mon asile poetique

me présenter d'abord, parler de ceux et de ce que j'aime et partager mes textes avec ceux qui le veulent bien... et bien d'autres choses encore au gré de la fantaisie de chacun !

jeudi, octobre 19, 2006

Combien a-t-il fallu
De hasards étoilés
Que l'on pourrait écrire
Destin ou Providence
Qu'en lents frémissements,
Qu'en remous frissonnants ,
En dépit de mes sens,
Contre vents et délires,
Malgré ma volonté,
Sont nés pour mon salut.





Les Parques, divinités maîtresses du sort des hommes, représentation par John Strudwick Peintre anglais 1849-1937

belle journée à vous qui passez !

21 Comments:

At 19/10/06 06:46, Blogger brigetoun said...

et voilà que je t'ai commentée che moi - en parlant de milliards de hazars pour moi, alors combien plus pour toi

 
At 19/10/06 07:10, Blogger marie.l said...

si on fait le compte du nombre de jours passés depuis notre naissance et à raison, peut-être, de plusieurs quotidiennement, je crois qu'il y en a effectivement beaucoup...

 
At 19/10/06 07:29, Anonymous nanou said...

TU N EN AURAIS PAS QUELQUES UNS POUR MOI,,bonne journéee bizou

 
At 19/10/06 08:01, Blogger tanette said...

Einstein a praît-il dit : "Hasard : nom que Dieu prend pour passer inaperçu.
Tout est minutieusement organisé, il n'y a pas de hasard."
Bonne journée.

 
At 19/10/06 08:01, Anonymous cristina said...

Beaucoup de sagesse dans tes mots.
Bonne journée...la pluie est de retour!!

 
At 19/10/06 08:41, Anonymous lumi said...

bonne journée sans soucis ....

 
At 19/10/06 08:42, Blogger Muse said...

le Destin sait ce qu'il fait et saupoudre souvent nos vies de juste ce qu'il faut pour la rendre acceptable;mais lorsqu'il se penche d'un peu plus près ce n'est que Bonheur...

 
At 19/10/06 09:18, Anonymous double je said...

Bonne journée avec plein d'étoiles frémissantes...
bisous

 
At 19/10/06 09:32, Anonymous JC Bataille said...

Bonjour Marie l. Certains philosophes pensent que Dieu et le hasard sont confondus
PS Merci pour ta contribution au débat sur la mondialisation chez moi. Je t'ai répondu par une note plus optimiste ;-)

 
At 19/10/06 09:59, Anonymous Gérard said...

J'aime particulièrement les trois derniers "vers"...attention les dégats

 
At 19/10/06 11:29, Anonymous Vincent said...

Aujourd'hui dame mariel
Je n'ai pas l'âme poétesse.
je ne relèverai pas le défi
Je me consacre à mon courriel
Et comme je m'étais fait promesse
pour Michou84 d'adresser un écrit
qui nous attend en son jardin
pour goûter sa production de pommes
et ouïr, mariel, nos quatrains
et si ma foi je me dédis,
je ne suis pas un homme.

Bien sur vous pouvez faire un tour chez moi,
car si je ne laisse que peu de rimes.
chez moi je vous propose des énigmes.
bises.

 
At 19/10/06 12:46, Anonymous Andariel said...

"Desin, fortune, hasard, fatalité... tant de mots inventés par les hommes pour pouvoir se vanter de leurs mérites sans avoir à expliquer leurs echecs."
(Gerrard, commandant de l'Aquillon)

Une question de volonté
Je ne souhaite pas abandonner
Ce qui semble être une liberté
Juste pour me réconforter

En toute chose on garde le choix
Notre âme fait seule ses propres pas
Il faut subir les résultats
S'améliorer à chaque fois.

PSs:
Mariel : Non, je n'aime pas être remercié. Pour différentes raisons toutes aussi valable. Faudra trouver autre chose :).
Vincent : Je te rassure, je n'avais pas mal pris la remarque conernant les vents. Pour ce qui est de mon sité, cela marche bien de mon côté, mais si tu essaye d'y aller à partir de ce commentaire, c'est peine perdue, vu que je ne laisse pas l'adresse ^^.

 
At 19/10/06 13:38, Anonymous vincent said...

pour andariel :
ha! bon dommage!
tu blogg chez qui ?
bon boulot mon gars.

 
At 19/10/06 15:11, Blogger Holly Golightly said...

Hasard ou nécessité ?
Personne n'a pu répondre à la question.
J'ai beaucoup étudié la question chez mes chers philosophes et ma conclusion est qu'il faut aguicher la chance.

 
At 19/10/06 15:43, Blogger marie.l said...

-nanou : voir le commentaire de Holly
-tanette : mon texte est une réflexion
-cristina : oui humidité ambiante
-lumi : ta fleur du jour !
-muse : je ne sais plus !
-élisanne : je les vois malgré le ciel gris et bas !
-jc : je ne suis pas une spécialiste
-gérard : aahh ?
-vincent : on se retrouve donc chez Micheline !
-andariel : je me tairai désormais pour ne pas t'incommoder mais je n'en penserai pas moins :)
-holly : je crois que tu y as contribué hier, merci encore, oui je suis sûre qu'il faut le faire, bisous !

 
At 19/10/06 15:58, Anonymous aben said...

Belle soirée à toi, de moi qui passe un peu tard...

 
At 19/10/06 18:39, Anonymous objectif-plume said...

il suffit d'un seul hasard... mais le bon

 
At 19/10/06 18:56, Anonymous Vincent said...

OK, chez michelin.
En passant, pense à prendre des madeleines chez Proust.
je trouve que ton blogg a été particulièrement déserté ce jour, mariel.
toi même tu n'y est venue que deux fois.
même sur ta photo, tu as l'air absent.
ça va j'espère?

 
At 19/10/06 22:02, Blogger marie.l said...

-aben : il vaut mieux un re - tard qu'un thé tard, ça risque de faire désordre -:)
-objectif-plume : comment reconnaître le bon ?
-vincent : l'air absent ? je le serai ce week-end et je vais très bien, merci !

 
At 19/10/06 22:14, Blogger Wictoria said...

Mieux vaut ne pas compter combien de hasards sont passés sur nos têtes...au risque de la faire tourner !
Bises MarieL

 
At 23/10/06 20:25, Blogger Gaëlle said...

Les trois Parques m'ont toujours fascinée et fait frémir, et ce tableau est très évocateur. Quant aux vers, ils sont très beaux. Et pour ce qui est du hasard, je suis d'accord avec Tanette, et donc... avec Einstein. J'en rougis !

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

You are now marked on my visitor map!


Visitor Map
Create your own visitor map!