mon asile poetique

me présenter d'abord, parler de ceux et de ce que j'aime et partager mes textes avec ceux qui le veulent bien... et bien d'autres choses encore au gré de la fantaisie de chacun !

mardi, janvier 23, 2007

Elle pleure de froid et se promène
Dans la forêt de ses silences
Où des fougères géantes mènent
Le bal de ses ambivalences.

Elle pleure de froid en souriant
Aux anges des bois, monstres stériles,
Iconoclastes et contrariants,
Avides de glabres vaudevilles.

Elle pleure de froid et s'introduit
Dans une galaxie cotonneuse
Pour désentraver son coeur meurtri
Et rattraper sa vie de rêveuse.

Rêveuse meurtrie,
Pleureuse souriante
Promeneuse ambivalente...



le froid est en train de revenir, mais c'est l'hiver ! je vous souhaite une journée ensoleillée même si l'astre du jour ne se lève pas chez vous !


Libellés :

17 Comments:

At 23/1/07 07:27, Anonymous nanou said...

j'ai l'impression de m'entendre, sauf pour l'ambivalence; le silence (des autres) qui meurtrit, les rêves..etc dans lapoésie chacun s'approprie les mots (à ses maux) les sons la musique, c comme un disque, comme une histoire, et ça fait du bien tôt le matin, bizz à toi

 
At 23/1/07 08:02, Blogger brigetoun said...

lire ça au moment où je dois sortir et où mon nez coule ! très jolie photo

 
At 23/1/07 08:18, Blogger brigetoun said...

vive nous les rebelles de blogger ancienne formule - nous sommes les seuls à fonctionner

 
At 23/1/07 08:50, Anonymous cristina said...

"Pleurer de froid"...C'est ce que j'ai envie de faire ce matin.!
J'aime énormément ce poème.
Bonne journée.

 
At 23/1/07 09:20, Anonymous ABC said...

Dans le coton neigeux
Seule ou bien à deux
Trouvera-t-elle
Bien malgré elle
Un écho à ses silences
une réponse à son ambivalence
Pleurer en souriant
Sourire en pleurant
Mais pour bien vivre
Toujours sourire !

 
At 23/1/07 10:46, Anonymous tanette said...

Très joli poème. Il fait froid mais j'aime, j'attendais avec impatience ce temps de pluie mêlé de neige qui fait qu'on se sent bien chez soi (pour ceux qui ont la chance d'avoir un chez soi..)

 
At 23/1/07 11:00, Anonymous Anonyme said...

la neige arrive, vite aux igloo....

 
At 23/1/07 11:01, Anonymous lumi said...

c'était un com. anonyme ....

 
At 23/1/07 11:24, Anonymous double je said...

Brrrrr...
j'ai un peu plus froid encore après la lecture de ton beau poème...
bises...bonne journée

 
At 23/1/07 11:28, Blogger Holly Golightly said...

Un des plus jolis poèmes de cet Asile. Marie, tu sais si bien exprimer certaines choses.
Bisous doux.

 
At 23/1/07 11:34, Anonymous Gérard said...

le froid est revenu très vite, même les saules semettent à pleurer ! !

 
At 23/1/07 13:09, Anonymous Bruno said...

Hello Marie

merci pour tes mots super sympa chez moi !

Le froid nous tombe dessus, voila qui va congeler mon inspiration ;-)) j'aime bien ce poème , mais Le Pardon est pas mal non plus , J'aime bien quand tu mets plus de révolte dans tes mots , mais tu me connais ;-)) mon côté révolté ;-)))

bises Marie

 
At 23/1/07 14:58, Anonymous vincent said...

Bonjour intarissable et romantique Marie. c'est beau mais c'est triste. Tu veux nous faire pleurer.
ici l'hivers n'a pas encore mis son manteau de neiges et de broderies.
Trop humide pour que ça tienne.
Très occupé aujourd'hui. A demain peut être Marie. Je t'embrasse

 
At 23/1/07 17:23, Anonymous aben said...

Ici pluie du matin... Le temps reste couvert.
Pour demain, on nous menace de -2° après le lever du jour.

 
At 23/1/07 19:01, Blogger Muse said...

point besoin de mouchoir pour essuyer des larmes de froid, juste un écrin pour en faire la plus belle des parures...

 
At 23/1/07 22:11, Blogger marie.l said...

merci à vous tous d'avoir laissé une trace de votre passage

 
At 23/1/07 22:42, Anonymous Anonyme said...

Bise á la pleurotte grelottant sous les fougères!
Le sapin sympa.

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

You are now marked on my visitor map!


Visitor Map
Create your own visitor map!