mon asile poetique

me présenter d'abord, parler de ceux et de ce que j'aime et partager mes textes avec ceux qui le veulent bien... et bien d'autres choses encore au gré de la fantaisie de chacun !

vendredi, février 16, 2007

J’aimerais tant qu’aujourd’hui reste !
J’aimerais tant le retenir

Le temps de voir, le temps d’écrire,

Le temps d’aimer , celui de rire.


J’aimerais tant fuir cette peste !

J’aimerais tant reconquérir

Le temps passé à parcourir

Le temps qui m’a fait tressaillir.


J’aimerais tant mettre la veste

J’aimerais tant la revêtir

La veste qui sait contenir

Le temps qui me manque à loisirs.


J’aimerais tant un petit geste,
J’aimerais tant ne pas faiblir,

Ne pas sombrer, ne pas blêmir,

Juste un instant pour accomplir .


J’aimerais tant rester modeste,

Ne pas parler, ne pas m’enfuir,

Rester décente sans rien dire,

Pourtant le temps va me saisir .






Joan Miro

Libellés :

22 Comments:

At 17/2/07 00:14, Blogger Muse said...

Frangine, j'ai du temps à revendre, je veux bien t'en donner...BBBB

 
At 17/2/07 00:44, Anonymous lancelot said...

Et le temps va aussi nous entraîner hors du circuit.Bon w/e chère amie alsacienne.

 
At 17/2/07 01:41, Anonymous Anonyme said...

Une comète passe, elle ne sait pas retenir le temps. ;)

 
At 17/2/07 01:51, Anonymous ether said...

En te lisant Marie, voilà ce que "j’entends" avec la voix chaude de J Ferrat :

Aimer à perdre la raison
Aimer à n'en savoir que dire
A n'avoir que toi d'horizon
Et ne connaître de saisons
Que par la douleur du partir
Aimer à perdre la raison

Ah c'est toujours toi que l'on blesse
C'est toujours ton miroir brisé
Mon pauvre bonheur, ma faiblesse
Toi qu'on insulte et qu'on délaisse
Dans toute chair martyrisée

Aimer à perdre la raison
Aimer à n'en savoir que dire
A n'avoir que toi d'horizon
Et ne connaître de saisons
Que par la douleur du partir
Aimer à perdre la raison

La faim, la fatigue et le froid
Toutes les misères du monde
C'est par mon amour que j'y crois
En elle je porte ma croix
Et de leurs nuits ma nuit se fonde

Aimer à perdre la raison
Aimer à n'en savoir que dire
A n'avoir que toi d'horizon
Et ne connaître de saisons
Que par la douleur du partir
Aimer à perdre la raison

Amitié

 
At 17/2/07 05:07, Anonymous ether said...

Je ne dors pas et je pense à toi.
Reçois mes vœux en gerbe d’étoiles,
Etoile-force, étoile-bonheur, étoile médecine, étoiles, étoiles... prends celles qui te conviennent.
Annie

 
At 17/2/07 08:30, Anonymous nanou said...

j'aimerais tant et tant et tant moi aussi , je t'embrasse

 
At 17/2/07 09:08, Blogger brigetoun said...

ne l'avais pas vu - trop modeste

 
At 17/2/07 09:26, Blogger julie70 said...

tu m'attrapent de nouveau aux trippes, et en plus c'est un peu de cela que je parle ce matin dans ma note que je viens d'écrire:

"J’aimerais tant reconquérir
Le temps passé à parcourir
Le temps qui m’a fait tressaillir."

J'aimairais encore aimer, croire! ne serait-ce qu'un instant "attrapper le temps"!

(sinon avec la tête, avec le coeur)

merci de l'avoir si bien exprimé pour moi, pour nous

 
At 17/2/07 10:10, Anonymous Gérard said...

On aimerait tant arrêter le temps, l'espace d'un instant.

 
At 17/2/07 11:19, Anonymous Bruno said...

arrêté le temps, juste pour te lire et te dire merci pour ta fidélité. je suis moins présent sur les blogs pour des raison perso . mais c'est toujours un régal de passer ici

bises

 
At 17/2/07 14:52, Anonymous mamounette said...

Qu'il est beau ce poster de Miro ! Des couleurs chaudes et gaies...

 
At 17/2/07 14:56, Anonymous double je said...

prendre le temps et te dire je suis là ,si près, ...tendres pensées pour toi

 
At 17/2/07 17:13, Blogger Holly Golightly said...

Miro te va bien Marie et aimer c'est gagner du temps.
Je t'embrasse bien fort en ce samedi après-midi.

 
At 17/2/07 20:10, Anonymous nina said...

bonsoir Mariel
j'aimerais tant qu'aujourd'hui me reste aussi !

j'aime te lire Mariel et j'aime aussi Miro :-)

 
At 18/2/07 02:51, Blogger Audrey H. said...

Un poème qui va me donner encore à réfléchir... Déjà que je ne manquais pas d'idées...^^

La cadence, les rimes, la forme, le fond: j'aime TOUT!

Bon dimanche Marie! :)

 
At 18/2/07 08:05, Blogger Aux fruits de la Passion said...

Le temps,
Bises.
MioModus.

 
At 18/2/07 17:20, Anonymous aben said...

Juste une bise en passant, pluie sans discontinuer depui hier...
Ca ne me déplait pas, je me croirait en Champagne...

 
At 18/2/07 19:13, Anonymous cristina said...

"O temps suspends ton vol"!!!
Bonne semaine, Marie.

 
At 18/2/07 20:30, Anonymous Gérard said...

Continue à écrire Mariel, c'était une blague, la calvicie de l' écrivain (rire)

 
At 19/2/07 09:12, Anonymous Olivier said...

Ma chère Mariel,
Félicitations ! ton poème me touche ! je l'adore !
Quel talent !
Je t'embrasse bienfort,
OLIVIER

 
At 20/2/07 12:56, Anonymous magali said...

mon principal problème...le temps qui passe trop vite...si seulement quelqu'un savait l'arrêter un peu.

 
At 24/2/07 12:09, Anonymous Myblogforyou said...

Il y a tellement de choses qu'on aimerait faire, ....pouvoir en réaliser déjà une petite partie me guide sur le chemin du bonheur, ou du moins vers la sérénité, bisous vers toi :-)

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

You are now marked on my visitor map!


Visitor Map
Create your own visitor map!