mon asile poetique

me présenter d'abord, parler de ceux et de ce que j'aime et partager mes textes avec ceux qui le veulent bien... et bien d'autres choses encore au gré de la fantaisie de chacun !

lundi, septembre 24, 2007

il s'agit d'une reprise, mais elle est d'actualité et comme ma paresse égale mon manque d'inspiration je vous la propose aujourd'hui, à la veille d'un mardi qu'il me faudra affronter avec énergie :))

Que devient le courage lorsque l’étoile fuit,
Et que dans le levant le soleil boit la nuit,
Que la douleur est là et happe sans remords
L’ardeur accumulée pour défier la mort.

On attend l’embellie, parfois bien trop fugace,
Aux dires de ce corps qui veut garder la trace
D’un bien-être soudain, espoir de guérison,
Et retrouver alors de nouvelles passions.

Le temps se recompose à l’éclat d’un sourire,
Au son d’une parole, par le plaisir de lire,
Dans un air de musique, un moment de partage,
Et vous fait repartir vers d’autres paysages.

Oublier par des mots que l’on écrit en vert,
En rouge ou bleu azur, à l’endroit, à l’envers,
Espérer le printemps, brûler l’éclaboussure
Du mal qui vous habite, ignorer ses morsures.

Carder, filer, tisser l’écheveau des patiences,
Remettre son ouvrage aux dires de son coeur,
Se sentir entourée dans ce désert immense,
Et croire encore un peu à l’amitié douceur.

Pardonner à tous ceux qui vont ont fait pleurer
De rage ou de douleur dans leurs habits félons
Absoudre les méchants, amnistier, excuser,
Mais ne pas oublier leurs baisers-trahison.

J’ai goûté le bon pain et je l’ai partagé
Après l’avoir pétri de mes mains d’ouvrière
Mon souhait d’aujourd’hui, un souffle nourricier,
La rondeur d’un galet, une rose trémière.




Que cette nouvelle semaine qui arrive dans ce mois de septembre presque terminé vous soit douce, sereine et pleine de beaux projets !

24 Comments:

At 24/9/07 03:51, Anonymous Sylvain said...

Que dire de plus que ces phrases qui résonnent de justesse. Bravo.
A bientôt!

Sylvain

 
At 24/9/07 08:06, Blogger tanette said...

Bon anniversaire en retard à Aline et une brassée d'amitié-douceur pour t'aider à affronter ce mardi. Je pense à toi et t'embrasse.

 
At 24/9/07 09:16, Blogger brigetoun said...

reconnu. Ta fermeté aurait du te mettre à l'abri, si la vie était juste. C'est beau. Il est simplement désastreux que ce soit d'actualité.
Salut à toi

 
At 24/9/07 09:35, Blogger Vincent said...

Bonjour Marie..
je n'avais jamais lu ce beau et nostalgique poème. Il est vrai que je ne te connais que depuis un an.
Toute mon affection t'accompagne pour ce mardi que tu semble appréhender. Pour le reste de la semaine aussi, bien sûr.
Bises.

 
At 24/9/07 09:42, Anonymous ABC said...

Que les roses trémières
Soit chaque jour les premières
À t'offrir leur chaude couleur
Pour réconforter ton cœur !

Bonne journée

 
At 24/9/07 09:53, Blogger OLIVIER said...

Ma chère Marie,
Très émouvant et fort ! la photo est superbe aussi !
Juste te dire que je suis là et que je pense fort à toi.
Je t'embrasse très très fort,
OLIVIER

 
At 24/9/07 10:22, Blogger Gelzy said...

une rose trémière devant ma fenêtre m'a dit ce matin combien elle pensait à toi ce lundi pour ta traversée de demain

 
At 24/9/07 10:40, Blogger Rosie said...

Superbe ce texte, plein de sentiments qui portent à réflexion.

Plein d'énergie pour demain.

