mon asile poetique

me présenter d'abord, parler de ceux et de ce que j'aime et partager mes textes avec ceux qui le veulent bien... et bien d'autres choses encore au gré de la fantaisie de chacun !

mercredi, octobre 18, 2006

Les noms que j'ai donnés
A tous les désarrois,
Aux étoffes froissées,
Aux murmures des murs,
Etaient sincérité
Pour qui s'en souviendra,
Pour qui a oublié
Fantaisie ciselée.

Les noms que j'ai donnés
A toutes les détresses,
Aux mèches endiablées,
Aux cabales bancales,
N'étaient que néant blanc
D'une caresse escale
Que toute ma tendresse
N'a pas su protéger.

Un air sur quatre notes
Si, do, si, ré, bleuté,
Un rire, une risée
Pour un tango qui tangue
D'ironie sans merci,
De dérision qui flotte.
............
Pour cause de survie
Défense de pleurer ...



peinture de Neima, empruntée sur le net:
à cette adresse

Que votre journée soit belle.

25 Comments:

At 18/10/06 08:05, Anonymous cristina said...

Quels mots sur un super tango.
Bonne journée.

 
At 18/10/06 08:46, Anonymous lumi said...

Danse et musique embellissent la vie ....( sauf le clairon ds les casernes lol )

 
At 18/10/06 09:01, Anonymous Andariel said...

Une musique qui jamais ne ment
Flou artisitique des sentiments
Il en faut peu pour rendre vivantes
Certaines mémoires souvent troublantes...

 
At 18/10/06 09:10, Blogger Muse said...

le tango est une musique suffisamment sensuelle pour libérer toutes les émotions, les vagues à l'âme et autres tristesse...

 
At 18/10/06 09:39, Blogger Aux fruits de la Passion said...

Des mots posés à fleur de peau sur un majestueux tango ;
c'est beau

 
At 18/10/06 09:45, Blogger tanette said...

Ah le tango, quelle merveilleuse danse : belle à regarder, dansée par de bons danseurs, et agréable à pratiquer même si on n'est pas des pros...

 
At 18/10/06 10:02, Anonymous vincent (AFRICANTAL) said...

Andariel, tu semblais contrariée par ma remarque sur les vents. Ne penses surtout pas que je te passais une soufflante.
NB
je passe par Mariel, car je n'arrive pas a aller sur ton site.

 
At 18/10/06 10:08, Blogger Wictoria said...

encore un superbe poème MarieL, qui me donne envie d'en écrire un nouveau !

 
At 18/10/06 10:13, Anonymous Gérard said...

Une invitation à entrer dans la danse ? attention à tes pieds Mariel !

 
At 18/10/06 10:37, Anonymous temporel said...

" Quelque part,
Dieux sais ou peut être au coin de rue suivant
Le danseur au garde a vous est la qui t'attend
C'est dehors, c'est partout et c'est la loi depuis la nuit des temps
Personne n'as rendez vous mais tout le monde se rend
Comme ça, sans savoir machinal,
La sur le trottoir une étoile..."
http://fr.lyrics-copy.com/francis-cabrel/le-danseur.htm

hum...j 'en reconnais qui sont bien plus bavards que par chez moi...:-)

 
At 18/10/06 10:47, Blogger brigetoun said...

j'étais en manque - sans connexion

 
At 18/10/06 11:49, Anonymous double je said...

je viens me réchauffer avec tes mots, chez moi c'est journée portes ouvertes...
le questionnaire fait fureur sur la toile...
bisous amicaux mais brrrrrrrrrrr

 
At 18/10/06 14:48, Anonymous aben said...

Rouge et bleue, tango slow, argentin enflammé, gaffe au godillot du gars juste au-dessus du fragile escarpin...
Non, je blague : très beaux mots et tableau

 
At 18/10/06 15:23, Anonymous Vincent said...

et...un ptit bal chez Temporel.

Quand le bandonéon nous souffle sa tendresse,
Et que tous regards ss retournent vers nous
Je croise ton regard, je frôle tes genoux
Ton corps contre le mien se traîne avec paresse.


