mon asile poetique

me présenter d'abord, parler de ceux et de ce que j'aime et partager mes textes avec ceux qui le veulent bien... et bien d'autres choses encore au gré de la fantaisie de chacun !

vendredi, décembre 01, 2006

Histoire courte (13)

toujours de la fiction, mais va savoir si ...

De son nom Roberval,
De prénom Evariste,
Il nacquit à Saint-Val
D’un père unijambiste
Et d’une mère anglaise
Qui un jour a filé
Laissant là papa Blaise
Face à l’adversité.

Natif de la Balance,
Le garçon a souffert
Dès sa plus tendre enfance
De quolibets d’enfer,
Mais le jeune Evariste
Blindé par le malheur,
Devint opportuniste
Et attendit son heure.

On sait qu’il tourna mal
Quand il devint adulte
De prisons en cavales,
Il en fit un vrai culte.
On le perdit de vue
Dans les années cinquante.
On le dit revenu
Caché sous des bacchantes.

Il s’était acheté
Avec l’argent des casses
Une autre identité
Et a refait surface
Là où jamais personne
N’allait l’imaginer
Même si l’on soupçonne
Qui est Monsieur P.P.




Werner Strub - Masque -

que ce premier jour de décembre vous soit agréable !

16 Comments:

At 1/12/06 08:01, Blogger brigetoun said...

il est beau ce masque - et le texte malgré tout guilleret

 
At 1/12/06 08:37, Blogger Holly Golightly said...

Monsieur P.P. ???
Oh Oh !
Gros bisous du vendredi matin, ma chère Marie que j'aime beaucoup.

 
At 1/12/06 08:43, Anonymous nina said...

bisous en passant

bonne journée Mariel!

 
At 1/12/06 08:55, Blogger tanette said...

Bonne journée à toi aussi Mariel.

 
At 1/12/06 09:37, Anonymous magali said...

sincèrement moi, ce masque me fait affreusement peur.... même si je ne remet pas en cause le talent de l'artiste ! :-)

 
At 1/12/06 10:57, Anonymous aben said...

Moi j'ai pas tout compris mais c'est sacrément dit !

 
At 1/12/06 11:28, Anonymous Gérard said...

Tout bien pesé, c'est rigolo ! hi hi !

 
At 1/12/06 11:52, Blogger micheline84 said...

PP qui mal y pense...pas moi connais pas!!

 
At 1/12/06 12:12, Anonymous youkou said...

j'applaudis, je te salue, je m'agenouille!!! un rythme, une célérité du mot, un chant, tout pour plaire!!

 
At 1/12/06 12:19, Anonymous cristina said...

Ce masque est trop beau!
Déjà décembre...que le temps passe!
Bonne journée .

 
At 1/12/06 15:07, Anonymous Olivier said...

Quel poème de bandit de grand chemin !
Bises pour un beau week-end !
OLIVIER

 
At 1/12/06 15:32, Blogger Audrey H. said...

Oui, comme dit Gérard, bien pesé! Hi hi.
En classe de 5ème j'avais réalisé une Roberval en balsa. Les travaux manuels sont mes meilleurs souvenirs des cours de sciences nat et sciences phy.
J'aime beaucoup, beaucoup le "mais va savoir si...". :)))
A bientôt Marie !

 
At 1/12/06 16:54, Anonymous muse said...

et je vois que tu ne veux dénoncer personne pourtant j'ai cru reconnaître certains personnages au pesage...euh au passage. Bonne soirée Marie.

 
At 1/12/06 20:53, Blogger Wictoria said...

De l'allant dans ce conte raconté avec talent, le masque est très beau, aussi.

 
At 1/12/06 20:57, Anonymous Dhimwoe said...

Début de mois en mystère. Sous le masque des identités contrastées navigue un entre deux, en recherche d'équilibre ...

 
At 1/12/06 22:13, Anonymous Lancelo said...

Pour une histoire courte, mais qu'est ce qu'elle est courte ! Il me semble un remake du Comte de Monte Cristo non ?

psittt: il est beau aussi le masque !

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

You are now marked on my visitor map!


Visitor Map
Create your own visitor map!