mon asile poetique

me présenter d'abord, parler de ceux et de ce que j'aime et partager mes textes avec ceux qui le veulent bien... et bien d'autres choses encore au gré de la fantaisie de chacun !

mardi, février 26, 2008

Retour

je ne sais pas vraiment pour combien de temps, mais qu'importe ! je vous salue bien cordialement et vous remercie pour votre présence ! plus de douleurs pour l'instant, la morphine est efficace, mais la fatigue due à 8 séances de radiothérapie et la chimiothérapie qui vient se greffer à la suite pour 1 jour par semaine pendant 14 semaines encore risquent de me retrouver aux abonnés absents. Cependant je reviendrai vous lire même si je ne laisse pas forcémment une trace de mes passages.
Le crabe ce coup ci s'est logé dans la moelle épinière ... ah la la, endroit difficile à traiter disent les spécialistes, mais je l'ai délogé de bien d'autres, pourquoi pas pas aussi d'ici !!
Je me l'imagine un peu comme sur l'image ci-dessous,un peu benêt, donc encore dans mes possibilités de l'assommer ! et j'en souris hé hé !

Portez-vous bien !

259 Comments:

At 26/2/08 17:44, Blogger Gwen said...

Je suis bien heureuse d'avoir de tes nouvelles et ce de ta main ! Un gros bisous à toi et un merci à Ether de venir nous rassurer aussi !

Plein plein de bisousssssssssssss

 
At 26/2/08 18:28, Blogger Beo said...

Moi aussi je suis bien heureuse de te lire à nouveau.

Je pense beaucoup à toi; je te souhaites du soleil pour faire le plein d'énergie et de courage pour la suite :)

Bises affectueuses!

 
At 26/2/08 18:45, Anonymous double je said...

bon retour chez toi ma belle , heureuse de te lire et vivement jeudi pour un revoir...
je t'embrasse

Elisanne

 
At 26/2/08 20:04, Anonymous Anonyme said...

énorme bisou.
Ether

 
At 26/2/08 20:37, Blogger brigetoun said...

plaisir inattendu mais intense

 
At 26/2/08 20:42, Blogger nina said...

bon retour Mariel, tu manquais terriblement !

tendres bisous du soir.

 
At 26/2/08 21:20, Blogger Julie said...

Yeeeeeeeeeees. Ce que je retiens c'est ton retour, et je dis: yeeeeeeeeees.

 
At 26/2/08 21:54, Blogger tanette said...

Oh oui, Mariel est revenue ! Merci pour ton billet, tellement contente d'avoir de tes nouvelles. Je t'embrasse et t'envoie une brassée de pensées positives.

 
At 27/2/08 03:55, Blogger Rosie said...

Que je suis contente de te relire, ma belle amie, Marie.

Courage, pensées d'amour, pensées positives, chaîne de solidarité, tout cela pour toi.

Je sais ce que tu traverses, je le traverse aussi présentement avec ma soeur et .... soupir.....

Je te fais un gros, gros câlin.

Comme c'est la semaine de l'amitié, je t'offre ceci:

Si les bisous étaient de l’eau, je te donnerais la mer

Si les câlins étaient des feuilles, je te donnerais un arbre

Si la vie était une planète je te donnerais une galaxie

Si l'amitié était la vie, je te donnerais la mienne

C'est la semaine de la famille et des "meilleur(es) am(es".

Envoie ce message à ceux que tu considères comme des ami(es), à moi si j'en fais partie.

S'il te revient plus de 3 fois tu es quelqu'un d'adorable!

Bon mercredi et bisous de ta p'tie cousine du Québec.

 
At 27/2/08 09:28, Anonymous ABC said...

Chasser cette vilaine bête
Vraiment je te le souhaite
À ta grande énergie
S'ajoutent tous tes amis
Pour t'aider à lutter
Contre l'adversité !

Si fort avec toi.......

 
At 27/2/08 10:11, Blogger Siréneau said...

Bonjour Marie! Maintenant tout va bien ;)

 
At 27/2/08 13:08, Blogger jean-philippe said...

content de te lire de nouveau et de te savoir de retour parmi nous !! que ta semaine soit douce lumineuse et belle !! je te salue Marie !

 
At 27/2/08 15:30, Anonymous Anonyme said...

bonjour Marie.
Ca fait du bien de te lire!!!
Je passerai désormais un peu plus souvent t'envoyer mes pensées affectueuses.
Comme tu le dis ce crabe à l'air stupide donc...... pas impossible que tu arrives à le pincer(sourire)!En tout cas je crois que c'est notre désir à tous!!
Gross bisousss
Italiana

 
At 27/2/08 19:50, Anonymous Anonyme said...

Heureuse de te retrouver, Marie.
J'ai tellement pensé à toi.
Courage, et de très gros bisous.
Cristina

 
At 27/2/08 21:35, Anonymous dhimwoe said...

Au plaisir de te lire encore et encore et encore

 
At 28/2/08 00:22, Anonymous Anonyme said...

tu en as assommé plus d'un !! pour sûr
je t'embrasse
nanou

 
At 28/2/08 01:31, Blogger Accent Grave said...

Je vous serre dans mes bras. C'est ensemble que nous l'écraserons, où qu'il soit.

Si au petit matin ou alors dans la nuit vous ressentez une p'tite brise fraîche, c'est qu'il s'agira d'un p'tit bisou du Québec encore sous la neige.

Très chaleureusement,

Accent Grave

 
At 28/2/08 05:19, Blogger Rosie said...

Juste une p'tite trace de mon passage.

Repose-toi bien Marie.

Je t'aime beaucoup.

Bon jeudi et bisous de ta p'tite cousine du Québec.

 
At 28/2/08 10:36, Anonymous double je said...

Je viens mettre ces mots de ma propre initiative....
Nous devions nous rencontrer aujourd'hui pour déjeuner , je viens de lui parler au téléphone, j'en suis bouleversée, elle ne va pas bien, elle retourne à l'hôpital...

Elisanne

 
At 28/2/08 11:42, Anonymous MioModus said...

Je pense à toi et je t'embrasse tendrement.
MioModus.

 
At 28/2/08 16:57, Anonymous Annick said...

je t'embrasseeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee, tendresses.

 
At 28/2/08 17:46, Anonymous ariaga said...

Très chère Marie, je suis bien contente de te voir avec autant de détermination. Moi qui vit avec un "condamné" par la médecine depuis vingt ans je peux te dire que la volonté de vivre est essentielle. Je t'envoie tout ce que je peux de forces. Bises.Ariaga.

 
At 28/2/08 19:15, Anonymous Laudith said...

Coucou marie, après le téléphone nous voici à nouveau sur le net pour communiquer...

Repose-toi bien, je te fais des gros bisous.

Edith

 
At 29/2/08 01:53, Anonymous Anonyme said...

toujours près de toi en pensée.
Ether.

 
At 29/2/08 02:01, Blogger Le_peintre said...

Bon courage et portes-toi bien car le printemps arrive alors il faut qu'on se prépare à fleurir.

