mon asile poetique

me présenter d'abord, parler de ceux et de ce que j'aime et partager mes textes avec ceux qui le veulent bien... et bien d'autres choses encore au gré de la fantaisie de chacun !

lundi, août 20, 2007

Météo et lecture




Le ciel par-dessus les toits glisse au rythme des nuages. La météo a été l'un des sujets brûlants (!!!) de cet été froid et pluvieux. En faisant la photo il y a juste une dizaine de minutes je me suis plu à penser à tous les dictons et autres proverbes qui alimentent le sujet, pourtant je ne m'y suis pas arrêtée, ils sont tellement nombreux et souvent contradictoires ! Les décoder n'est pas difficile en soi, mais l'extrait que je vous propose me paraît si complexe que je le soumets à votre attention :)) ...

"Si le temps, le sixième jour de la lune, se comporte comme le quatrième jour ou comme le cinquième jour, il se comportera de même, neuf fois sur douze dans le premier cas, et onze fois sur douze dans le second, pendant toute la lune."


L'oeuvre dont il est tiré n'est pas de n'importe qui, elle est de ces livres que j'aime et qui peuplent mes rayons, et si maintenant Victor Hugo fait plutôt partie de mes lectures passées, il m'arrive parfois de reprendre en mains les "poésies et essais".

Pour rehausser un peu l'intérêt de ce billet je suggère que vous me disiez dans lequel de ces ouvrages figure ce passage et je fais à cet effet un clin d'oeil à Double Je ou pour la circonstance à Double-Jeu pour lui signaler qu'il m'arrive aussi d'aimer les devinettes ;)
agrandissez l'image par un clic

Bon début de semaine à tous, surtout à celles et ceux qui reprennent le travail !

21 Comments:

At 20/8/07 12:30, Blogger Muse said...

mon cher Victor Hugo...oserais-je en première intention te donner le livre d'où tu as pris cet extrait ? Je t'envoie la réponse par courriel.Et te salue pour mon retour ici chez moi...

 
At 20/8/07 14:20, Anonymous double je said...

coucou coquine, tu me prends au dépourvu, j'avoue ne pas savoir, au hasard "De la terre à la lune" de Jules Verne bien que cela m'étonnerait qu'il soit dans tes favoris, pourtant un extrait ne Victor Hugo me semble trop facile...
bises, (un peu d'inquiétude dans mon ciel)

 
At 20/8/07 14:24, Blogger marie.l said...

j'ai eu la bonne réponse par Muse, mais je vous invite à continuer, quant à toi Elisanne, tu n'as pas lu vraiment ce que j'ai écrit car je donne le choix dans les livres photographiés et c'est de Victor Hugo, mais je comprends aussi que ta tête est prise ailleurs et je partage l'inquiétude que tu éprouves puisque je la connais !

 
At 20/8/07 14:39, Anonymous double je said...

allez hop là pour Voyage de Hugo ?

 
At 20/8/07 15:27, Anonymous Laudith said...

Je dois avouer que je ne vois pas, mais si muse à la réponse c'est parfait.

Gros bisous Marie et bonne fin de journée, ici le temps est excécrable, terrible d'avoir froid en plein mois d'août.

PS : Aujourd'hui j'ai mis un post du fait que je suis en colère.

 
At 20/8/07 19:10, Blogger Le_peintre said...

Le ciel et les nuages, je comprends un peu. Mais Victor Hugo et les devinettes, je suis vraiment largué. En tout cas, la pluie favorise la lecture ou la sieste le 1er jour.^^

 
At 20/8/07 20:48, Anonymous nina said...

alors là...! pas fastoche pour moi :-)

bisous du soir Mariel.

 
At 20/8/07 21:24, Anonymous ABC said...

Ma maison est pleine
vie dense et sereine
Les journées sont chargées
pas le temps de deviner
Juste le temps d'un bonsoir
Avant la nuit noire !!!
(certainement trois semaines sans beaucoup d'évolution sur mon blog)

 
At 20/8/07 23:23, Anonymous ritadaphné said...

