mon asile poetique

me présenter d'abord, parler de ceux et de ce que j'aime et partager mes textes avec ceux qui le veulent bien... et bien d'autres choses encore au gré de la fantaisie de chacun !

mercredi, juin 27, 2007

Il reste tant de mais,
de pourquoi, de comment,
de combien et de quand,
et des si à la pelle
à l'appel de l'instant
qui se meurt dès qu'il naît
et n'est plus que l'inconscient
des vouloir, des pouvoir, des savoir
avoir le temps, à voir
à la loupe dès que tu loupes
le moment inconséquent
des non-dits, des finis
des minis catiminis...
Paroles, paroles, paroles
et le saule s'étiole
à croire à l'éphémère,
belle libellule légère
qui du ruisseau se perd
dans les roseaux bleuis
comme cet aujourd'hui
qui demain sera hier
si Dieu lui prête vie...




(image empruntée sur le net, origine en y cliquant)

belle journée à vous tous, que le soleil soit présent au moins dans vos coeurs
s'il ne veut pas percer les nuages

Libellés :

19 Comments:

At 27/6/07 06:15, Anonymous objectif-P said...

et... et il y a aussi tant de "si"
trop peut-être, non?
j'aime ce que tu dis

 
At 27/6/07 06:16, Anonymous nanou said...

merveilleux texte ; pourvu qu'il y ait du soleil dans les coeurs, dans le tien
bonne journée

 
At 27/6/07 06:44, Anonymous isabelle said...

est ce Dieu qui donne du soleil à mon coeur ? ou est ce mon coeur qui s'émerveille ........

 
At 27/6/07 07:13, Blogger Muse said...

Et pourquoi gâcher ces jours qui s'écoulent par tant d'interrogations au lieu de les vivre intensemment?

Chaque jour est un hier en lui ; nous courons après nos demains en construisant notre aujourd'hui comme s'il était unique chacun d'eux bâtissant nos hiers plus merveilleux les uns que les autres.
BBBB

 
At 27/6/07 07:39, Blogger brigetoun said...

ton arbre est moins penaud que le mien, écoute le, ou ignore les questions qui n'ont pas de réponses exaltantes

 
At 27/6/07 09:31, Blogger tanette said...

Très beau ton teste. Oublions les mais, les si, les pourquoi pour profiter du Présent sans penser à demain. Bises et bonne journées à toi aussi.

 
At 27/6/07 11:09, Anonymous jackyx said...

Un écrit magnifique...
J'aime beaucoup...
Bonne journée...
jackyx...

 
At 27/6/07 11:46, Blogger marie.l said...

- o.plume : des mots écrits qui aujourd'hui déjà ne font plus état de toutes les prépositions employées :)
- nanou : heureuse de te lire, bisous très forts et à bientôt !
- isabelle : j'ai répondu à ta question chez toi !
- muse : oui, oui, oui !!!
- brig : presque synchrone dans nos commentaires respectifs, je t'ai dit ce que je pensais de ton arbre !
- tanette : une raison de plus d'y croire !
- jackyx : nos commentaires se sont croisés, j'aime ton bleu !!!

 
At 27/6/07 12:22, Anonymous cristina said...

De jolis, Marie.
Le temps passe, profitons de chaque journée pleinement!Bisous.

 
At 27/6/07 14:24, Blogger Gwen said...

Ne nous encombrons donc plus des questions et vivons l'instant présent à savourer ce petit moment que tu nous procures de tes doux vers ! Je trouve la photo trés belle aussi, cette petite fée dorée est du plus belle effet !

Bonne journée Marie.l

 
At 27/6/07 16:03, Anonymous ariaga said...

J'ai longtemps été obsédée par l'idée de na pas avoir le temps...et puis un jour j'ai lâché la branche. je crois que c'est parce que je pense qu'une vie ne suffit pas. Un grand Oui à la Vie et puis recommençons !

 
At 27/6/07 19:01, Anonymous Laudith said...

Ton texte est super, j'aimeeeee.

Gros bisous, tu sais que les gens du nord ont dans le coeur le soleil qu'ils n'ont pas dehors, eh bien là c'est vrai car dehors fait pas chaud...

ô=ô

 
At 27/6/07 19:39, Blogger Elvire said...

Oui, du soleil au moins dans nos coeurs parce que, dehors, le vent d'ouest, le froid, la pluie ... sur les si et les questions du texte je ne parviens pas à te dire : pourquoi ? c'est que ... j'ai les mêmes à la maison ;-)

 
At 27/6/07 20:09, Anonymous CA said...

Très beau texte ! Et j'espère que, pour toi, cela ne reste qu'un beau texte... Amicalement

 
At 27/6/07 20:36, Blogger Wictoria said...

Au fond, la nature nous ressource et nous retrouve tels que nous sommes : fragiles, éphèmères (comme la libellule si aérienne) et conscient de tout cela...Bonne soirée.

 
At 27/6/07 20:48, Blogger marie.l said...

- cristina : il semblerait que le soleil revienne ! ouf !
- gwen : comme je le disais plus haut, moins de questions aujourd'hui et sérénité absolue !
- ariaga : chaque jour est un recommencement !
- elvire : suis contente de savoir que ces mots se promènent un peu partout ;)
- ca : oui oui bien sûr uniquement du texte !

 
At 27/6/07 20:49, Blogger marie.l said...

- wictoria : nous nous sommes croisées et bien d'accord avec toi !

 
At 27/6/07 21:11, Anonymous mamounette said...

Gracieuse libellule et profitons de la beauté. A demain.

 
At 28/6/07 22:08, Blogger manuela said...

Tellement d`inconstance...d`instants qui ne sont que ça...des instants! Tellement de questions sans réponses...un merveilleux poème, des jeux de mots magnifiques...une douce soirée...

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

You are now marked on my visitor map!


Visitor Map
Create your own visitor map!