 
At 29/2/08 10:22, Blogger Vincent said...

bonjour Marie!!
Mille bisous affectueux accompagnent ton weekend.
Je pense à toi.
A très bientôt.

 
At 29/2/08 11:47, Anonymous Anonyme said...

En pensées avec toi,,, je t'accompagne de toutes mes forces
mo

 
At 29/2/08 11:48, Anonymous Gérard said...

C'est ma bonne nouvelle de la journée tu es là avec nous, restes-y Mariel, ta volonté fait plaisir à voir, à très vite.

 
At 29/2/08 21:51, Blogger brigetoun said...

j'ai la présomptionde penser que tu es mon amie. Tu l'es en tout cas assez pour que j'ai peur ce soir
voyez ce qu'écrit "double je"

 
At 29/2/08 21:57, Anonymous Annick said...

Donne moi la main
Serre la fort
Elle t'embrasse
Ma main
Qu'elle te soutienne
Elle est petite
Mais elle aime

 
At 1/3/08 07:01, Blogger micheline84 said...

les mots me manquent, mariel..
j'attendrai des nouvelles...comme tous tes amis ...

 
At 1/3/08 11:26, Anonymous Anonyme said...

Les mots me manquent aussi...
J'attends que les nouvelles arrivent jusqu'à mon sud....

 
At 1/3/08 12:08, Blogger brigetoun said...

au revoir douce

 
At 1/3/08 13:59, Blogger tanette said...

Inquiète par le commentaire de Double je, mais soutient de tous tes amis...Bisous Mariel.;

 
At 1/3/08 18:39, Anonymous ariaga said...

Je n'avais pas lu le commentaire de Double. Si quelqu'un te transmet les messages à l'hopital, je veux que tu saches que je pense à toi très très fort.

 
At 1/3/08 20:08, Anonymous Anonyme said...

pensez tous très fort à Marie.
Que par l'esprit elle sache combien nous l'aimons.
Ether

 
At 1/3/08 21:00, Anonymous double je said...

un petit mot sur mon blog...

 
At 2/3/08 02:47, Blogger Rosie said...

Un p'tit coucou pour te dire que je continue de penser à toi et de t'envoyer de bonnes ondes positives pour ta guérison.

Bon dimanche et bisous de ta p'tite cousine du Québec.

 
At 2/3/08 06:33, Anonymous Bruno Lamothe said...

Mariel,

nous savons que vous êtes entourée, chérie, et que vous faites face, comme vous l'avez toujours fait, avec courage.

Nos quelques mots ne vous parviennent pas, mais, en pensées, nous vous accompagnons.

Merci à double je de nous avoir tenus informés (et de continuer à le faire).

 
At 2/3/08 09:39, Blogger OLIVIER said...

Ma chère Marie,
Je suis content de lire de tes nouvelles et de savoir que tu souris.
Maudit crabe !!!
Je sais, je ne peux pas faire grand chose mais te dire que je pens tous les jours à toi !
T'es super courageuse, accroche toi !
J t'embrasse très très fort,
OLIVIER

 
At 2/3/08 10:19, Anonymous Bruno said...

Mes pensées vont vers toi courage !!

Bisesss

 
At 2/3/08 12:19, Anonymous Gérard said...

J'espère que tu puisses lire mon petit mot d'aujourd'hui Mariel, tu es courage et gentillesse, je t'embrasse.
Gérard

 
At 2/3/08 14:42, Blogger Julie said...

Je pense bien à toi.
Bises.

 
At 2/3/08 17:41, Anonymous le baladin said...

heureux de te revoir je vois que tu est très forte pour combattre ces moments difficiles je te souhaite beaucoup de courage et je vais prier pour toi pour que tu guérisse très vite gros bisous phil

 
At 2/3/08 22:29, Anonymous Annick said...

Toi toujours délicate
Si sensible et aimante
Je t'aime un bout de moi
Mes pensées te soutiennent
Parfois la vie si dure

 
At 2/3/08 22:50, Anonymous Anonyme said...

un soleil s'est éteint.
Marie vivra en nous.
Ether

 
At 3/3/08 00:37, Anonymous Anonyme said...

Marie, Milady pour les gens du Sud, ma p'tite soeur s'en est allée. Les mots valsent, tournent dans ma tête et dans mon coeur sans s'y poser. Je n'ai pas encore compris.
Phil.

 
At 3/3/08 04:12, Blogger Rosie said...

Soupir... toutes mes sympathies à ses enfants, sa famille, ses ami(es).

Je suis sans mot, je l'aimais beaucoup. Une étoile de la blogosphère nous a quittés.

Paix à toi, Marie et veille sur tous ceux/celles qui t'aiment.

Ta p'tite cousine du Québec.

 
At 3/3/08 07:03, Anonymous Anonyme said...

Je ne peux y croire...tu vas nous manquer Mariel.
Toutes mes pensées pour ta famille.

 
At 3/3/08 08:03, Anonymous Anonyme said...

Une lumière s'est éteinte, une lueur restera toujours!!
Adieu MARIE.

A sa famille,à ses proches, à tous ceux qui l'ont aimée, toutes les pensées d'une modeste lectrice.
Italiana.

 
At 3/3/08 08:11, Anonymous nina said...

Adieu douce Marie.

 
At 3/3/08 08:18, Anonymous Bruno said...

Marie, tu m'étais toujours des commentaires d'une grande gentillesses, tes mots envolaient mes pensées
Je continuerai à écrire pour toi sur mon carnet de voyage

Toutes mes pensées pour ta famille

 
At 3/3/08 08:43, Blogger Gwen said...

Il me reste la pensée et tes écrits pour te garder prés de nous.
Fait un beau voyage Marie.l tendres bisous

 
At 3/3/08 08:57, Blogger Holly Golightly said...

Je t'aimerai toujours, ma Petite Marie, ma Douce.

 
At 3/3/08 10:00, Blogger OLIVIER said...

Marie, où que tu sois,
tu es gravée dans mon coeur...
"Tu manques si tu savais, tu manques tant..."
Des baisers tendres s'envolent vers toi...

Toute ma profonde amitié et mon soutien à la famille,
OLIVIER un ami

 
At 3/3/08 10:24, Blogger manuela said...

Ma douce...tu es revenue le jour de l`anniversaire de naissance à mon père....je suis certaine que là où vous êtes....il te prend par la main pour te guider vers la lumière...avec plein d´amour pour toi...

 
At 3/3/08 10:42, Blogger brigetoun said...

je te redis et te redirai au revoir - mais là je voudrais saluer avec toute l'amitié qu'ils voudront ceux qui t'ont accompagnée

 
At 3/3/08 10:43, Blogger Atticus said...

Adieu, douce Marie. Je te connaissais mieux qu'un instant en ta vie mais, malgré ce brièveté de connaissance, tu faisai tout ton possible à m'écrire en anglais - évidemment un chose que tu n'étais pas habitué. Tu m'impressionnais! Mes pensées pour ta famille.

 
At 3/3/08 11:27, Blogger sborja1 said...

