mon asile poetique

me présenter d'abord, parler de ceux et de ce que j'aime et partager mes textes avec ceux qui le veulent bien... et bien d'autres choses encore au gré de la fantaisie de chacun !

vendredi, décembre 15, 2006

Conte de Noël (2/5)

Le mystère de Noël allait se retrouver dans la tradition du sapin décoré. Il n’allait pas être très difficile à trouver, il en restait, malgré le carnage, au flanc de la colline. Aller le couper relevait cependant de l’exploit car jour et nuit les combats faisaient rage dans le vignoble. A B. plus encore qu’ailleurs.

Marthe, qui se doutait que l’ultime bataille était en cours, ne pouvait concevoir que ses enfants n’aient pas, malgré la peur, la douleur et les sacrifices consentis depuis que son mari était au front, un moment velouté, une éclaircie, un peu de quiétude. Cette nuit là, la lune avait caché ses rondeurs sous une épaisse couche de nuages qui semblaient annoncer la neige. Après s’être faufilée tant bien que mal à travers les ruines, la jeune femme était revenue rapidement , un petit épicéa sous le bras.

Il lui restait des pommes rouges, quelques hosties non consacrées, des noix aussi qui dataient de l’été dernier et que les enfants avaient enfilées sur un mince fil de fer après les avoir trempées dans un reste de peinture bleue trouvée dans un recoin de la cave. Malgré la disette, Marthe avait confectionné des gâteaux à l’anis et des étoiles à la cannelle. Quelques bouts de rubans vert et rose allaient compléter la décoration.
(à suivre)



les "bredela" de Noël, une tradition qui dure ! toutes les recettes à votre disposition sur le net... passer une journée à en faire est un vrai plaisir ! Que votre vendredi en soit un également.

11 Comments:

At 15/12/06 06:54, Blogger Julie said...

Miam, on dirait des biscuits lunaires! Coucou Marie.L, merci pour ce cadeau de Noël, la suite, la suite!

 
At 15/12/06 07:44, Blogger brigetoun said...

ah les petits gateaux alsaciens ! la confection doit se préparer à Toulon ! (mon beau frère est alsacien jusqu'au bout des ongles)

 
At 15/12/06 08:24, Anonymous tanette said...

La suite, la suite du conte...Ces petits gâteaux font bien envie. Bon week-end à toi aussi.

 
At 15/12/06 09:19, Blogger vincent said...

Et ensuite? Marie, et ensuite? qu'a-t'elle fait de toutes ces friandises, la jeune femme?
Dis! La suite, Mariiiiiiiie!!!!!!!!
Tu nous fait baaaaaaaver.
Je t'embrasse Marie, à demain.

 
At 15/12/06 09:36, Anonymous Gérard said...

Mon week-end dernier en Alsace, m'a permis de déguster ces fameux gateaux faits maisons.....et d'en ramener une boite.

 
At 15/12/06 12:01, Anonymous aben said...

Je reprends mon retard d'hier (j'ai bien commencé par le 1/5) Tu penses si ton conte m'intéresse : tu sais que j'avais 9 ans en 1944...
A demain donc
PS : encore bravo pour la qualité de l'écriture.

 
At 15/12/06 14:15, Blogger Muse said...

Miam les bredela...souvenir! Je me doute que Marthe a fait tout ce qu'il fallait pour donner un air de Noël...

 
At 15/12/06 15:22, Blogger Francois et fier de l'Être said...

et le pain d'épices? Elle en a fait?
Bises, bon Week-end et vivement la suite.

P.S.:Pour ton petit problème, il faut te connecter à Blogger avec ton adresse email et cocher la case "se souvenir de moi" et en principe ça marche.

 
At 15/12/06 20:02, Anonymous mamounette said...

Je vais aller piocher la recette des petits gâteaux. J'aime beaucoup préparer ce genre de chose. Les biscuits se dégustent à n'importe quel moment, ils se gardent, c'est pratique et amusant. Merci..

 
At 15/12/06 20:16, Anonymous cristina said...

Hum, appétissants ces biscuits.
Bonne fin de semaine, marie.

 
At 17/12/06 07:37, Anonymous objectif-plume said...

j'en mangerai bien! mmm

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

You are now marked on my visitor map!


Visitor Map
Create your own visitor map!