Je perçois le tempo de ton cœur affolé
Son rythme s’alangui, suit le son des violons
Tes yeux mi clos s’affolent sur la boule au plafond
Et tes reins son tendus dans un torride excès.


Les bêlements de de l'argentin
.....................................................................................
le reste sur mon blog.

 
At 18/10/06 16:11, Blogger marie.l said...

- cristina : je te souhaite une belle journée dansante
- lumi : bien vu, bien compris hi !
- andariel : puis-je te remercier, humblement pour ta contribution ?
- muse : pas de tristesse pour moi, ni d'états d'âme une simple musique de mots anciens
- MioModus : à fleur de peau oui, comme tes dessins qui viennent à dessein -:)
- tanette : moi aussi j'aime le tango, et je suis loin d'être une pro
- wictoria : j'ai hâte de te lire !
- gérard : plus à l'aise avec ton appareil photo que sur une piste de danse ?
- temporel : merci pour le (les) liens...
- brig : ah la connexion ! quand elle fait défaut c'est comme un pas de deux manqué !
- élisanne : as-tu pu te réchauffer ?
- aben : merci pour ta présence et ta bonne humeur
- vincent : tu vois que ça coule bien ! des joutes ça motive, non ?
-

 
At 18/10/06 17:06, Anonymous vincent said...

Tout a fait madame
j'ai de l'atavisme. Mon arrière GP maternel était poète occitan
j'ai fais une note sur lui dans mon blogg et mon arrière GP Paternel a écrit une pièce inspirée de l'affaire DREYFFUS.
Pour la petite histoire, nous avons même une copie de lettre de Zola.
mais schttt!

 
At 18/10/06 19:38, Anonymous Bruno said...

ah toi ! chaque jour un texte en prose musicale, ma lecture quotidienne et je surf sur tes mots d'une beautés... et je suis sincére
Bonne soirées Marie

 
At 18/10/06 19:39, Anonymous Dhimwoe said...

Nommer chaque choses pour qu'elles soient pour qu'elles existent dans notre propre univers. Y mettre les sens et l'essence vitale à soi et à ce (ceux ,) qui nous entourent...

 
At 18/10/06 19:51, Anonymous JC Bataille said...

Un air de bandonéon.

 
At 18/10/06 20:04, Anonymous elvire said...

Le mur murant Paris
rend Paris murmurant...
et pourquoi là ou tous voient le tango, moi, je lis tant de tristesse ?
est-ce ma vision,
ou nos fenêtres ... le ciel à nos fenêtres ...

 
At 18/10/06 21:08, Blogger marie.l said...

- vincent : bel atavisme, en effet !
- bruno : tu n'as rien à m'envier, au contraire !
- dhimwoe : oui les mots et leur importance !
- jc : l'essence du tango !
- elvire : tristesse ancienne, mais tristesse oui ! aujourd'hui la fenêtre est ouverture sur la vie...

 
At 18/10/06 21:54, Anonymous mamounette said...

Très beau et merci pour l'adresse du net j'en ai tout de suite profité ! Les artistes me plaisent beaucoup. Bonne soirée. Bises

 
At 18/10/06 23:41, Anonymous mireille said...

Il y a peu de toiles représentant des danseurs de bal; celle-ci me fait rêver. J'ai commencé les valises, nous danserons le tango en Alsace; la matinée du vendredi 27 sera dédiée au tango!

 
At 19/10/06 04:28, Blogger julie70 said...

défense de pleurer, alors que fait-on? on hurle dans son? on met la tête sous le sable? on attend passer le plus dur de début du choc?

que c'est bien de savoir vers des vers et dire ce que nous autres ne pouvons pas exprimer si bien!

 
At 19/10/06 04:41, Blogger marie.l said...

- mamounette : les découvertes du net !
- mireille : nous nous verrons donc très bientôt !

- julie : tu as bien d'autres cordes à ton arc et je ne saurai jamais photographier comme tu sais si bien le faire !

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

You are now marked on my visitor map!


Visitor Map
Create your own visitor map!