Ma douce Marie, je suis si triste, tu as toujours été là pour me réconforter, et moi, qu'ai-je fait pour te soutenir?
Mes pensées volent vers toi, et ta famille. Bienvenue dans la lumière et continue à veiller sur nous de Là-Haut.
Bisous, Marie, la langouste se joint à moi.

 
At 3/3/08 12:05, Anonymous Laudith said...

Ma chère Marie,

Mon coeur pleure aujourd'hui, tu vas beaucoup me manquer, toi qui ne te plaignais jamais et avais toujours les mots justes pour remonter le moral de tous, j'ai eu la chance de connaître ta douce voix et toujours, elle resonnera en moi...

Tu seras toujours présente sur mon blog et chacun de mes posts, je sais que de la-haut tu les liras...

Mes pensées sont près de toi et de ta famille.

 
At 3/3/08 12:19, Blogger tanette said...

Merci Mariel de m'avoir aidée à faire mes premiers pas dans la blogosphère, il y a tout juste deux ans, et de m'avoir souvent soutenue par la suite. Je regrette de ne pas avoir eu la chance de te rencontrer..Les hommages qui te sont rendus, ici et là, témoignent de la trace laissée par tes billets et tes commentaires, chez beaucoup d'entre nous.
Je garde de toi un exemple de vie et de courage. Continue de là-haut d'être notre guide.
Courage à toute ta famille.

 
At 3/3/08 17:08, Anonymous Anonyme said...

Nous avons eu la chance de rencontrer Marie qui nous a fait visiter son cher Colmar. J'espère que son blog restera pour que nous puissions nous y ressourcer dans les moments difficiles.
Ce soir j'aurai une pensée particulière pour ses petits loups.
Mireille et Gérard

 
At 3/3/08 17:41, Anonymous CA said...

Salut Marie.l,
Difficile de mettre quelques mots sans tomber dans la banalité. Mais tu vas bien t'en sortir, tu as la force pour. Et je t'envoie toute l'énergie des Alpes. Amicalement

 
At 3/3/08 17:55, Blogger ariaga said...

Marie a opéré son ultime transmutation. Elle est partie mais je pense à ceux qui la pleurent et je m'associe à leur chagrin. Je ne la connaissais que sur nos blogs mais, à la lire, ici où chez moi, je ressentais fortement la beauté de son âme. Je vais garder un moment le lien avec elle car je pense quelle demeure encore un peu avec nous. Ariaga.

 
At 3/3/08 18:47, Anonymous Anonyme said...

Marie Louise est parti. Quatre années où j'ai eu la chance et le plaisir de communiquer avec cette Grande âme.

Merci pour ces échanges Milady.

Papou

 
At 3/3/08 19:48, Anonymous Anonyme said...

Un dernier au revoir à Mariel.Dans la tristesse, j'ai oublié de signer mon com.
J'ai beaucoup regardé le ciel et les nuages aujourd'hui,et j'y voyais des petits messages de Mariel.
Bon voyage, chère Mariel.Je ne pourrai pas t'oublier.
Cristina

 
At 3/3/08 20:46, Blogger André Hartmann said...

Marie L. Marie-Louise, ma soeur, nous a quittés dimanche soir. Vaillant petit soldat, elle a perdu cette bataille contre le crabe.
Le silence est pesant.
Ses enfants- mes nièces et neveu - m'ont demandé de vous faire part du décès de celle que nous aimions tant.
N'hésitez pas à continuer à faire vivre ce blog.
Elle vous aimait tant.

 
At 3/3/08 21:11, Blogger Mamselle Poivert said...

Je suis désemparée ce soir. Julie vient de me dire que tu n'es plus là. J'aurais du lire ce message. Je ne l'ai pas fait, je dormais, grippée.
Je n'ai pas pu te dire au revoir. Aujourd'hui, je te dis adieu...

Bonne nuit, Marie. Que nos mots te soient une écharpe de soie.

 
At 3/3/08 21:25, Anonymous double je said...

André,
nous avons fait connaissance à l'hôpital chez Malou, nous nous sommes promenés dans le parc avec Elle et puis nous étions là impuissant ne sachant plus quoi dire juste encore la regarder et l'aimer très fort.

Ma peine est immense et je m'associe à la vôtre et celle de tous les proches, vos nièces, votre neveu..sans oublier les p'tits loups...

 
At 4/3/08 08:55, Blogger brigetoun said...

Tiago des carnets de poésie (Guess Who) a repris un poème de Marie ce matin - dès que j'aurai un peu plus de temps je tenterai de me faire un florilège des "rimailles"

 
At 4/3/08 09:27, Anonymous aben-andré said...

Tu avais souhaité être parmi mes toutes premières lectrices de "Chers Parents", et m'en avais donné les raisons :
- ton frère ainé, né en 1930, qui a été "rappelé" pour l'Algérie,
- ton second frère, né en 1934, qui y a fait l'essentiel de son temps de service,
- les échanges épistolaires que tu as eu avec ton fils durant les 4 mois passés à Ploce durant son service militaire.
Autant de souvenirs enfouis dont tes frères ne t'ont guère parlé et que ton fils n'a pas non plus beaucoup développé...
Pudeur...!?
Si je te parle au présent, c'est que je te sais présente. Pas tout à fait présente, mais présente pour l'essentiel. Pour ce que tu m'as apporté de vérité, de gentillesse et de beauté de l'âme.
Et faut-il aussi le dire ?
Trois fois déjà le crabe s'est infiltré dans la maison...
Après un incendie, on se demande toujours qui du feu ou de l'eau des pompiers a détruit le foyer... l'organisme aujourd'hui en est bien fatigué.

Je ne sais où tu te repose. Dans le cimetière municipal du Lardhof, une stèle située partie Sud C, ligne 55, n°42 et 43, est d'Auguste Bartholdi. Elle abrite deux soldats tués par les Prussiens lors de leur entrée dans la ville en 1870. L'un s'appelle Joseph Edmé Voulminot. Né près de Provins en 1835, c'est un arrière grand oncle (ou autre parenté) de ma Maman.
Ca me ferait plasir si tu pouvais passer le voir...

Aller, repose-toi bien. Tu dois en avoir besoin, et tu l'as bien mérité après toutes tes épreuves.

André

 
At 4/3/08 10:12, Anonymous Gérard said...

Au revoir Mariel, impossible d'oublier ni tes poèmes, ni ta gentillesse..je passerai ici régulièrement comme si....

 
At 4/3/08 10:17, Blogger Vincent said...

Ma chère Marie.
Voici que ce matin en visitant Tes blogs j'apprends ton départ.

Je ne peux m'empêcher d'entendre à nouveau ta voix fraiche et timide lorsqu'on s'appelait parfois et les lagons de ton regard sur tes photos.

Je ne peux m'empêcher de penser à ta famille que tu nous présente : Aline, Gilles, AP , tes enfants et bien sûr les deux petits loups que nous voyons grandir grâce à toi. J'en oublie certainement. Pardonne moi.