Facile, vraiment trop facile!..
C'est celui qui reçoit une lumière tamisée et qui se demande si son voisin ne serait pas mieux placé ailleurs, presqu'au fond pour donner une place a l'autre afin que lui même puisse prendre celle un peu à droite pour que celui.......!

Bon, je m'en vais prendre une aspirin moi!!!

Belles et éclairantes photos!.
Ritaterreàterre.

 
At 21/8/07 05:07, Anonymous zebu32 said...

Faire travailler ses neurones en ces temps de grisaille, au moins, ça occupe ! Tout de même, un peu complexe à mmon goût cet extrait de Victor !

 
At 21/8/07 09:06, Blogger marie.l said...

il est vrai que le jeu n'était pas facile, mais qu'importe vous avez participé et Muse m'a envoyé un mail pour me proposer "les travailleurs de la mer" ce qui est exact... elle est, il faut le dire une spécialiste de V.Hugo et cela ne m'a pas étonnée, bravo à elle et merci à vous !
bonne journée

 
At 21/8/07 09:56, Blogger micheline84 said...

la réponse étant trouvée, j'ajoute un petit dicton dont la première partie se vérifie en effet:
"ciel pommelé, filles fardées ne sont pas de longue durée"

 
At 21/8/07 12:35, Anonymous CA said...

Bonjour Marie.l,
Faudra que tu fournisses l'Aspirine dorénavant si tu mets d'autres énigmes... Cordialement

 
At 21/8/07 13:59, Blogger jean-philippe said...

Merci à toi Marie les mots de ce cher Victor Hugo immense auteur , poète et humaniste sont toujours un plaisir à lire ! je ne suis certain de rien concernant la réponse ..je vais réflechir encore un peu ...trop de nuages dans ma tete pour y voir clair (j'attends les éclaircies !!) à suivre donc ...

 
At 21/8/07 14:03, Anonymous cristina said...

J'arrive en retard,comme toujours!
Bonne journée, Mariel,bisous.

 
At 21/8/07 18:03, Anonymous souvienstoi said...

Quand le temps ride les sillons de la vie comme des tourments tourbillonnant au vent , comme des désirs habillés de bonheur, il ne reste qu'à parcourir ce chemin du destin....Avec un peu de retard je dirai Hugo prénom Victor bien à toi....

 
At 21/8/07 23:03, Anonymous ABC said...

Pour ne plus parler de la pluie
Parlons des couleurs, celle d'aujourd'hui, celle de demain, celle qui manquera et celle qui resplendit !!!
Finalement je n'ai pas changé de registre mais le présente autrement, détente en poésie !!!!

 
At 22/8/07 10:41, Anonymous olivier said...

La photo des livres est magnifique ! tu m'autorises à te l'emprunter ?
Si je te dis que j'ai pas vraiment lu ce cher Victor, c'est un peu la honte...
Je t'embrasse et merci,
Olivier

 
At 22/8/07 17:25, Blogger brigetoun said...

ben tu triches. J'avais lu le nom de Victor et alors les travailleurs s'imposaient et puis j'ai mal lu ta phrase et cru que justement ce n'était pas de Victor Hugo

 
At 23/8/07 06:13, Blogger julie70 said...

cela me dis à moi, que tous les jours se ressemble, à ce moment là pour celui qui l'avait écrit, mais quelle façon compliqué pour le dire!

dans mon opinion, il était déprimé quand il l'a écrit, comme nous des fois les jours de pluie et solitude ou quand quelque chose nous attriste

 
At 29/8/07 17:12, Anonymous DomAry said...

Bonjour,

De passage je me suis piquée au jeu... si je me souviens bien il s'agit du 3ème livre en partant de la gauche."les travailleurs de la mer" ?
Vous lire est toujours un plaisir.
Cordialement

DomAry

http://www.antre-lyre.com
rubrique "esquisses"

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

You are now marked on my visitor map!


Visitor Map
Create your own visitor map!