mon asile poetique

me présenter d'abord, parler de ceux et de ce que j'aime et partager mes textes avec ceux qui le veulent bien... et bien d'autres choses encore au gré de la fantaisie de chacun !

vendredi, octobre 13, 2006

Petite suite en bobo majeur

Qu'importe au chat d'être cruel
Si ses pattes sont gâterie
Et que ses griffes sont rebelles
A la douleur d'une souris


Il ne s'agit là que d'une métaphore et ne concerne pas ce petit félidé que beaucoup adore. Métaphore d'un jeu féroce où l'on prend, jette, reprend, rejette, blesse, meurtrit, déchire, lacère, brise jusqu'à la mort ...

une suite très courte (en réponse à Holly et à Bruno !) au texte que ceux qui ne connaissent pas trouveront à la date du 25 septembre, une simple suite, qui comme le début ne serait que pure coïncidence si cela concernait une quelconque personne de nos connaissances, n'est-ce pas ? tout n'est que dérision... auto-dérision salvatrice -:)



Belle journée à tous les passants !

21 Comments:

At 13/10/06 07:32, Blogger brigetoun said...

quelle que soit la souris je la plains - et n'ai pas une passion pour les chats

 
At 13/10/06 08:19, Blogger tanette said...

Bonjour Mariel : J'ai un petit problème, mon blog et tous les autres apparaissent sous une forme que je ne leur connaissais pas, en gros caractères, est-ce que c'est pareil chez toi ? Pourant le commentaire que je t'écris apparaît normalement...?
Bonne journée.

 
At 13/10/06 08:27, Blogger tanette said...

Merci Mariel, je vais chercher.

 
At 13/10/06 08:34, Blogger Muse said...

un jeu que je vois fréquemment chez moi, mais tu les connais...
Pour la métaphore, il me semble comprendre la situation douloureuse que tu décris pour l'avoir vécue.

 
At 13/10/06 08:53, Blogger Holly Golightly said...

J'adore les chats et les souris.
Mais je n'aimerais pas être souris entre leurs griffes.
Les chats sont très inconscients, je le crois, ne voyant que le plaisir du jeu et non pas la torture et le crime commis.
Gros bisous du vendredi matin.

 
At 13/10/06 09:23, Anonymous vincent (AFRICANTAL) said...

Mariel pardonne moi de pour le terme employé.
Et si j'écris léger, je pense aérien
je te sais érudite mais non point libertine
et la prochaine fois je le vérifierai
si le mot convient bien
Pour ne plus composer de phrases assassines.

ceci-dit, chère amie, pour le vin chaud et pour changer, je te propose un vin blanc à la cannelle avec un zeste d'orange. mais pour cela, nous avons tout le temps. les frimas.

TANNETTE : tu sais (mais je ne suis pas encore un "kakou" en informatique) ça arrive aussi sur mon blog, sur ceux des autres aussi, parfois on n'arrive pas à les ouvrir, d'autres fois ils s'ouvrent et y a rien dedans. En confidence, ç'est un coup des chinois de la C.I.A. ;-)

pour paraphraser la talent-tueuse Mme-pas-contente : bon wouikende
je vous embrasse toutes.

 
At 13/10/06 09:54, Anonymous aben said...

Ouf, je viens tout juste de retrouver mon ADSL. Le temps de remettre un peu d'ordre et je reviens.
Remarque en passant : le fait qu'on félicite son chat d'attraper une souris et qu'on le réprimande d'avoir tué un moineau doit-il nous éclairer sur l'aptidude des hommes à juger du bien et du mal...
Non, ça n'est pas une que

 
At 13/10/06 10:11, Anonymous bruno said...

Hello Mariel, j’ai été relire le texte du 25 ! et l’autodérision c’est là le principal.
Cela dit je viens de relire ton post juste avant et là , quelle écriture ! J’adore ce style syncopé , nostalgie, froideur d’un hivers et la photo, superbe , c’est rare que je lise et relise la poésie, mais là, la tienne, je veux comprendre elle me parle ! ! !Bonne journée Mariel

 
At 13/10/06 10:31, Anonymous Gérard said...

Je n'aime pas les chats....de ma voisine !

 
At 13/10/06 11:47, Blogger Aux fruits de la Passion said...

Bonne journée à toi en passant

 
At 13/10/06 12:20, Anonymous vincent (AFRICANTAL) said...