Mais je pense à notre chère Muse, ta "sœur du midi" qui doit beaucoup pleurer pour toi ce matin. Tout comme moi. Comme nous tous.


Adieu Marie!!
Je t'embrasse tendrement. héhéhé!!!

 
At 4/3/08 12:50, Anonymous Anonyme said...

A toi ma lady night, ma lady, mon amie. Mon Grd St Bernard, on se comprend

je viens d'apprendre par le biais de comète ton envol vers d'autres cieux, pardonne moi, mais je me suis dit merde encore une meilleures qui se casse, je me suis dit bordel, encore un ange qui s'envole.encore un ange a qui on rogne les ailes, sans raison.
Et je me suis dit pas top mais bien français Putain!!!.... toi, là haut, sans blasphème, tu n'avais pas d'autre chose à faire que de nous voler une amie si chère, une personne si compréhensive, une maman, ou grand maman si attentive, franchement tu ne pouvais pas nous la laisser un tout petit peu plus, pour ma part je sais que sans son amitié, je ne serais plus là aujourd'hui, je sais que sans écoute, je ne parlerai plus ou n'écrirais plus, je sais que j'ai largement bu à son tonneau de Grd St Bernard et qu'elle ne m'a jamais permis d'en faire autant pour elle, pourtant elle aurait du savoir que je lui ressemblais pas mal ;o) elle me comprendras je le sais vierge on est oups ou ouille mais tellement là
Ma lady, je ne peux que te souhaitez de voguer sur les mots du paradis, parmi les nuages et les anges, je ne possède ni ta verve ou ta plume mais tout comme toi je parle avec mon coeur
Vogue ma lady et de là Haut ne change pas veille sur tes loulous, les beaux yeux, et nous même si nous n'avons pas été capable de te rendre ton amitié
Bisous ma Lady night ta floconnette

 
At 4/3/08 13:18, Blogger MO said...

au revoir mamalou,,,
mo

 
At 4/3/08 14:22, Anonymous magali said...

Les larmes aux yeux je voulais dire au revoir à Mariel....elle nous a soutenue si souvent...une grande pensée pour sa famille...
magali et Yaniss

 
At 4/3/08 14:41, Blogger Gaëna said...

Marie... Belle Marie...

 
At 4/3/08 15:08, Blogger Vincent said...

Tu es partie, Marie, pour la fin de semaine.
Le quartier s‘est éteint, et mon âme est en peine
Ta maison aux murs ocres semble s’être endormie
Ses colombages ont arrêté leur éternelle farandole
Autour de ta maison. Plus un ne caracole.
Les volets se sont clos, et lors des insomnies
Je passe des heures auprès de ma fenêtre
A voir si tu es là : Tu es rentrée, peut être.

Une clarté m’alerte. Est-ce que tu là ?
Ou sont-ce des reflets, sur les pavés luisants
Sur le sol de ta cour, des rayons de la lune ?
Qu’est-ce ? J’entends des pas. Hélas, ce n’est pas toi
Encore une infortune. Ce n’était qu’un passant,
Je me fais des raisons mais n’en trouve aucune
Tu seras là demain. Demain le quartier renaîtra.
Samedi, rien du tout. Dimanche tu reviendras?

La ruelle est muette. La vie est suspendue.
Bientôt tout renaîtra. Tu seras revenue.
Le chat de la voisine est entré dans ta cour.
Il épie les oiseaux. Et jusqu’à la fin du jour
Je le vois surveiller tes belles tourterelles
Qui roucoulent pour toi de tendres ritournelles.
Sous quel ciel es tu ? Ou bien sous quel orage ?
Ne voyons nous tous deux que les mêmes nuages ?

La ruelle t’attend. Moi aussi. Je tempête
Je fais des vas et viens. Le désespoir me guète.
Le jour est pis encore. Je rumine mes maux.
Les volets toujours clos me cachent tes rideaux
Adieux gaies polonaises, adieux joyeux rondos
L’air n’est plus empli par les airs de piano
Que tu jouais pour moi et pour le voisinage,
Que l’on pouvait ouïr du centre du village.

La bas tu es heureuse et avec tous les tiens.
Tes enfants te chérissent. Leurs enfants aiment bien
te regarder sourire et redoutent le jour
où tu repartiras les privant de l'amour,
des feux de ton sourire, de tes paroles tendres
mais tu dois revenir. Je suis las de t'attendre.

 
At 5/3/08 09:45, Blogger André Hartmann said...

Celles et ceux qui souhaitent laisser un message d'amitié, de réconfort, aux enfants et à la famille de MarieL peuvent se connecter sur le site
http://avis-de-deces.net

Merci aux bloggeurs qui ont déjà témoigné de leur affection pour notre chère disparue. André.

 
At 5/3/08 09:54, Anonymous nina said...

Merci André

 
At 5/3/08 10:15, Blogger Beo said...

Tu continueras de survoler
la blogosphère
de venir y butiner
il nous manquera juste tes commentaires.

Toutes mes sympathies à la famille.

 
At 5/3/08 21:24, Blogger Le_peintre said...

Adieu, Marie, et merci de m'avoir donné tant de sourires. Le jazz te gardera au près de mes souvenirs.

 
At 5/3/08 22:44, Blogger André Hartmann said...

http://www.avis-de-deces.net

je bafouille les adresses à présent. L'émotion sans doute.
Merci à tout le monde de la blogosphère.

 
At 6/3/08 06:48, Blogger brigetoun said...

si tu savais lestrajets que tufais avec moi ces jours ci, il te faudrait toute ton indulgence

 
At 6/3/08 12:02, Anonymous Anonyme said...

Pendant longtemps encore, je la chercherai du regard dans les rues de Colmar, je penserai la voir , attablée en terrasse et nous adressant son sourire magique, celui qui vous submerge de bonheur.
Pendant longtemps encore, je ralentirai le pas à l'approche de la maison rose et je m'attendrai à la retrouver, disponible et accueillante, sur le seuil de sa porte.
Et à tout jamais, elle sera présente et vivante dans le coeur et le souvenir de celles et ceux qui l'ont cotoyée et aimée

Pierre

 
At 6/3/08 15:57, Anonymous nina de zio peppino said...

Je viens t'offrir trop tard mon soutien. Je viens de découvrir ton blog, ton histoire, ton fatal destin. Le cancer a eu raison une fois de plus. J'aurai tant aimé te parler, t'aider, te soutenir. Je suis passée par là et je t'avoue que j'ai envie d'hurler à chaque fois que j'apprends le voyage de quelqu'un. Je te promets de penser à toi régulièrement petite fée. Je t'embrasse et je continue le combat pour tous les autres…Je t'embrasse.

 
At 6/3/08 18:44, Anonymous MioModus said...

Au revoir Mariel.
MM...

 
At 6/3/08 21:58, Anonymous Anonyme said...

Demain, sera ton dernier voyage,accompagnée de ta famille et tes amis.
Oh, mariel, comme je suis triste.
Je penserai chaque jour à toi, gentille amie.
Merci pour ta gentillesse, ta présence et ton amitié.
Adieu, ma douce amie.
Cristina

 
At 7/3/08 10:43, Blogger Siréneau said...