Bon lundi et bisous de ta p'tite cousine du Québec. xoxoxo

 
At 24/9/07 11:56, Anonymous Gérard said...

Un de tes plus beaux textes Mariel, une émotion très forte s'en échappe et te réponds par un de tes vers :
Se sentir entourée dans ce désert immense !
passe une bonne journée.

 
At 24/9/07 12:01, Blogger Gwen said...

Il est difficile de panser les plaies quand elles sont faites par ceux qu'on aime et à qui ont a confiance. Difficile même de retrouver cette confiance !

Sur cette note aux couleurs de l'automne je te souhaite une belle semaine en t'envoyant quelques bises ensoleillés qui je l'espères te rendront ton mardi mon rude !

Bises Marie.l !

 
At 24/9/07 16:03, Anonymous ariaga said...

Pour moi, c'est nouveau et d'une grande beauté. Je t'embrasse.

 
At 24/9/07 20:30, Blogger Muse said...

Que ta soirée soit douce Marie; tes textes sont à lire et à relire...laisse ta paresse ou ton manque d'inspiration en plan et fais ce que tu aimes faire. Demain nous serons nombreux à penser à toi.
BBBB

 
At 24/9/07 20:43, Blogger julie70 said...

Magnifique lignes, on le ressent avec toi mais aussi en nous, des fois. Et quelle belle image!

Merci de les avoir partagés avec nous. En plus, jom kipur vient de passer, je ne le fête pas mais je me souviens ce qu'on m'a dit: "on doit pardonner ce jour à tous qui nous ont fait mal" ce dont tu parle.

"Pardonner", possible, mais oublier???

 
At 24/9/07 21:23, Blogger marie.l said...

merci à vous qui avez laissé une trace de votre passage... merci aussi à ceux qui se sont tus mais qui sont venus me lire ;)

 
At 24/9/07 21:49, Blogger Kevin said...

toujours un jeu de mots élégants...

Carpe diem

Kevin

 
At 24/9/07 21:59, Anonymous le baladin said...

tes mots coule comme la rivière qui abreuve les vallée de l'amour a chaque détour un parfum de soleil éclaire l'onde de ton âme la rose de l'hiver parfume encore des ses derniers remords l'été qui a viellit dans ses parfums d'automne ou l'hiver s'étonne de voir l'été qui fleurie comme un nouveau printemps !!! un poème plein de fraîcheur et de parfums d'amour merci !!! bisous phil

 
At 25/9/07 06:58, Anonymous nanou said...

à toi aussi bcp de projets
ton poème me touche
bizoux

 
At 25/9/07 07:50, Anonymous objectif-p said...

tu es donc idole de la paresse? comme tant de monde.
bravo pour les mots

 
At 25/9/07 07:52, Blogger Rosie said...

Bon mardi et bon début d'automne.

Bisous, de ta p'tite cousine du Québec. xoxoxo

 
At 25/9/07 09:17, Anonymous Bruno said...

La paresse est un signe de sagesse;-) L'inspiration est un animal bizarre. Je connais ! Mais tes mots en couleurs tournent au gré du vent ou souffle les feuilles de la brise vers mon pays du nord.

Je te souhaite une bonne journée

 
At 25/9/07 17:46, Blogger Le_peintre said...

Cette reprise est une nouveauté pour moi, je suis ravi de cette découverte. Douce semaine à toi.

 
At 25/9/07 17:54, Anonymous Haddon said...

Jolies ces fleurs...
Elles sont pour moi ?

 
At 25/9/07 22:24, Blogger jean-philippe said...

une ame de poète se cachait en toi !! la voilà mise à jour en ce premier soir d'automne ...que la saison commence bien !!

 
At 16/10/07 13:29, Anonymous Giverny News said...

Ravie que ma photo vous ait plu pour illustrer vos vers...
Ariane

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

You are now marked on my visitor map!


Visitor Map
Create your own visitor map!