mon asile poetique

me présenter d'abord, parler de ceux et de ce que j'aime et partager mes textes avec ceux qui le veulent bien... et bien d'autres choses encore au gré de la fantaisie de chacun !

samedi, juin 03, 2006

Graphologie

J’innove et je prends un risque, celui de l’écriture, de la calligraphie que j’évoquais notamment dans ce billet là

Je n’avais pas envie de proposer mon texte d’aujourd’hui, qui d’ailleurs est de hier ou même d’avant-hier, de manière impersonnelle puisqu’il est plus intime que d’autres. J’ai relégué à ma gauche le clavier pour allonger mon carnet sur le scanner, protégé qu’il était dans sa robe de satin, mauve campanule et soleil orangé.



Et de fil en aiguille, ou plutôt d’encre en plume j’en viens à la graphologie.

N’autopsiez pas mon écriture s’il vous plaît, elle peut apparaître plus versatile et moins volage certains jours, moins nomade et plus papillonnante d’autres... mais elle reste la mienne et rien ne me sert de la falsifier, elle me suivra n’importe où. Je sais pour en avoir fait l’objet, que certains recruteurs l’utilisent ...

Vous allez bien me dire ce que vous pensez de cette pratique ?

25 Comments:

At 3/6/06 09:16, Blogger brigetoun said...

déjà j'aime bien l'idée un rien paradoxale de prendre de la distance avec ce poème (très doux) en passant par l'écriture, non en fait en le noyant derrière une étude sur la graphologie. Elle, je suis mitigée personne n'aurait voulu de moi, illisible, les secrétaires me poussaient à taper moi même mes textes, ce que je faisais volontiers d'ailleurs, puisque j'avais du mal à me relire

 
At 3/6/06 09:26, Anonymous Gérard said...

Hé bien Mariel il n'y a pas photo si j'ose dire (çà me poursuit)un beau texte a plus d'allure manuscrit, bien que je sois imprimeur ! Vous pouvez continuer, vous n'aurez pas moins de fervent. Bonne journée à vous.

 
At 3/6/06 11:47, Anonymous double je said...

j'aime ce poème de plus écrit il n'en prend que plus de sens...
comme tu le sais , j'ai suivi des cours de graphologie,l'écriture est vraiment ce qui nous appartient en propre, le reflet de notre personnalité, de nos émotions , la mienne mais au fait tu la connais, est parfois illisible pour les autres, tant j'y mets de l'énergie à dire les choses...bisous ensoleillés

 
At 3/6/06 13:20, Anonymous Miss Poivert said...

Moi, la graphologie, ça me met mal à l'aise. Ce que j'ai dedans, j'aime pas que ça sorte. Ou du moins que n'importe qui puisse se targuer de dire qui je suis (quand je le sais déjà si peu moi-même !). En plus, mon caractère moit/moit (blagueur/sérieux), il se voit dans mon écriture qui hésite tout le temps entre deux graphies.
Donc, si j'entends ce mot, je file en courant ! Ne me fais pas filer, Mariel... (hi hi hi)

 
At 3/6/06 14:05, Blogger Accent Grave said...

Formidable. J'adore le texte et aussi le manuscrit. J'ai l'impression qu'une nouvelle étape est franchie, un intermédiaire éliminé. En agrandissant le "papier", nous lisons les mots de l'auteur, nous suivons votre main et l'encre qui s'imprègne dans le papier que vous aviez devant vous.

Vous vous mettez à nue, comme tout artiste devrait le faire.

Accent Grave

 
At 3/6/06 14:22, Anonymous Myblogforyou said...

Un beau texte, et c'est une belle idée de nous le présenter à travers ton écriture ;-)
Le clavier c'est génial, mais écrire avec de l'encre sur du papier, ça a quand même du chien !!
Moi je ne suis jamais bien loin des papiers et des encres par mes dessins ;-)

 
At 3/6/06 15:36, Blogger Francois et fier de l'Être said...

Ecriture coquine de sens et de forme.

 
At 3/6/06 16:30, Blogger tanette said...