...Moretto
Comme ta bouche est immense
Quand tu souris et quand tu ris
Je ris aussi, tu aimes tellement la vie
Quel est donc ce froid que l'on sent en toi? ...

 
At 7/3/08 11:46, Anonymous le baladin said...

aujourd'hui tu va rejoindre la lumière du seigneur toutes mes pensées t'accompagnent dans une prière pour la paix de ton âme avec quelques mots chez moi je t'embrasse et je n'oublierai jamais tous ces moments d'émotions partagé et quand la nuit je regarderai les étoiles la tienne brillera toujours dans mon coeur je t'embrasse phil

 
At 8/3/08 23:53, Anonymous Henri-Pierre said...

Je ne vous découvre, Mariel, qu'après votre départ.
Mais vous avez tellement bouleversé mon coeur, Ô brillante étoile, que même filante j'y accroche de mon âme.
je pense que je vous aurai beaucoup aimée.

 
At 9/3/08 03:29, Blogger Rosie said...

Une douce pensée pour notre Marie.

Je pense à toi, tu me manques.

Bon dimanche et bisous de ta p'tite cousine du Québec.

 
At 9/3/08 12:00, Anonymous Anonyme said...

Au revoir Marie, le crabe a eu raison de toi.. les anges t'ont ouvert leurs bras et t'ont accueillie avec tout leur amour.
Nous nous retrouverons tous dans un autre monde..
Une pensée pour tous les tiens
chantal

 
At 9/3/08 14:01, Blogger Yvonne said...

je découvre ce blog avec grand plaisir, et émotion... merci Gwen pour ce lien
et amitiés à la créatrice de ce blog, bises
yvonne http://www.aldeia-de-gralhas.neufblog.com/

 
At 9/3/08 14:58, Blogger André Hartmann said...

Merci à toutes et tous pour vos messages d'amitié.
Afin de partager avec vous ce grand moment d'émotion que fut la cérémonie d'adieu, vendredi matin, en accord avec ses enfants, nous avons décidé de créer un nouveau blog et d'y publier les textes lus ce matin là et les photos projetées en souvenir de celle que nous aimions.
Patience. Rendez-vous sur ce blog, je publierai dès que possible l'adresse de ce blog.
André, son frère.

 
At 9/3/08 15:22, Blogger Beo said...

Alors-là monsieur André, c'est une démarche vraiment sympa de votre part.

Bon dimanche à vous.

 
At 9/3/08 16:32, Anonymous ariaga said...

Quelle belle idée, j'aimerais que l'on fasse cela pour moi quand je partirai vers Ailleurs.

 
At 9/3/08 20:04, Anonymous Anonyme said...

Une semaine que Mariel est partie,mais si présente encore dans mon coeur et mes pensées.
Cristina

 
At 9/3/08 23:32, Anonymous Anonyme said...

Ni un jour, ni un mois, ni dix ans !
Non le temps qui passe n'effacera pas ton souvenir, tous ces moments graves ou légers que nous avons partagés jusqu'à cette cérémonie d'adieu.
Je ferme les yeux et te vois encore...
Phil.

 
At 10/3/08 03:59, Blogger Rosie said...

Merci André, je repasserai pour avoir l'adresse de ce nouveau blogue, j'espère que le blogue de Mari ne sera pas fermé.

Merci à ses enfants et à sa famille d'avoir pensé nous partager ces instants.

Bon lundi et bisous de ta p'tite cousine du Québec.

 
At 10/3/08 12:55, Anonymous Patrick said...

C'est à la lecture du poème de Gwen que je découvre la disparition de Marie.
Je m'associe à ses amis pour adresser toute ma sympathie à sa famille.

 
At 10/3/08 18:57, Blogger Lamousmé said...

Marie la douce j'ai révé de toi la nuit dernière...je sais que tu nous lis encore je t'embrasse !!!

 
At 11/3/08 14:59, Anonymous Anonyme said...

Marie 3 ans déjà que nos routes se sont croisées dans le sud. Une main tendue la tienne.....vers la mienne, un repas partagé chez Muse et puis le silence de ma part. Je le regrette profondemment.....Mais je me dit qu'une rencontre comme la tienne tout le monde n'a pas eu la chance de la vivre.
Véronique

 
At 12/3/08 21:18, Blogger André Hartmann said...

http://pourmariel.blogspot.com/


voici l'adresse du blog ouvert pour que tous ses amis puissent lui rendre hommage, et la connaître sans doute un peu mieux. Maintenant qu'elle nous a quittés.

Rendez-lui hommage en postant vos commentaires.

André

 
At 12/3/08 22:12, Blogger Beo said...

Merci beaucoup, l'adresse est notée et encore toutes mes sympathies à votre famille.

Je trouve extraordinaire que Mariel aie pu partager avec vous tous sa passion qui était liée à la blogosphère.

 
At 13/3/08 04:53, Blogger Rosie said...

Merci André, je vais aujourd'hui sur mon blogue, mettre ce lien, pour que les ami(es) de Marie puissent aller lui rendre hommage.

Bon jeudi et bisous de ta p'tite cousine du Québec.

 
At 13/3/08 15:36, Blogger Gwen said...

J'avais grand besoin de te lire aujourd'hui Marie.l tu nous manques !

 
At 13/3/08 18:21, Blogger Francois et fier de l'Être said...

Une simple bise, légère et appaisante.

 
At 15/3/08 09:11, Anonymous ABC said...

La tristesse de son départ est éclairée par la gentillesse des mots qu'elle nous a offert.
Marie j'aurai souvent en écrivant une pensée pour toi.
Vous qui l'avez réellement connu vous avez vécu avec une perle précieuse, puissiez vous garder longtemps dans votre cœur tous les mots qu'elle y a versés................

 
At 15/3/08 20:44, Blogger André Hartmann said...

Venez la rejoindre sur le blog qui lui est dédié

http://pourmariel.blogspot.com/

Merci de lui rester fidèles.

 
At 15/3/08 21:57, Blogger Muse said...

Frangine, je viens témoigner de notre amitié, te dire combien je t'aimais, te dire le vide que ton absence a créé, et te dire que lorsque ce sera mon tour et que tu viendras m'accueillir, j'aimerais que notre première visite soit pour ces escaliers de St Charles que tu m'avais promis de descendre avec moi...Je te garde au fond de mon coeur.

 
At 15/3/08 22:26, Anonymous Anonyme said...

André ce blog que vous avez la gentillesse d'offrir à ses amis est comme une pièce dans laquelle nous pourrons nous retrouver pour parler de Marie et avec Marie.
Encore merci.
Phil.

 
At 17/3/08 21:58, Anonymous Dhimwoe said...

Une perte est toujours triste la tienne l'est encore plus je ne pourrais plus te lire, regarder tes images qui m'apportais tant.
Je te gardes dans mes pensées à travers tes mots

 
At 21/3/08 17:44, Anonymous Anonyme said...

je vous aime, Marie. Paix.
Willy

 
At 22/3/08 22:06, Anonymous lancelot said...