Je te rassure tanette, t'es pas la seule. moi aussi à midi, j'ai pas pu ouvrir mon blog. j'ai du changer mon mot de passe et c'est reparti.
je crois que Nicole-FIL A LIVRE a eu la m^m chose. J'arrivais pas l'ouvrir, son blog.

 
At 13/10/06 13:08, Anonymous Anonyme said...

MarieL >
Le rire, étrange contagion
A voir les autres rire de soi
On execute la même action
Parfois par jeu, parfois par choix

On nous apprend que le sous-rire
Donne une autre couleur à la vie
Il aide a survivre au pire
Tout est perdu, alors on rit

La dérision, est notamment
De ces humours a écouter
Qui disent où nous nous sommes trompés
Pourquoi notre vie est aux sept vents

PS:
Tu me demande d'expliciter
Un nom ou une identité
Mais qu'est-ce qu'un mot, ou une image ?
Seule, la pensée peut rester sage

Mon nom n'est pas important. Cela ne changerait rien à ce que j'ai à dire, et de toute façon je doute que tu me connaisse.
Mon message, mes paroles... je prèfère qu'elles soit nettes de qualification, de genre, de nombre... j'exprime un avis. Une idée n'as pas de propriétaire. Donc une idée ne peux avoir d'expéditeur. Uniquement un recepteur.


Les autres >
Blogger 'plante' de temps en temps. Généralement, dans ces cas-la, le mieux est encore d'attendre qu'ils règlent le problème de leur côté. Pour s'assuere que c'est bien de blogger que viens le problème (ou d'un autre herbergeur chez qui vous etes inscrits), allez sur d'autres blogs de blogger : si ils ont le même problème de non-chargement ou autre, le problème viens sans doute de blogger (ou de votre connexion internet ! allez sur un site lambda genre google pour vérifier tout de même).
Si le problème est inhérent à une seule et unique page, essayer simplement de la réactualiser, cela suffit parfois si il y avait eu perte d'info ou erreur de connexion. Si cela ne marche pas et que le problème persiste, voyez du côté du style graphique du blog en question, c'est généralement de la que viennent les bugs.

Pour finir, une écriture trop grosse peux aussi venir de votre IE/firefow (selon les utilisateurs).
En effet, les préfèrences utilisateurs sont parfois perdues quand vous supprimez les fichiers temps de votre ordinateur (c'est rare mais ca arrive). la valeur alors mise par défaut est "Affichage > Taille du texte : 'la plus grande'". Remettez moyen ou petit, selon vos préfèrences.

 
At 13/10/06 13:13, Blogger Dalva said...

Merci! Le même pour toi...

(Une passante de São Paulo-Brèsil)

 
At 13/10/06 13:35, Anonymous Olivier said...

Je ne suis pas fan des chats sauf d'un gros chat roux "GARFIELD" et celui de Gelluck !!!
Beau week-end charmante poétesse !
Bises
OLIVIER

 
At 13/10/06 13:40, Anonymous double je said...

jouer au chat et à la souris
peu s'avérer charmant
se laisser prendre dans ses griffes
est un autre jeu bien plus cruel...

bonne journée Mariel la sage

Bisous riants

 
At 13/10/06 16:08, Anonymous cristina said...

Marie, suis en plein déménagement, je ne t'oublie pas, mais serai un peu absente!
A tout bientôt!

 
At 13/10/06 17:54, Blogger micheline84 said...

il y a aussi de jolis chats virtuels qui tchachent sur les ondes et leurs griffes ne sont que virtuelles aussi!!

 
At 13/10/06 19:18, Anonymous Anonyme said...

Voici un beau texte pour la mi-aoû t...Dhimwoe

 
At 13/10/06 21:35, Anonymous Lancelot said...

Une souris ça va encore mais un gentil petit oiseau: quel horreur. C'est pourquoi certains propriétaires de chats mettent au cou de leur ami félin un collier à clochettes.

 
At 13/10/06 22:46, Anonymous Sylvain said...

bon week-end entre douceur et griffes acérées!

 
At 14/10/06 09:25, Blogger marie.l said...

merci à tous les passants d'ici d'avoir contribué...
Chère Holly je crois bien que tu as raison, mais transposée à la métaphore dans je parle, l'inconscience n'est pas forcément le cas, et rejoint une inconséquence qui peut être tragique pour qui est la souris..
- anonyme : restez dans votre cocon si cela vous permet de vous y bien sentir... Je ne suis pas contrariante :)
Bon début de week-end à tous et merci pour votre fidélité.

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

You are now marked on my visitor map!


Visitor Map
Create your own visitor map!