mon asile poetique

me présenter d'abord, parler de ceux et de ce que j'aime et partager mes textes avec ceux qui le veulent bien... et bien d'autres choses encore au gré de la fantaisie de chacun !

mardi, janvier 16, 2007

Mots volés

A la même époque,et sur le même site, nous étions également confrontées à des plagiats sans nom ! et notre point d'honneur fut d'en faire état auprès du webmaster. Une période difficile pendant laquelle j'ai été victime d'une usurpation d'identité avec notamment des textes d'auteurs connus, pour me faire passer pour une plagiaire... Je ne pouvais pas laisser faire.

Mon seul exutoire a été d'écrire un texte d'humour adressé par forum, à l'une des "copieuses" qui l'a d'ailleurs très bien compris et s'en est offusquée ...


C’était une voleuse au profil peu classique,
Elle chipait les plumes des pigeons voyageurs,
Pour mieux les abuser, ell’ tronquait la métrique
Leur chantait le grand air de “Jobards je vous leurre”

Je l’avais rencontrée au bar de Jules Bigot
Elle m’a raconté des histoires géniales
Que jamais je n’aurais pu croire si ses mots
N’avaient eu le fumet d’une horrible kabbale.

Une plume par là, un duvet par ici,
Par touffes, par aigrettes, et même un marabout,
Que délicatement elle assemblait, ravie
En des toupets proscrits qu’elle mettait bout à bout.

“Un soir de carnaval, m’a-t-elle rapporté,
J’ai ratissé très large à mille lieues d’ici,
J’ai pigeonné Maya,que pourtant j’apprécie ,
Mais ne colportez pas, on va me crucifier”

Elle est d’un romantique à vous époustoufler,
N’a pas peur d’afficher des casoars fleuris
Sur les murs de la pièce où ell’ s’est installée,
Une alcôve sucrée gavée de plumes pourries.




Walt Kuhn, Plumes, 1931

bonne journée à toutes et tous !

Libellés :

20 Comments:

At 16/1/07 00:23, Blogger brigetoun said...

mais là tu es moins mordante !

 
At 16/1/07 00:40, Blogger Muse said...

encore debout ? mais pour parler de la Voleuse faut bien ça...il faut dire que la personne était bien moins coriace Brig

 
At 16/1/07 01:24, Anonymous lancelot said...

On devais faire breveter nos nouveaux mots n'est ce pas ?

En tout cas je n'aimerais pas me frotter à ton courroux.

 
At 16/1/07 02:36, Anonymous Loup Solitaire said...

Ahhh ! Cette toile de Liberté... Charmante et hideuse à la fois, nous y croisons le meilleur et le pire. C'est si facile de s'y gratifier puis de s'y meutrir... Un peu comme dans la réalité de la vie, mais en 5e vitesse... Merci marie.l pous tes témoignages d'hier et d'aujourd'hui.

 
At 16/1/07 06:53, Anonymous simplette said...

J'ai toujours pensé que le plagiat était - presque - un honneur.
C'est reconnaître le talent du plagié.
Sourire amical.

 
At 16/1/07 08:44, Anonymous lumi said...

c'est ça la rançon du succès ....

 
At 16/1/07 09:27, Anonymous marie.l said...

- brig : avec le temps va tout s'en va... je ne le suis plus du tout aujourd'hui, ce ne fut qu'une époque où vraiment j'ai appris à connaître certaines situations que je n'imaginais pas exister...
- muse : J.A. était quand même (et l'est peut-être encore) très coriace et même plus encore, la dénommer serait pas très beau et ce sont des mots que je n'utilise pas
- lancelot : je l'ai écrit hier, je le réécris aujourd'hui, il me faut beaucoup pour me mettre en colère, énormément même, mais il est des fois où il ne faut quand même pas "pousser la grand-mère dans les orties" -:))
- oui Loup Solitaire du bon et aussi du déplorable...
- simplette : hi hi ! on en reparlera peut-être un jour, bises !
- lumi : je ne cherche aucun succès, mais ce que j'écris est de moi et j'y tiens hé hé !!!

 
At 16/1/07 09:33, Anonymous ABC said...

