mon asile poetique

me présenter d'abord, parler de ceux et de ce que j'aime et partager mes textes avec ceux qui le veulent bien... et bien d'autres choses encore au gré de la fantaisie de chacun !

mardi, mai 02, 2006

un clin d’oeil à Siréneau qui, je l’espère ne m’en voudra pas de penser à lui en écrivant ces quelques lignes, après avoir déjà évoqué ici ou encore
et bien souvent ailleurs dans ce blog, ce qui a été et ne sera certainement plus, sauf dans mes lectures et mes rêves...

J’ai rangé dans la malle au fond de mon grenier
“Hier” comme un bibelot , stigmate du passé,
Sans pour autant renier ce que ma vie d’avant
Avait su m’apporter comme soyeux instants.

De mes nombreux voyages aux accents colorés
J’ai ramené souvent des herbes parfumées,
Des photos aux sujets inhumains et féroces
De la terre aux semelles et parfois quelques bosses.

Je ne partirai plus, mon corps est bien trop las,
Mais tanguerai toujours de hauts en contrebas
Des plaines du Texas aux sommets du Népal
Jusqu’au Guatemala saluer le quetzal.

Morphée me prend la main pour enjamber le Nil
La ligne bleue des Vosges me conduit au Ménil
Mon rêve se déplace sur un atoll divin
Je quitte le corail pour flâner à Pékin.

J’ai lu avant de voir “Un thé au Sahara”
Dégusté mot à mot les “Feria” de Lorca,
Je ne voyage plus mais continue à lire,
Je migre dans l’espace, l’odyssée est sourire...

13 Comments:

At 2/5/06 10:43, Anonymous double je said...

C'est vrai que le temps qui passe ne nous permet plus toujours de voyager comme avant , mais de chaque voyage je me souviens de l'étonnement du retour et j'aime à citer Hugo
"Voyager c'est naître et mourir à chaque instant"
"lire c'est voyager, voyager c'est lire"
Suis allée voir le site de Siréneau
remarquable..
bonne journée sous un beau soleil, bises
Elisanne

 
At 2/5/06 11:39, Blogger Aux fruits de la Passion said...

Un texte magnifique

 
At 2/5/06 12:05, Anonymous Gérard said...

Quel beau voyage et sans quitter l'Alsace, ouvre la malle souvent. bonne journée Mariel.

 
At 2/5/06 16:02, Anonymous magali said...

Les souvenirs sont fait pour ça, revivre les voyages passés et les savourer à nouveau tranquillement installer chez soit.
Et la lecture peut nous faire voyager tellement loin...

 
At 2/5/06 16:11, Blogger sborja1 said...

Il y a des jours ou j'aimerais être poète...

 
At 2/5/06 16:42, Blogger julie70 said...

on peut aller effectivement en plein des lieux à travers les livres, mais... des mésaventures vous arrivent plus "en direct"

 
At 2/5/06 17:46, Anonymous mamounette said...

Avec les images et les souvenirs on peut encore voyager heureusement bien que ce soit différent. Mais avec ton imagination... pas de problème ! Bises

 
At 2/5/06 18:09, Blogger Muse said...

le grenier de ton enfance t'a fait découvrir tant de choses, et c'est toi aujourd'hui qui nous invites à venir voir ton legs!!!merci!

 
At 2/5/06 18:21, Blogger brigetoun said...

que vous m'avez manqué, vous n'étiez pas en voyage mais moi j'avais un ordinateur mort et des promesses de remise en état qui s'éternisaient. Bon j'en ai un neuf mais j'ai sans doute perdu tous mes courriers. je vais v ous lire

 
At 2/5/06 22:47, Blogger marie.l said...

. Elisanne : oui c'est vrai le site de Siréneau est superbe... soigne bien ta bronchite !
. MioModus : merci d'être passé me voir
. Gérard : j'ai tant de souvenirs dans cette malle qu'elle s'ouvrira bien encore
. Magali : les souvenirs sont appréciables mais pouvoir être actif est tellement mieux
. Simonne vous êtes trop gentille, je n'ai pas la prétention d'être poète, j'aime simplement la mélodie des mots
. Oui Julie c'est vrai mais tout le monde n'a pas ton dynamisme, le direct me ferait sans aucun doute bien plaisir
. Mamounette : l'imagination vient du rêve aussi, celui qui subsiste quand le reste est consommé...
. Muse : on se connaît si bien !
. Brigetoun : bsbr ah que oui, vous aussi m'avez beaucoup manqué, très heureuse de vous lire à nouveau.

 
At 2/5/06 23:01, Blogger Kevin said...

l'"Odyssée est un sourire" Je ne sais pas si Ulysses aurait apprécié mais il fut heureux lui qui à fait un beau voyage... Senteurs et reflets, voilà ce que nous ramnenons, fredonnés en poèmes ou bien en chansons

Carpe Diem

Kevin

 
At 2/5/06 23:06, Blogger marie.l said...

en fait Kevin je n'ai pas mis de O majuscule à odyssée pour justement ne pas empiéter sur le chef-d'oeuvre d' Homère :)))

 
At 4/5/06 20:57, Blogger Siréneau said...

Merci Mariel pour cette poésie du voyage,ce très joli clin d'oeil ;)

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

You are now marked on my visitor map!


Visitor Map
Create your own visitor map!