Que ton âme repose en paix.
Amicales bises.

 
At 23/3/08 09:10, Blogger Gelzy said...

Bonnes Pâques Marie ! j'avais besoin de te visiter avant de démarrer la journée et de te loger dans l'inlassable ciel bleu de la vie pour bien en profiter aujourd'hui

 
At 23/3/08 09:18, Blogger Gelzy said...

quoi ? Non c'est pas vrai ! Pas Marie ! je pleure comme pour ma mère, ma soeur, mon père ! il y a besoin d'un Dieu quelque part pour s'inspirer d'elle. Marie marie marie

 
At 23/3/08 09:19, Blogger Gelzy said...

Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

 
At 25/3/08 13:04, Blogger Gwen said...

Il est des êtres qui nous manquent cruellement n'est ce pas ma ptite Marie.l ! Bisous dans les cieux

 
At 26/3/08 10:55, Blogger Siréneau said...

Elle a raison Gwen, Marie, tu auras toujours les cieux bleus;)

 
At 29/3/08 03:30, Anonymous Anonyme said...

Marie, il fait nuit.
Ether

 
At 2/4/08 22:28, Anonymous Anonyme said...

Un mois... tu me manques, Marie
Pierre

 
At 3/4/08 11:16, Anonymous Laudith said...

Une pensée à toi Marie, tu me manques ma douce...

 
At 8/4/08 18:10, Blogger julie70 said...

J'avais mis sur mon blog "marie_l reviendra" mais finalement, seulement dans nos mémoires, elle restera néamoins et nous y penserons

 
At 8/4/08 21:02, Blogger Cristina said...

Marie, je pensais retrouver un petit mot de toi. mais tu fais parie des étoiles aujourd'hui, et ta présence me manque énormément.
Oh, Marie, pense à nous.
Bisous.

 
At 22/4/08 13:46, Anonymous Anonyme said...

Les jours passent inéxorablement. Aucun d'eux ne m'éloignera de toi et ton absence pèse sur mon coeur.
Phil.

 
At 26/4/08 23:37, Anonymous Gérard said...

Une pensée pour toi Mariel

 
At 3/5/08 22:07, Anonymous Florence said...

Je ne me suis décidée qu'hier à effacer ton adresse mail de mon OutLook, et ce geste m'a fait mal, autant que de voir chaque jour cette adresse et de me dire que je ne l'utiliserais plus ; il fallait que je vienne ici, parmi tes amis, dire que tu as compté et que du coeur, je ne t'effacerai pas.
Merci d'avoir été si belle, si bonne, si douce, si talentueuse : c'est un privilège de connaître des personnes comme toi !

 
At 5/5/08 07:28, Blogger Gwen said...

Un petit passage pour te dire que tu nous manques toujours aussi terriblement ! Bisous Marie.l

 
At 5/5/08 20:49, Anonymous Annick said...

les coeurs aimants ne se quittent pas, ils marchent sur leurs pas...

 
At 7/5/08 02:53, Anonymous Anonyme said...

Je t’envoie en pensée un bouquet de muguet.
Je n’ai pas encore accepté ton départ. Pour moi tu es là, près de moi, près de nous.

Tu es ici et là, et ailleurs, et un peu partout à la fois !
Toujours présente Marie !
Je t’aime.
ether

 
At 13/5/08 10:21, Blogger manuela said...

Bonjour Marie...aujourd`hui, au Portuagl, nous fêtons le jour de l`Apparition de La Vierge Marie...nous sommes dans le mois de marie...tu portes si bien son nom! Douce et aimante tu as croisé mon chemin pour m`apporter le réconfort, un mot ami, le soulagement...je pense souvent à toi...je sais que tu es encore là...bisous doux.

 
At 6/6/08 16:04, Blogger Francois et fier de l'Être said...

Ton asile nous reste.

 
At 9/6/08 11:09, Blogger Gwen said...

Déjà trois mois que tu es parti, tu ne cesses de nous manquer petite Marie, Bisous doux là où tu es...

 
At 12/6/08 10:46, Anonymous nina de zio peppino said...

Hello ma belle!
Je te promets que je vais lui flanquer une belle raclée. Il a pris ma mère et a voulu ma peau…
Tu vis encore à travers tous ces beaux messages d'amour. C'est incroyable. Une belle leçon de vie.Je suis émue.

 
At 18/6/08 12:12, Blogger Rom said...

Bisous, Marie.
Personne ne t'oublie.

 
At 2/7/08 00:22, Anonymous Lancelot said...

J'ai prié pour toi.

 
At 14/7/08 18:58, Blogger broceliande said...

Du corps lourd de matière à l’étincelle divine n’existe que le seuil que je (nous) veux bien entretenir.
Je dis cela dans la splendeur de la musique, de la danse et des rythmes cosmiques que je partage en solitude avec les ombres dansantes des chers disparus.
Non plus dans le passé mais présentement.
J'arrive Marie.
Des visages défilent. Je les vois en liberté de lumière

 
At 18/7/08 00:33, Anonymous Anonyme said...

Marie tu sais.
BBBB
Ether

 
At 29/7/08 01:34, Anonymous Anonyme said...

My Lady tu me manques.
Ether

 
At 1/8/08 22:00, Anonymous ritadaphné said...

Comme j'ai beaucoup de fleurs couleur pervenche dans mon jardin, le doux regard de Mariel rayonne partout!
Ritabisous.

 
At 23/8/08 02:27, Anonymous annick said...

quand on aime
vraiment
la présence
reste
éternelle

 
At 25/8/08 07:02, Anonymous Anonyme said...

l'été se termine. je viens souvent lire les nouveaux com. malou tu me manques vraiment , et je n'ai même plus envie d'aller me promener à colmar.. sans toi c'est pas marrant . où que tu sois pense à nous tous qui t'aimons... hier j'ai vu une dame qui te ressemble bcp!! même sophie qui était avec moi a eu un choc !! tu es vivante en mon coeur en tout cas.
nanou

 
At 25/8/08 08:45, Blogger Gwen said...

6 mois déjà que tu es parti, le temps passe à une vitesse effrayante mais ne guérit pas de ton absence Marie.l, ta gentillesse, ta force nous manque beaucoup.

 
At 12/9/08 05:28, Anonymous Anonyme said...

Marie, tu es toujours dans mes pensées.

 
At 15/9/08 19:54, Blogger MO said...

C'est demain le 16 septembre,,, le jour anniversaire de ta naissance oh mamalou qui nous manque tant... mais ce 16 septembre est inscrit en moi,,, jour de la naissance aussi de mon fils aîné et nous aimions à nous appeler ce jour.
Je pense toujours si fort à toi... Bisous à ceux qui liront ces mots.
MO

 
At 9/10/08 18:35, Blogger Muse said...

Est ce bien nécessaire de te dire que je pense à toi? Je viens ici chaque jour me recueillir.

 
At 15/10/08 22:23, Anonymous lancelot said...