J'ai beaucoup aimé écrire à la main, j'ai paraît-il une belle écriture. Je peux aussi avoir des difficultés à me relire lorsque je prends des notes lors d'une conférence ou d'une réunion que je retranscris à l'aide du clavier.
Ce clavier auquel je cède maintenant volontiers grâce à la rapidité avec laquelle il me permet de traduire ma pensée. Je suis pourtant d'accord avec les commentaires précédents qui disent que l'écriture manuscrite donne encore plus de valeur à votre poème. Bon week-end.

 
At 3/6/06 17:31, Anonymous aben said...

Ah l'écriture... Comme j'aurais voulu que la mienne soit belle. Raté !
J'ai hérité de celle de mon père, dont on ne pouvait relire les mots qu'à l'intérieur d'une phrase. Séparément, ils ne voulaient rien dire.
Autrefois "employeur", j'ai fait appel une fois, pour savoir, à un cabinet de graphologie pour des embauches... Ca ne m'a pas convaincu, je n'ai pas insisté...

 
At 3/6/06 18:01, Anonymous mamounette said...

J'aime la plume, le stylo plume, l'écriture. Dommage elle passe avec l'ère du clavier et de l'électronique. Je me suis même trouvée à écrire en tremblotant avec un stylo bille ! Comment va-t-on évoluer ? Bon week end Mariel.

 
At 3/6/06 18:44, Blogger elvire said...

Oui, je vais te dire ce que j'en pense : dabord, que j'aime ton poème parce que j'y trouve une idée d'infini et de cheminement continu
(c'est ma lecture, hein ?!), ensuite, j'aime ton écriture aussi sur ce papier vert doux,
enfin, je déteste les pratiques des recruteurs, pas que la grapho, toutes les autres (test, entretiens au long cours, jury fusils etc...), je connais une méthode par contre que j'approuve : celle des recrutements par habileté ou simulation parce qu'on ne sélectionne pas les gens sur CV, on ne demande ni leur age, ni leur couleur, ni leur expérience, on leur fait faire des exercices d'aptitudes très pratiques, construits après des études de poste en entreprise et ça marche... ce n'est pas discriminatoire, c'est efficace, ça donne une chance à tous et les entreprises en sont satisfaites... désolée, j'ai été longue mais...fallait pas me lancer là dessus ;-))

 
At 3/6/06 19:01, Blogger Muse said...

"Et c'est votre dernier mot?"(je parle là du poème bien sûr!)

Comment considérer la graphologie? est- ce une science exacte? La belle écriture se perd...peu d'élèves prennent le temps de bien écrire;nous sommes entrés dans une ère où il faut aller vite. Le clavier, sensé faire écrire les jeunes, nous donne à lire des textes très souvent en texto et truffés de fautes

 
At 3/6/06 19:39, Blogger Holly Golightly said...

J'aime votre écriture. Elle est lisible, élégante, sobre, efficace.
Je ne sais rien de la graphologie, mais je ne crois pas une seconde que l'on puisse déterminer le caractère, la pensée et l'esprit d'un individu par cette simple étude.

 
At 3/6/06 22:34, Blogger sborja1 said...

Belle écriture, bien droite, lisible, et très beau texte. Ecrit d'une traite, sans ratures? Mais comment faites-vous Mariel?

 
At 3/6/06 22:39, Blogger marie.l said...

- brig : tu as tout compris (prendre de la distance... merci pour ton appréciation

- gérard : sympa qu'un imprimeur apprécie la calligraphie, elle peut d'ailleurs s'imprimer aussi, non ?

- elisanne : je crois en effet que notre écriture reflète nos émotions, je suis moins sûre qu'elle puisse aider à connaître quelqu'un...

- miss PV : ne file pas trop vite, je ne te demande pas de m'écrire à la main hi hi hi !

- accent grave : je pense aussi que c'est se découvrir en utilisant son écriture, mais... je n'ai rien à cacher hé hé !!! je suis ravie que mon texte vous ait plu

- myblogforyou : si ta calligraphie est à l'image de ton art pictural elle est superbe.

- françois : hé hé !!! sourire

- tanette : merci à vous !

