mon asile poetique

me présenter d'abord, parler de ceux et de ce que j'aime et partager mes textes avec ceux qui le veulent bien... et bien d'autres choses encore au gré de la fantaisie de chacun !

vendredi, octobre 06, 2006

Guinguette

Te souviens-tu de ce soleil,
De ce canot aux rames bleues
De ce p’tit vin que sous la treille
Nous avons bu en amoureux.

Au menu, une matelote,
Au son d’un piano à bretelles
Et des effluves d’échalotes,
C’était dimanche bagatelle.

Tu m’avais promis la guinguette,
Les nappes rouges à carreaux blancs,
Ne manquait que l’escarpolette
Pour se croire au siècle d’avant.

Je me souviens de ce soleil
Du bord de Marne après l’orage,
De tes mots doux à mon oreille,
De ton regard vers mon corsage...




"les hasards heureux de l'escarpolette" (1767) Jean-Honoré Fragonard

Belle journée à vous, passants discrets, passants plus causants :)

20 Comments:

At 6/10/06 07:28, Anonymous nanou said...

TELLEMENT ROMANTIQUE!!!!!
et toujours ce mouvement, ce rythme des vers et sons... un régal intérieur
passe une excellente journée
bizzz

 
At 6/10/06 08:21, Blogger brigetoun said...

oui le poème : romantique - les deux tableaux du copain Fragonnard je dirais plutôt "coquins"

 
At 6/10/06 08:29, Blogger Muse said...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

 
At 6/10/06 08:37, Anonymous muse said...

eh eh légèreté ce matin... un 8 bien emmené
Bonne journée dans ta lancée...

 
At 6/10/06 08:45, Blogger marie.l said...

commentaire supprimé par l'administrateur du blog, sur demande de Muse qui n'en a pas la possibilité, sa nouvelle version de blogger étant très très bizarre, il n'y était apparu que le code de vérification des mots...

 
At 6/10/06 08:52, Anonymous cristina said...

Joli et tendre.
Une belle époque, les petits bals au bord de Marne!
Bonne journée.

 
At 6/10/06 10:05, Anonymous Haddon said...

Très joli. Bonne journée à vous.

 
At 6/10/06 10:19, Blogger Aux fruits de la Passion said...

Tout ceci n'est que douceur.

 
At 6/10/06 10:28, Anonymous Gérard said...

Il me semble bien que c'est du vin blanc...sous la treille.

 
At 6/10/06 10:59, Anonymous LUMI said...

... te souviens tu de ce rameur solitaire et généreux ???

 
At 6/10/06 11:35, Anonymous Pivoine Blanche said...

Comme c'est amusant... Je ne sais pas pourquoi, je fais une recherche sur Marie-Pivoine, sur Internet... Et je tombe sur votre post du 17 mai, sur cette fleur, avec la chanson de Mouloudji (chanson que je ne connaissais pas), et je découvre votre site (très beau...) et je comprends enfin pourquoi un de mes amis m'appelle parfois "Marie-Pivoine".

J'aime aussi les pivoines et les pivoines blanches - et roses et rouges...

 
At 6/10/06 14:49, Anonymous elvire said...

Hum, j'y sens (à tort ?) comme uin fond d'ironie ? comme un second degré ... mais j'aime bien du coup, parce qu'il y a tout ce que je mets dans les points de suspension !

 
At 6/10/06 14:59, Anonymous ether said...

hum! hum! Je dirais comme Elvire...
Promis Marie, je vais me reposer. ;-)
BB

 
At 6/10/06 15:41, Blogger marie.l said...

- nanou : romantique déjanté un peu !
- brig : à peine coquin Fragonard !
- muse : un 8 change du 6 hé hé !
- cristina : merci
- haddon : un rythme soutenu de rameurs !!!
- miomodus : la douceur, mon leit-motiv !
- gérarde : oui : ah le petit vin blanc qu'on boit sous la tonnelle...
- lumi : fiction que tout cela, je n'ai connu aucun rameur hi hi !
- pivoine blanche : merci d'être passée, mail en retour sur le point de partir
- elvire : tu commences à me cerner on dirait : aujourd'hui auto-dérision et sourires gris
- ether : au dodo tout de suite hé hé !!!

 
At 6/10/06 16:08, Anonymous double je said...

après le dessin de Miomodus, voilà un autre regard coquin se glisse à dessein entre tes seins...
bises Hé hé

 
At 6/10/06 19:14, Blogger sborja1 said...

la fin est coquine, dis-donc!!!comme ce coquin de Fragonard (je ne connaissais pas ce tableau)

 
At 6/10/06 20:24, Anonymous Myblogforyou said...

De la chaleur sur les blogs,
Humm, ...ça fait du bien ;-)

 
At 6/10/06 20:59, Blogger marie.l said...

- double je : un dessin à dessein
- Sborja : oh ! à peine coquine la fin
- myblogforyou : nous en avons toutes et tous besoin, non ?

 
At 6/10/06 23:06, Anonymous Lancelot said...

Que ça sonne bien à l'oreille malgré l'absence de notes musicales ! J'ai toujours adoré les thé dansant de dimanche. Malheureusement c'est unr tradition qui se perd.

PS: tj aussi magnifique l'expression de ton regard ancré sur ton avatar. Je suis figé d'admiration à chaque fois que mon regard s'y pose. Je suppose que ce n'est pas pour rien que tu as découpé juste cette sélection ?

 
At 7/10/06 16:58, Blogger micheline84 said...

Deux vers de Baudelaire en guise de coclusion:

"Là, tout n'est qu'ordre et beauté,
Luxe, calme, et volupté.

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

You are now marked on my visitor map!


Visitor Map
Create your own visitor map!