Un petit coucou ...

 
At 10/11/08 09:56, Blogger Gwen said...

Pour moi aussi un petit coucou par cet endroit qui nous laisse un contact avec toi... Bises

 
At 25/11/08 09:25, Blogger manuela said...

J`aurais bien besoin de ton soutien en ce moment....mais tu le sais déjà, n`est-ce pas? bisous doux.

 
At 27/11/08 19:08, Anonymous Gérard said...

Comme si tu étais là !

 
At 9/12/08 16:25, Anonymous Anonyme said...

Mariel tu manques...

 
At 20/12/08 03:46, Anonymous Anonyme said...

Marie tu me manque beaucoup,
Ta gentilesse, ton écoute, ta poésie...ta préence.
Sois heureuse.
notre esprit t'accompagne.
BBB
ether

 
At 20/12/08 22:06, Blogger Muse said...

Je me joins à Ether et tu seras sans doute contente de voir nos commentaires apposés l'un derrière l'autre.
Mes pensées seront proches de toi.

 
At 24/12/08 12:47, Blogger Holly Golightly said...

Petite Marie, Douce Marie...

 
At 25/1/09 12:23, Blogger Phil said...

Oui je suis resté silencieux tous ces longs derniers mois mais pas un seul jour n'est passé sans une pensée pour toi.
Mais qui étais-tu donc pour marquer d'une telle empreinte les esprits et les coeurs ?
Tu es là au chaud au fond de mon coeur.
Philippe

 
At 5/2/09 22:19, Anonymous Anonyme said...

Marie mon coeur déborde.
Ether

 
At 11/2/09 21:44, Blogger BENJ said...

presqu'un an déja... et dire que je ne t'ai pas lu... vu partir... Ma désafection pour le net et le blog en sont la cause.
J'ai eu beaucoup de plaisir à te lire. Je ne te connais qu'à travers tes écris, mais j'espère que tu es bien là où tu es. Un jour peut être nous rencontrerons nous réellement.
A bientôt.

 
At 13/2/09 17:56, Anonymous Anonyme said...

Voilà ce qu'on peut faire quand on se rebiffe et je le conseille à chacun qui peut avoir des ennuis avec ce gros connard de sarkozy ou sa clique de clowns de flics minables : je suis en train de régler un petit problème du genre détail avec cette grosse tache de si peu président de la république Française, en lui envoyant un avocat pour mises sous surveillance illégales, lynchage et plagiat. Avis à la population et merci pour l espace d'expression. Voilà, ceci est également une tentative de gros scandale public parce que ça calme pas mal les gros connards.

 
At 16/2/09 20:01, Blogger Muse said...

dernier "anonyme", je crois pour la connaître que notre petite Marie n'aurait pas trop apprécié que tu viennes sur son espace pour en faire une tribune...mais je sais aussi que d'où elle est elle te pardonne. Une siamoise qui ne se résout pas à oublier!

 
At 17/2/09 13:38, Anonymous Anonyme said...

Merci pour cette remarque. En effet ce n'est pas le lieu pour une "tribune"... incompréhensible. GS !

 
At 1/3/09 15:23, Blogger Gwen said...

Un an déjà Marie.l et tu nous manques toujours autant...

Dans le ciel bleu…

Comme un ciel bleu en bord de mer
Qui serait déserté par les mouettes
Ton absence laisse un goût amer
J’aurai tant aimé que tu restes

Cela peut paraître étonnant
Pour moi qui ne te connaît pas tant
Que depuis à peine plus de deux ans
Mais qu’est-ce que le temps ?

Car une chose est certaine
Ceux qui ont croisé ta destinée
Ressentent comme moi cette peine
Tu nous a tant et tant donné

Dans le vide que tu laisses
Il reste la tendresse
Celle d’une poétesse
Dans un blog plein de promesses

Tu resteras cette petite fée
Qui me murmurera des idées
D’un monde de mots plein d’effets
Tu restes avec nous par la pensée

Je t’imagine avec un grand sourire
Te promenant dans ta ville
Te régalant de souvenirs
Comme une petite fille

Le ciel bleu est rayonnant
Les mouettes volent et dansent au vent
Ton visage s’y dessine souriant
Ton bleu regard sur nous bienveillant

Merci pour tout ce que tu nous a apporté
A bientôt Marie.l

 
At 2/3/09 00:31, Anonymous ritadaphné said...

Une année: un soupir ou une éternité...
Adieu belle Mariel au regard pervenche si tendre!

 
At 2/3/09 12:19, Anonymous Elisanne said...

une pensée pour toi et tes enfants...

 
At 2/3/09 18:26, Anonymous Anonyme said...

Marie, ton souvenir est tenace, mais ta présence ?
Ether

 
At 2/3/09 23:14, Blogger Muse said...

Je veux te susurrer encore une fois mes dernières paroles, rien que pour toi...
BBBB

 
At 30/3/09 22:10, Anonymous annick said...

C'est terrible l'absence de l'aimé
Nul ne peut le remplacer
Et on serre fort son courage
Pour vivre encore sans lui
De sa présence de chair
Car il est là
On se donne la main

 
At 30/3/09 23:05, Anonymous Anonyme said...

Annick...oui
ether

 
At 30/3/09 23:07, Anonymous Anonyme said...

Marie je suis triste et tu sais...
Dix ans ...
BBB
ether

 
At 10/4/09 11:03, Blogger Valentin Verdier said...

Salut je passe sur votre blog et je trouve qu'il y a plein de bonnes choses dessus !! Continuez comme ça surtout !
Faites tous un tour sur mon blog principal : valentin10.blogspot.com
Vous êtes tous les bienvenus quand vous le voulez ;-)

 
At 10/4/09 11:04, Blogger Valentin Verdier said...

C’est un vrai plaisir que de lire les articles de ce blog, j’aime beaucoup les illustrations et photos, on a hâte d’y revenir plus souvent.

 
At 14/4/09 14:57, Anonymous Anonyme said...

Le post de Valentin Verdier est assez révélateur de notre époque.
Parler mais ne pas écouter...
Marie, de là-haut, l'espèce humaine te semble-t-elle encore plus petite?
héhé....

 
At 7/5/09 10:32, Anonymous Anonyme said...

Je ne sais pas qui vous étiez Marie , deux fois je suis passée, sans oser mettre un mot, mais vous étiez aimée , alors juste envie de vous dire combien j'aurais aimé, vous aimer

 
At 18/5/09 21:34, Blogger Muse said...

un ange qui veille sur nous tous anonyme...

 
At 30/5/09 22:18, Anonymous Anonyme said...

Marie tu me manques.
Ether

 
At 14/6/09 21:20, Anonymous Anonyme said...

Pensées
Ether

 
At 19/6/09 09:58, Blogger Francois et fier de l'Être said...

Par moment, me prends l'envie de parcourir les couloirs ensoleillés de ton asile où quelques fous viennent encore se receuillir et méditer. J'ai l'impression d'être dans un cloître, l'un de ces jardins ceints où régne la paix et la douceur.
Quelle magnifique asile nous as tu construit là!

