mon asile poetique

me présenter d'abord, parler de ceux et de ce que j'aime et partager mes textes avec ceux qui le veulent bien... et bien d'autres choses encore au gré de la fantaisie de chacun !

mercredi, juillet 25, 2007

Depuis longtemps, depuis toujours,
Depuis jadis et pour jamais,
La vie me prend, la vie me donne,
C’était naguère et maintenant...

Parfums, torrents ,belles amours,
Marivaudage aux mille attraits,
Me reste un air que je fredonne,
En mélopée comme un roman...

Comme autrefois et chaque jour
Je cherche en vain dans ton portrait
Ce qui est vrai ou la maldonne
D’un jeu truffé de contretemps.

Je suis en quête, je fais détours,
A contresens, je me soustrais,
Et puis encor’ je m’abandonne
Comme toujours à tes serments.


toujours aussi paresseuse, voici un autre texte qui date de fort longtemps, de bien avant mon aventure bloggaresque (pardon pour ce néologisme - ou alors cet adjectif existe-t-il ?)

Son illustration provient de ce site là que je vous invite à visiter , il est celui d'une autre Marie que j'ai eu l'occasion de côtoyer quelques temps et à laquelle j'adresse ici mes plus amicales pensées.
Je la remercie de m'avoir permis d'utiliser la reproduction de ce tableau qui fait les beaux jours, depuis février dernier, d'un collège alsacien.

Le soleil semble revenir, je souhaite qu'il inonde votre journée et toutes celles qui vont suivre(c'est bien sûr une moue à toute la pluie de ces derniers jours !)

12 Comments:

At 25/7/07 09:10, Blogger brigetoun said...

soleil peut-être, mais mes épaules frissonnent un peu.
J'aime le balancement de ces vers. Qu'ils nous poussent

 
At 25/7/07 09:14, Anonymous Guess Who said...

J'aime bien ce poème d'amour ... comme dit Brigtoun, son balacement va avec la vie ...

 
At 25/7/07 09:23, Anonymous ABC said...

Anciennes ou nouvelles
Tes poésies sont belles
merci de les partager
En sympathique amitié
Les lire ou les relire
Fait toujours plaisir !

 
At 25/7/07 10:27, Anonymous Bruno said...

Ce n'est pas de la paresse, car que de plaisir à lire des poésies que je ne connaissais pas .
Pour le néologisme, tu n'as pas à t'excuser car qu'il est bon dans user dans abuser en poésies . Jeux que j'adore pour déconstruire la langue, la triturer...

Que ta journée soit belle

 
At 25/7/07 10:59, Anonymous Gérard said...

Que le soleil nous inonde...j'aime ta nouvelle méthode Coué !

 
At 25/7/07 11:09, Anonymous cristina said...

Toujours un plaisir de te lire ou relire!
Pas trop de soleil,mais de la frîcheur et des vilains nuages!
Bonne journée, Marie.Bisous.

 
At 25/7/07 14:33, Blogger julie70 said...

comme d'habitude, un vrai régal et je le sens comme si les vers venaient de moi, cela ne veux pas dire que je pourrais les écrire mais qu'ils représentent ce que je pense souvent

 
At 25/7/07 15:05, Anonymous Laudith said...

Chère Marie, tes mots sont toujours plein d'amour et de tendresse, lorsque je passe sur ton blog, j'en repars plus sereine, merci pour cela.

Ce tableau est beau et doit bien rendre, exposé dans ce collège.

Je t'embrasse affectueusement.

Passe une agréable fin de journée.

 
At 25/7/07 16:18, Blogger Muse said...

Sorti d'un carton retrouvé au fin fond d'un grenier (non je déconne ;o))Toujours autant de plaisir à te relire et à écouter tes vers qui s'enroulent et se déroulent si bien!
BBBB

 
At 26/7/07 13:39, Blogger Gwen said...

Un joli morceau de vie que tu nous livres, un moment de réflexion ou l'amour se délivre !

Quesques bises pour te souhaiter une belle journée ensoleillée !

 
At 26/7/07 19:42, Blogger Malou said...

Comme vous êtes extraordinaire de nous écrire à tous les jours des mots "bonheur", "tendresse"... c'est pour moi une belle pause fraicheur par cette chaude journée québécoise!

 
At 27/7/07 01:49, Anonymous Sylvain said...

quel étrange tableau! Peuplé de plus d'êtres étranges qu'on ne l'imagine!
bonne nuit!

Sylvain

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

You are now marked on my visitor map!


Visitor Map
Create your own visitor map!