- aben : d'accord avec ton avis sur les études graphologiques

- mamounette : je m'oblige à écrire à l'encre le plus souvent possible, j'en aime d'ailleurs ses effluves

- elvire : merci d'apprécier et tout à fait d'accord avec ton opinion concernant les pratiques des recruteurs. Je ne connais pas la méthode dont tu parles, mais si elle est efficace elle devrait être généralisée... et puis : tu n'as pas été longue, quand on a quelque chose à dire il ne faut pas s'en priver.

- muse : comme toi l'écriture sms je ne l'ai pas intégrée et puis c'est bien vrai que beaucoup se perd avec elle

- holly : vos qualificatifs me font rougir et comme dit plus haut, je ne crois pas non plus à une réelle efficacité de la graphologie.

Merci à vous toutes et tous de m'avoir lue et que la nuit vous soit douce.

 
At 3/6/06 22:41, Blogger marie.l said...

nous nous sommes croisées Simonne... pour vous répondre je dois dire que là j'ai un peu triché car mes textes sont bien sûr raturés et parfois griffonnés, ici il s'agit de ce que j'avais recopié dans mon cahier prévu à cet effet...

 
At 4/6/06 00:43, Blogger Lancelot said...

J'ai trouvé cool cette nouvelle pratique. Jolie écriture en plus.

 
At 4/6/06 00:54, Blogger Num said...

Wow!!! Une graphologue et un numérologue... Beau couple!!! Ahhh... dommage, tu es loin!!! ;)

Non sans farce, j'ai été initié par ma mère à la numérologie et la graphologie... vous en penserez ce que vous voulez mais les résultats sont surprenants!!!

Bye bye!! À la prochaine!!!

 
At 4/6/06 01:12, Blogger Beo said...

Pour ma part je trouve que c'est une pratique qui dévoile bien des choses... mais comme le mentionne Miss Poivert... ça dit ce que tu es mais: qu'au moment où tu as écris: rien de plus...

J'aime pas quoi! C'est comme de se faire dire: tu étais pas bien, tu étais triste, tu rayonnais... on a pas besoin de se faire dire ces trucs qui sont déjà du passé vu que l'écrit l'est. C'est mon avis.

 
At 4/6/06 07:16, Anonymous nanou said...

la graphologie est je pesne un moyen pour se connaître un peu mieux , mais je ne crois pas que ce soit une science exacte... tu as une superbe écriture, et ton poème est magnifique
tu as vu il y a eu un peu de soleil, nos prières ont servi !!
bon weekend

 
At 4/6/06 07:38, Blogger marie.l said...

- Lancelot : tu es gentil, merci, mais cette pratique n'aura pas de suite, le sujet était l'objet d'un échange d'avis.

- le numérologue : bienvenu.

- Béo : ce que tu écris, tout comme Miss PV rejoint ce que j'avais mis dans mon billet (pour la mienne) :
"elle peut apparaître plus versatile et moins volage certains jours, moins nomade et plus papillonnante d’autres..."

- Nanou : tu n'as pas assez prié, revoilà les nuages, bizz !

 
At 4/6/06 08:59, Anonymous Olivier said...

Votre poème est magnifique tout comme votre écriture !!
Qd à la graphologie, les entreprises qui utilisent cette technique pour recruter sont à mon avis bien peu crédibles...
Bon dimanche,
Amitiés,
OLIVIER

 
At 4/6/06 09:02, Anonymous Olivier said...

En plus j'adore l'écriture et surtout les stylos !! j'en ai toute une collection !! seulement je peux m'en servir...

 
At 4/6/06 10:42, Blogger marie.l said...

merci pour ton avis Olivier, à très bientôt et bon dimanche, bisous !

 
At 5/6/06 21:43, Anonymous magali said...

en effet ça n'a rien à voir, c'est tellement plus vivant, plus agréable à lire, c'est une trés bonne idée, tellement moins impersonnel ! et peu importe l'écriture, moi aussi, suivant les jours je n'écris pas de la même manière...

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

You are now marked on my visitor map!


Visitor Map
Create your own visitor map!