 
At 14/7/09 03:32, Anonymous Anonyme said...

VIOLENCES+VOL :
Ceci est une tentative de gros scandale public parce que ça calme pas mal les gros connards en attendant de trouver enfin un avocat qui réglera ce problème de non respect de mes droits les plus élémentaires et je le conseille à chacun qui peut avoir des ennuis avec ce gros connard de sarkozy ou sa clique de clowns de flics minables : je suis donc en train de régler un petit problème du genre détail avec cette grosse tache de si peu président de la république Française, en lui envoyant un avocat pour mises sous surveillance illégales, lynchage numérique inspiré de bonnes vieilles méthodes qui ne déplairaient pas au ku klux klan, lynchage qui n'a mobilisé personne sur le web ou dans la presse et plagiat, par une grosse pouffe, vulgaire et ridicule et qui passe à la télé, de mes petits textes web.

Quant a sarkozy, s'il n'aime pas le web, et s'il n'aime pas la rue qui sait, la preuve, très bien se défendre, qu'il la quitte !

 
At 14/7/09 20:34, Blogger Muse said...

Tu sais anonyme, d'où elle est je la vois sourire à ta prose et à ton manque de courage... Combien as tu fait de copier coller? Pourquoi polluer un si bel espace?
Mes pensées vont vers toi Frangine, toujours...

 
At 16/7/09 11:17, Anonymous Anonyme said...

J'imagine le sourire de Marie.
Douces pensées ma M.
Ether

 
At 6/8/09 00:07, Anonymous Anonyme said...

VIOLENCES+VOL :
Ceci est une tentative de gros scandale public parce que ça calme pas mal les gros connards en attendant de trouver enfin un avocat qui réglera ce problème de non respect de mes droits les plus élémentaires et je le conseille à chacun qui peut avoir des ennuis avec ce gros connard de sarkozy ou sa clique de clowns de flics minables : je suis donc en train de régler un petit problème du genre détail avec cette grosse tache de si peu président de la république Française, en lui envoyant un avocat pour mises sous surveillance illégales, lynchage numérique inspiré de bonnes vieilles méthodes qui ne déplairaient pas au ku klux klan, lynchage qui n'a mobilisé personne sur le web ou dans la presse et plagiat, par une grosse pouffe, vulgaire et ridicule et qui passe à la télé, de mes petits textes web.

Quant a sarkozy, s'il n'aime pas le web, et s'il n'aime pas la rue qui sait, la preuve, très bien se défendre, qu'il la quitte !

BLOG ETC - nina

 
At 6/8/09 08:07, Blogger Gwen said...

Je vous plains sincèrement "Nina anonyme" votre manque de respect est affligeant...
Désolée Marie comme tu le vois sans doute, ce monde devient pénible... bisous la haut

 
At 21/8/09 01:12, Anonymous Anonyme said...

Et Marie répondrait "bisou de là-haut" avec son doux sourire et ses yeux rieurs.
BBB Marie
Ether

 
At 21/8/09 01:38, Blogger MôM said...

Je t'entends rire,,, alors quoi Malou,,, c'est quoi ce vacarme ? En tous les cas t'as l'air bien heureuse où tu es... Je pense à toi tout le temps.
MôM

 
At 3/9/09 18:01, Blogger Muse said...

mes pensées te rejoignent ce soir!

 
At 6/9/09 23:27, Anonymous ritadaphné said...

Marie était dans mon jardin hier.
Je l'ai vu sourire derrière l'énorme talle de campanules automnales.
Avec une grande délicatesse,j'ai déposé plusieurs de ces clochettes pervenches au pied de la plante.

Je sais je sais...Vous ne me croirez jamais mais le lendemain matin, les clochettes étaient toutes disparues! Ritabisous.

 
At 14/9/09 11:17, Blogger Holly Golightly said...

Marie, dans 2 jours, le 16, ton anniversaire. Et, figure-toi que ce jour sera un jour très important pour moi. Je sais que tu serais venue me soutenir. Tu seras là, présente. J'emporte ta photo avec moi.

 
At 16/9/09 10:40, Blogger Muse said...

mes pensées s'unissent aux tiennes aujourd'hui...gsund'heit frangine!

 
At 13/10/09 00:17, Anonymous Anonyme said...

Marie !
...
Ether

 
At 2/11/09 17:47, Blogger Muse said...

certains évènements m'ont rapprochée de toi en cette Toussaint.

 
At 23/11/09 12:27, Blogger Muse said...

Toujours aussi présente dans mon coeur "Frangine".BBBB

 
At 2/12/09 05:14, Anonymous Anonyme said...

pensées à toi en cet automne doux
Marie de mon coeur.BBB
ether

 
At 13/12/09 06:44, Blogger Phil said...

Je viens peu souvent Frangine, rarement même, cependant... C'est trop fort comme tout est resté intact, présent, ton sourire, le bleu de tes yeux, tes mots, ton accent...
J'ai toujours autant mal...

 
At 10/1/10 00:12, Anonymous Gérard said...

Je passais et j'ai croisé Muse

 
At 4/2/10 04:04, Anonymous Anonyme said...

Je pense à toi Marie.
Ether

 
At 15/2/10 16:37, Blogger Muse said...

la première partie de mon (notre) travail est enfin terminée...j'en fais une révision et je vois à faire imprimer deux ouvrages...un pour toi que je remettrai à p'tit prof et un pour moi...BBBB

 
At 2/3/10 09:56, Blogger Phil said...

Tu es là Marie au fond de mon coeur, tu n'as pas bougé. Ta place est intacte, la fenêtre entrouverte qui laisse pénétrer un soleil timide.
Et mes yeux toujours mouillés, petite soeur tant ton absence se fait toujours sentir.
Deux ans, ma petite Marie....

 
At 2/3/10 13:38, Blogger Muse said...

Le vent du souvenir me ramène vers toi
Quand sa brise légère fait naître en moi l’émoi ;
Nos instants partagés envahissent mon âme
Fils noués, un à un, en constituent la trame.

Je ne peux qu’être fière un jour d’avoir croisé
Le chemin de ta vie, sur lequel j’ai puisé
La force d’accepter d’un jour pouvoir revivre
A t’écouter parler ou à t’entendre rire.

Passeront les années, je garde ton image
Mes pauvres mots, toujours, te rendront un hommage,
Si je fus, m’as-tu dit, un jour pour toi ta muse,
Aujourd’hui ,c’est pour toi que la muse s’amuse.

Je garde, au fond de moi, ton sourire en cadeau,
Ta grande gentillesse, la douceur de tes mots,
Et les vers magnifiques que tu nous as offerts,
Et ce cœur généreux, sur tes amis, ouvert.

 
At 2/3/10 13:54, Anonymous Anonyme said...

Magnifique Muse et combien juste.
Ether

 
At 2/3/10 14:37, Blogger double je said...

une tendre pensée pour toi Malou
et toute ma sympathie à tes enfants

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

You are now marked on my visitor map!


Visitor Map
Create your own visitor map!