mon asile poetique

me présenter d'abord, parler de ceux et de ce que j'aime et partager mes textes avec ceux qui le veulent bien... et bien d'autres choses encore au gré de la fantaisie de chacun !

mercredi, octobre 11, 2006

sans titre

Je te donne ces vers,
Ces pauvres écrits vains
Que moi la barbouilleuse,
Ardente mais sincère
Ai gribouillé empreints
D'amitié chaleureuse.
Je te donne mes mots
Colorés de tendresse
De ce regain de vie
Que tu m'as insufflé
Je te sens mon jumeau
Je n'aurai jamais cesse
D'être une âme, un esprit
Migrant à tes côtés.



bonne journée à toutes et tous !

25 Comments:

At 11/10/06 03:45, Blogger Gaëna said...

Je reçois tes écris
Et mon coeur frémit

Bises belle amie...

 
At 11/10/06 05:01, Anonymous ether said...

Bienheureux celui qui reçoit ce don.

 
At 11/10/06 06:12, Blogger brigetoun said...

une bien jolie déclaration

 
At 11/10/06 07:11, Anonymous nanou said...

oui, quel message !! j'aurais tant aimé qu'un jour quelqu'un m'écrive de telles choses!!! bonne journée à toi

 
At 11/10/06 07:19, Blogger tanette said...

Des mots agréables à lire en ce début de journée. Merci Mariel.

 
At 11/10/06 08:27, Blogger micheline84 said...

j'aime
Quand la vie
Précède l'esprit
Féminin ,masculin.
C'est une belle alliance
Qui se moque des alliances
Imposées par les beaux esprits

 
At 11/10/06 09:15, Anonymous Anonyme said...

Liaisons, dépendances
Aveuglement des sens
Esprit libre, où es-tu ?
Où as-tu disparu ?

Suivre un autre, sans penser
C'est perdre sa liberté
Donner son coeur ainsi
C'est fermer son esprit

Il faut vivre sans attaches et fers
Se méfier de nos sentiments
L'amour tout comme la colère
Font de nous des pantins vivants

 
At 11/10/06 09:37, Anonymous Gérard said...

Un de tes plus beaux poèmes, où tout est dit. Bonne journée Mariel.

 
At 11/10/06 09:37, Anonymous muse said...

eh bien voilà là une bien douce déclaration...Bonne journée à toi et au destinataire de ce billet...:o))

 
At 11/10/06 09:50, Anonymous Vincent said...

Tu as raison Mariel de te moquer de moi.
Tes vers sont de cristal et les miens sont de bois.
Tu m’as donné l’envie de suivre ton chemin.
Je n’ai vu que tes yeux, que ton regard mutin.

Tu ne barbouilles point, tu rimes sur la vie.
Et moi le rimailleur je trime à l’envie
de peindre des tableaux de tes œuvres magiques.
Tes mots sont chaleureux et non point nostalgiques.

Mariel, ma sœur aînée, ma mère, ma madone
Je goûte avec langueur ces mots que tu me donnes
Toi seule m’as fait aimer la maîtrise des mots
Nous unirons nos cœurs, enfin serons jumeaux.

Si tu veux voyager nous irons à Cythère
Lassés par l’odyssée, nous étendrons à terre,
composerons des vers qui serons de nous deux
Et puis entrelacés pourrons mourir heureux heureux.

vincent

 
At 11/10/06 10:23, Anonymous Haddon said...

Magnifique.

 
At 11/10/06 10:55, Anonymous double je said...

belle déclaration , heureux élu !

bises

 
At 11/10/06 13:32, Anonymous lumi said...

...une région forestière à visiter:
http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9serve_de_Biosph%C3%A8re_Transfrontali%C3%A8re_des_Vosges_du_Nord-Pf%C3%A4lzerwald

 
At 11/10/06 15:15, Blogger Aux fruits de la Passion said...

Un poème en tout point sublime, bravo !
Bises.
MioModus.

 
At 11/10/06 16:10, Anonymous Bruno said...

Je les prends sans hesiter.
Merci

 
At 11/10/06 16:54, Blogger Gelzy said...

Bonjour Mariel, dès que j'en ai la possibilité je viens chercher ici et des mots de papier et des mots de bois rond ( c'lui dont on fait des flûtes !) et des mots de guingois et des mots qui rimaillent des mats à l'entrepont, bref des mots qui inventent midi à minuit trente ! Bisous !

 
At 11/10/06 17:35, Anonymous nina said...

Sublime!

 
At 11/10/06 18:30, Blogger marie.l said...

vous êtes tous trop bons avec moi, trop indulgents, même vous l'anonyme qui me mettez en garde, mais je suis une grande fille et je sais, oui je sais... merci à toutes et tous !

 
At 11/10/06 18:39, Anonymous Dhimwoe said...

Ce nes ont pas des barbouillismais de beaux écrits. Don't stop :o)

 
At 11/10/06 18:56, Blogger yo-cox said...

Je ne sais à qui sont déstinés ces mots, mais je veux bien les prendre un peu pour moi! Merci!
Comme toujours c'est beau!Yo-cox
http://photo-passion.blogspot.com/

 
At 11/10/06 21:57, Blogger Beo said...

Ohhhhhhh! Quel joli poême d'amour humain au sens large et pour le reste c'est au choix? ;-D

 
At 11/10/06 22:39, Anonymous cristina said...

Superbe, Marie!
Pas très présente en ce moment,pour cause de déménagement!!!
Bonne nuit!

 
At 11/10/06 23:28, Anonymous bruno said...

.. il y un problème avec ce poème
c'est qu'on l'enlève, l'adopte et ne veut plus le rendre.
Allez, si, on le passe ! cette partie de furet est belle et douce.
Vous savez organiser un jeu ..

 
At 12/10/06 00:37, Anonymous Lancelot said...

Je l'intitulerai "Poème à mon âme soeur". Tu nous fait vibrer par tes mots magiques.

 
At 12/10/06 09:46, Anonymous Olivier said...

Quel beau poème avec un charmant jeu de mots et t'as un jumeau ? c'est qui ?
Ton talent s'étend de plus en plus, que de commentaires, chapeau !
Je te ferai connaitre JJ Goldman.
Bises,
OLIVIER

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

You are now marked on my visitor map!


Visitor Map
Create your own visitor map!