mon asile poetique

me présenter d'abord, parler de ceux et de ce que j'aime et partager mes textes avec ceux qui le veulent bien... et bien d'autres choses encore au gré de la fantaisie de chacun !

samedi, décembre 16, 2006

Conte de Noël (3/5)


Sa mère Odile, vaillante octogénaire, n’était pas restée inactive et avait préparé en cachette des cadeaux pour Antoine et Marie ses petits-enfants. Il était prévu pour Antoine, 6 ans à peine, un jeu de l’oie qu’elle avait reproduit sur un carton, pour Marie, 8 ans, une poupée en chiffons.

Odile occupait ainsi ses mains, espérant oublier son chagrin. Son gendre Albert au front, des petis-enfants privés de beaucoup mais non de l’essentiel, une fille courageuse certes mais préoccupée d’améliorer le quotidien, et surtout... une autre fille, sa cadette, Elisabeth, arrachée d’ici vers là-bas... Ils l’avaient emmenée comme une paria tout simplement parce qu’elle avait crié haut et fort son attachement à sa France natale, là-bas au Struthof, unique camp d’extermination implanté sur le territoire national. Il avait bien été libéré fin novembre par les troupes alliées, mais il était vide à ce moment là ... et aucune nouvelle d’Elisabeth.

Pendant les quelques jours précédant Noël, Marthe et Odile continuaient à imaginer et à créer ce petit plus qui allait apporter un semblant de paix , un peu de bonheur, un instant sucré, un moment de répit. Antoine et Marie s’occupaient, se chamaillaient, se réconciliaient, avec la douce insouciance que l’on pouvait accorder à leur jeune âge...
(à suivre)




Le camp du Struthof, un lieu de mémoire de la déportation unique en France et qu'il faut préserver dans les mémoires


bon début de week-end à tous

12 Comments:

At 16/12/06 00:46, Blogger Muse said...

je suis d'accord avec toi, surtout ne rien oublier de ces temps-là où l'homme violentait l'homme... jolie suite.
Que ta journée soit douce...

 
At 16/12/06 02:02, Anonymous lancelot said...

Muse a raison de dire qu'il ne faut pas oublier cette période sombre de l'histoire de l'humanité.

Passe un paisible w/e.

 
At 16/12/06 08:59, Anonymous lumi said...

merci pour ton gentil com. et ton bel article ...
bon w-end mariel

 
At 16/12/06 09:05, Blogger brigetoun said...

et il n'a pas été oublié - les camps de transit du midi ont été effacés de la carte, y compris un qui a servi pour les harkis.
Pensons y, mais aussi aux poupées de chiffons

 
At 16/12/06 09:34, Anonymous CA said...

J'attends la suite avec impatience. Jolie et très émouvante histoire...

 
At 16/12/06 09:58, Blogger vincent said...

Et la suite, Mariiiiiiie, la suite.
Très belle illustration de ce camp perdu dans la nature.............., mais pas dans nos mémoires.
je t'embrasse, Marie.
A demain

 
At 16/12/06 10:28, Anonymous aben said...

Je suis avec toi dans ton conte et n'oublie pas les horreurs des guerres, de toutes les guerres et de tous les génocides.
Je te souhaite un très bon we.

 
At 16/12/06 11:52, Anonymous Gérard said...

J'ai visité il y a quelques années Le camp du Struthof, j' en garde un souvenir boulversant.

 
At 16/12/06 13:37, Blogger Gaëna said...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

 
At 16/12/06 13:42, Blogger Gaëna said...

Terribles événements, lointains, pour nous, de l'autre côté... Mais même si l'implication fut, vous restez marqués par ces jours de guerre et les événements qui ont ravagé ces terribles années sont gravés dans la mémoire collective...
À mon ancien travail, j'avais une compagne originaire de Provence qui me disait que dans sa famille, ils ne parlaient pas de ces événements. Jamais. Des absents, aussi, hantent leur présent. Tout cela est si délicat... Il faut se souvenir de toutes les guerres. L'Histoire n'enseigne pas assez, il semble...

Merci Marie. Pour tous ces mots. Pour nous...

 
At 16/12/06 14:40, Anonymous Dhimwoe said...

Encore !

 
At 16/12/06 16:40, Anonymous cristina said...

Tu as raison, il ne faut pas oublier.
Tendre et émouvante cette histoire.

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

You are now marked on my visitor map!


Visitor Map
Create your own visitor map!