mon asile poetique

me présenter d'abord, parler de ceux et de ce que j'aime et partager mes textes avec ceux qui le veulent bien... et bien d'autres choses encore au gré de la fantaisie de chacun !

jeudi, mai 10, 2007

Sonnez trompettes, battez tambours,
Déployez vos airs endiablés
Du tout premier au dernier jour,
Pour une vie à exister.

Pleine de rondes insensées
Dès les jeunettes farandoles,
Cocagne et délice indomptés
A l'âge des premières idoles.

Et puis des heures frémissantes
Assassinées par des revers,
Des volées basses et fracassantes
Des coups de mots et de tonnerre.

Pourtant la caravane passe,
Toutous, matous alors se taisent,
La géométrie dans l'espace
Met tous les contretemps à l'aise.

Se recomposent les couleurs,
Pour voler encore un frisson,
Des rires-fruits et du bonheur,
Un clair de lune, une moisson...

Battez tambours, sonnez trompettes,
Arrangez-vous avec la loi,
Bernez la mort et vive la fête,
On ne vit jamais qu'une fois.



Bonne fin de semaine à toutes et tous ;)

Libellés :

29 Comments:

At 10/5/07 15:27, Blogger Holly Golightly said...

"Bernez la mort et vive la fête,
On ne vit jamais qu'une fois."

Je me sens en osmose avec ces mots-là, ma Douce.

 
At 10/5/07 17:19, Blogger brigetoun said...

"se recomposent les couleurs, pour voler encore un frisson" nous ne savons que te citer

 
At 10/5/07 17:40, Blogger Muse said...

je reste humble devant cette philosophie...belle leçon que tu nous livres là! les frissons à voler sont encore si nombreux j'en suis persuadée ...
merci Marie

 
At 10/5/07 18:36, Blogger modile said...

trop trop beau,,, oui la mort elle peut pas nous avoir avec nos airs de fête ! elle nous voit même pas...
allez on continue !
mo di le

 
At 10/5/07 21:30, Blogger Wictoria said...

moi j'aime beaucoup :
Des rires-fruits et du bonheur,
Un clair de lune, une moisson...
superbe chanson que ces mots là après une journée harassante mais bien remplie...

 
At 11/5/07 03:05, Anonymous Sylvain said...

quelle envolée! On lit et on décolle, en apesanteur portée par ces mots! Que la nuit est douce! :)

Sylvain

 
At 11/5/07 07:20, Blogger tanette said...

Magnifique texte et belles couleurs qui s'envolent dans un tourbillon. Bonne journée à toi.

 
At 11/5/07 07:31, Anonymous objectif-Plume said...

"on ne vit jamais qu'une fois"?
il semblerait que j'en sois à ma 3ème vie... et il m'en reste 4

 
At 11/5/07 07:40, Blogger Le_peintre said...

L'effet du papillon commence par un agréable week-end.

 
At 11/5/07 07:42, Anonymous dhimwoe said...

"Voilà les comédiens, les musiciens, les magiciens qui arrivent ...". Bonne semaine à toi aussi

 
At 11/5/07 07:43, Blogger Vincent said...

Bonjour Marie!!!
J'espère que tu vas bien. Donne moi vite de tes nouvelles.
Je passe en vitesse. J'ai du "travail".
Je te souhaite une belle fin de semaine et un week end reposant.
Je t'embrasse affectueusement.

 
At 11/5/07 07:45, Anonymous nanou said...

Bernez la mort et vive la fête,
On ne vit jamais qu'une fois.

tu as tout dit moi je te souhaite une excellente journée
je t'embrasse dans mes petits bras musclés et te fais des bizoux avec ma petite bouche gourmande et toute mon affetion s'envole vers toi vec ces quelques mots

 
At 11/5/07 09:35, Anonymous cristina said...

Un régal de te lire!
bonne fin de semaine.

 
At 11/5/07 17:58, Anonymous Bruno said...

Une philosophie comme je l'aime , des mots qui s'envolent en couleur au gré du vent...
Bon WK Marie

 
At 11/5/07 19:36, Anonymous Gérard said...

C'est la fête au village chez toi Mariel, je pars en te laissant en joie, 8 jours en Corse, à bientôt.

 
At 11/5/07 22:47, Blogger Siréneau said...

Arrangez-vous avec la loi... C'est vrai ça, toute cette gêne :)

 
At 11/5/07 22:51, Blogger Beo said...

Que d'énergie dans ce texte!

Bonne fin de semaine à toi aussi et tout plein de soleil ;)

 
At 11/5/07 23:52, Anonymous ether said...

"Pour une vie à exister"

Vivre ou exister, that is a question.
Je ne savais pas que tu aimais les fractales (moi, je les aime énormément).
BBB

 
At 12/5/07 07:46, Blogger brigetoun said...

bon week end, avec sourires et sans fatigue

 
At 12/5/07 11:43, Anonymous ABC said...

Jamais qu'une fois
Oui c'est vrai ma foi
Que ce soit la bonne
Avant que l'heure ne sonne
Le temps ne reviendra pas
N'est-ce pas mieux comme ça ?

Ton poème est très beau, profitons des couleurs, des fleurs, des instants de bonheur....
ABC

 
At 12/5/07 19:07, Anonymous Elisanne said...

bisous...

 
At 12/5/07 21:32, Blogger micheline84 said...

les chiens aboient et la caravanne passe
les jours s'en vont et je demeure
un petit echo de tes paroles....pour moi, ce soir..
bon dimanche.
micheline

 
At 13/5/07 08:25, Anonymous aben said...

Je l'ai relu trois fois. Tès beau...

 
At 13/5/07 10:08, Anonymous Olivier said...

Comme il est bon de lire tes poèmes !
Philosophie, sagesse et sérénité !
Continue de nous émerveiller !
Tendres baisers,
OLIVIER

 
At 13/5/07 10:08, Anonymous mamounette said...

Tout est dit dans les commentaires ci-dessus, fêtons la vie telle la nature printanière toujours en renouveau. Merci talentueuse poétesse

 
At 13/5/07 10:09, Anonymous mamounette said...

Tout est dit dans les commentaires ci-dessus, fêtons la vie telle la nature printanière toujours en renouveau. Merci talentueuse poétesse

 
At 13/5/07 21:13, Anonymous adjaya said...

Oui, goutons chaque moment de la vie, Y a t-il mieux à faire ?

 
At 14/5/07 08:26, Anonymous lumi said...

ah voilà le coté fêtarde de mariguele qui trasparaît ....
bravo, chouette ta poésie illustrée par une belle fractale
bisous du 67/83

 
At 15/5/07 08:13, Blogger julie70 said...

Merveilleux vers!

"Et puis des heures frémissantes
Assassinées par des revers,
Des volées basses et fracassantes
Des coups de mots et de tonnerre."

Heureusement, des fois après les revers il y a des nouvelles espoirs.

J'ai vu qu'on aurait sept vie, dit quelqu'un, tout dépend comment on le compte, mais les jours s'envolent des fois si rapidement.

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

You are now marked on my visitor map!


Visitor Map
Create your own visitor map!