mon asile poetique

me présenter d'abord, parler de ceux et de ce que j'aime et partager mes textes avec ceux qui le veulent bien... et bien d'autres choses encore au gré de la fantaisie de chacun !

jeudi, novembre 16, 2006

Coeurs Vaillants - Âmes Vaillantes

Tout a commencé dans les années 1920. Le Mouvement démarre en France avec le lancement d'un journal qui s'appelle Coeurs Vaillants. Il s'adresse à "tous les petits gars de France", c'est-à-dire des garçons de 8 à 15 ans. Sa devise: "A coeurs vaillants, rien d'impossible". Ce journal connaît un grand succès. C'est en 1936 qu'est reconnu officiellement en France le mouvement Coeurs Vaillants.

En 1937, le Mouvement s'étend aux filles par la création du journal Ames vaillantes. Le Mouvement Coeurs Vaillants-Ames Vaillantes est remplacé par l'ACE (Action Catholique de l'Enfance) en 1956. Vingt ans plus tard, en 1975, l'A.C.E devient l'Action Catholique des Enfants pour bien faire comprendre que le Mouvement est l'affaire des enfants.

Sans plus de commentaires ou d'historique que cette photo, béret et insigne portés pendant quelques années...



clin d'oeil complice à celles qui ont porté le même béret, et belle journée à tous les passants !

25 Comments:

At 16/11/06 08:33, Blogger brigetoun said...

tu pétilles déjà de malice

 
At 16/11/06 08:35, Anonymous lumi said...

coucou mariel,
t'as le salut d'un ancien coeur vaillant et servant de messe en .....latin
ite missa est !

 
At 16/11/06 08:52, Anonymous nina said...

d'accord avec brigetoun ! ;-)

bonne journée Mariel

bisou

 
At 16/11/06 08:55, Anonymous vincent said...

Coucou VAILLANTE Marie.
Ma soeur avait dans les années fin 50/60 fait partie des âmes vaillantes.
Comme c'est bizarre!!!!
Ne trouves tu pas que ça souffle "un max" ce matin? cramponne toi bien.
va-y-avoir de la casse!!

 
At 16/11/06 09:28, Blogger Muse said...

une bien bonne initiative que ce rappel...Bien bonne journée Marie

 
At 16/11/06 09:38, Anonymous jc Bataille said...

je suis un peu trop jeune et trop mécréant pour avoir été vaillant ;-)

 
At 16/11/06 10:21, Blogger Aux fruits de la Passion said...

Belle devise quand rien ne divise,
douce journée.
MioModus.

 
At 16/11/06 10:30, Anonymous Gérard said...

J'ai connu un Paul qui était vaillant, il fût même couturier. bon je m'sauve !

 
At 16/11/06 10:42, Blogger tanette said...

Bonjour Mariel, je n'ai pas porté le béret et l'insigne mais mes filles ont connu L'ACE et la JOC. Bonne journée.

 
At 16/11/06 11:30, Anonymous aben said...

Je me souviens d'un périodique auquel les parents de ma cousine l'avaient abonné. Ca ne devait pas être celui-là. Dedans, on y lisait les aventures de Placid et Museau...
Mes parents à moi ne m'ont jamais inscrit à rien.
Si : à l'école communale.
Mais jamais à un cercle d'idées...

 
At 16/11/06 11:39, Anonymous vincent said...

Pour ceux qui ont connu Placie et Museau, c'était dans VAILLANT le journal des jeunes du PC. Et je ne crois pas qu'ils militaient aux Ames et Coeurs vaillants.
Le journal a été en fait crée pour contrer le journal des Ames Vaillantes.
Mais je peux me tromper.

 
At 16/11/06 12:04, Anonymous cristina said...

Intéressant.Je ne connais pas du tout.
Bonne journée dans la douceur de l'automne.

 
At 16/11/06 12:15, Blogger Holly Golightly said...

Mais qui est cette jolie petite fille ?
Oh, mais je la reconnais !!!!!

 
At 16/11/06 14:43, Blogger Julie said...

Coucou jeune fille! Et qu'as-tu appris là-bas, dis-nous? Parce que sourire et être mignonne, manifestement c'était de naissance!
^.^

 
At 16/11/06 14:44, Blogger Julie said...

Et pétiller d'intelligence aussi, mais ça c'était tellement évident que j'ai failli oublier de le mentionner... Fichu renard qui se précipite...

 
At 16/11/06 16:14, Anonymous Olivier said...

J'avoue ma méconnaissance de ce moouvement pour les jeunes. Tu as donc fait partie de ces coeurs vaillants. Je vois que tu n'as perdu ni le coeur, ni la vaillance.
Bises,
OLIVIER

 
At 16/11/06 19:36, Blogger Francois et fier de l'Être said...

Mon papa étant protestant, ma maman catholique, seuls les scouts avaient grâce commune. Bises.

 
At 16/11/06 21:32, Anonymous wictoria said...

je n'ai pas connu ça...mais j'ai lu les aventures de Placid et Muzo dans le PIF. J'ai trouvé un lien qui montre cette BD que j'adorais ici :
http://193.251.82.94/pif-collection//master.html?http://193.251.82.94/pif-collection//placid_et_muzo.html
c'est amusant de lire les dessous des "bulles" :)

 
At 16/11/06 21:43, Blogger marie.l said...

ravie de vos commentaires, moi j'ai surtout connu "Sylvain et Sylvette" à cette époque là...

 
At 16/11/06 22:39, Blogger K.B. said...

Bonne soirée ...ça n’a rien à voir avec ton post, mais
je me suis souvenu qu'une des gourmandises de mon enfance était une recette alsacienne du pain d'épices, imagines. Ma mère aimait la cuisinne internationale, he, he, he

 
At 17/11/06 01:46, Blogger Gaëna said...

J'adore quand tu racontes, ainsi... Quand tu me fais voyager et découvrir... Merci, merveilleuse Marie! :)

Bise d'ici...

 
At 17/11/06 09:58, Blogger Siréneau said...

Le ciel pour les âmes vaillantes est toujours bleu Sipo.

 
At 17/11/06 18:42, Anonymous vincent said...

Ouiiiiiiiiiii!!! Mariiiiiie!
sylvain et sylvette! Moi aussi, j'en avais. Et ils ont été réedités il a peu.

 
At 17/11/06 20:52, Anonymous mamounette said...

Moi qui ait été Ame vaillante, tu me rappelles de ces souvenirs et j'étais abonnée à la revue... Que c'est loin tout ça !

 
At 22/11/06 21:24, Anonymous dhimwoe said...

Et dire qu'aujourd'hui on a même plus le droit de porter la casquette... Ca décoiffe !!!

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

You are now marked on my visitor map!


Visitor Map
Create your own visitor map!