Si l'on ne peut jouer
Sans tricher
Il n'y a plus qu'à pleurer

Pas envie de pleurer
Pas envie de tricher
Toujours envie de participer !

ABC

 
At 16/1/07 09:35, Anonymous vincent said...

Comme dirait le regretté Pierre Desproges "en voilà une qui a mérité ton courou, coucou".

 
At 16/1/07 09:35, Blogger Gelzy said...

Je tombe des nues ! ksksa ? des plagiats sur internet ? J'avons jamais pensé à de pareilles choses ! comment c'est-y possible ? un peu de vrai dans " c'est presque un honneur" ! je pense à l'élève qui m'avait rapporté en texte libre un poème qu'hélas je connaissais aussi ! Ne peux se faire prendre pour Lamartine qui veut ! et pour Mariel qui croit !

 
At 16/1/07 10:06, Anonymous Gérard said...

Une pie qui voulait poéter plus haut que...etc ! On ne vole que les belles choses.

 
At 16/1/07 10:09, Anonymous cristina said...

Le monde du blog réserve du beau, maois aussi du désagréable!
Bonne journée.

 
At 16/1/07 12:48, Anonymous magali said...

? je ne pensais pas qu'on pouvais être aussi méchant et perdre son temps à faire croire que quelqu'un qu'on ne connait pas, est une plagiaire.... parfois la bétise humaine me laisse sans voix !!
et ton texte est sympa comme tout :-)

 
At 16/1/07 12:59, Blogger Holly Golightly said...

J'ai été aussi victime de plagiat, plusieurs fois, hélas je n'ai pas eu autant d'esprit et de classe pour répondre.
Bisous ma Marie.

 
At 16/1/07 13:22, Anonymous Bruno said...

Hello Marie,

j'ai été souvent victime aussi de plagiat mais cela s'est toujours arrangé . J'espère que tu vas bien ? Bises Bruno

 
At 16/1/07 14:38, Anonymous Olivier said...

Dis donc que d'aventures !!!
Au moins, tu en as tiré un avantage :
un bel et ironique poème !
Félicitations chère Amie !
Bises,
OLIVIER

 
At 16/1/07 14:40, Anonymous Guess Who said...

La vengeance est un plat qui ... se mange en vers !

 
At 16/1/07 17:54, Anonymous vincent said...

Un perdreau amoureux d’une caille très sage
Fut par elle éconduit et dû ronger son frein
Il fit donc son ballot pour partir en voyage
Envisageant passage en bassin parisien.
suite des aventures du perdreau.

Perdreau prenant son vol, partit tel une balle.
Se dirigeât au sud et par des bonds successifs,
Il atterrit un jour au centre d’un massif
De bois et de guérets où vit Perdrix royale.

La suite sur mon blog.
belle nuit Marie,
Douce nuit
et a demain.

 
At 16/1/07 19:37, Blogger marie.l said...

- ABC : je connais maintenant un peu tes jeux et surtout aussi je connais tes vers qui les accompagnent, tu n'as aucun besoin de tricher car tu sais y faire dans ces domaines (bien d'autres encore certainement, que j'ignore hé hé !)

- Vincent : sourire ici et surtout pour plus bas et ton blog, avec ta suite sur le perdreau

- Gelzy : oui oui c'est possible, même si parfois il est impossible de le croire !

- Gérard : toujours tes jeux de mots ! sourire !!!

- cristina : les blogs ou d'autres sites, du meilleur au pire très souvent !

- magali : apparemment tous les coups lui étaient permis !

- Holly : cela ne m'étonne pas compte-tenu de la qualité de ton JIACO. Doux bisous à toi également

- Bruno : heureusement, mais parfois on y laisse des plumes ;-))

- Olivier : Merci Olivier tu es comme d'habitude charmant et généreux !

- Guess Who : sourire ! et pour les vers tu sais y faire donc attention à toi !

 
At 17/1/07 08:05, Anonymous vincent said...

coucou Marie!!! repos aujourd'hui?
tu en as bien le droit. Belle et douce journée à toi.
bisouxxxxx

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

You are now marked on my visitor map!


Visitor Map
Create your own visitor map!