mon asile poetique

me présenter d'abord, parler de ceux et de ce que j'aime et partager mes textes avec ceux qui le veulent bien... et bien d'autres choses encore au gré de la fantaisie de chacun !

mardi, septembre 19, 2006

Histoire courte (12)

Imaginée librement selon une correspondance amicale menée avec un Canadien
à mes débuts sur la toile

A bord de sa chaloup’ , Nicaise Harangère
Galérait mal en point vers l’îl ‘ du Cap aux Meules,
En pensant tristement à tous les coups de gueule
Qui l’attendaient là-bas près de sa ménagère.

Cruellement blâmé lors de chaque retour,
Le pêcheur excédé se mit à cogiter,
Qu’allait-il bien pouvoir à l’aube de ce jour,
Imaginer encore pour ne pas la tuer.

“J’pourrais bien la quitter pour ne plus percevoir
Les bêlements stupides dus à sa niaiserie,
A sa mauvaise foi de femme réservoir
Saturé d’amertume et de maussaderie.

J’suis pourtant point méchant mais est-ce de ma faute
Si les morues du Golfe à me voir prennent peur
Et que les églefins épouvantés sursautent
Tellement atterrés qu’ils filent à mille à l’heure.

Le marin conquérant que j’ai été jadis
N’a plus de poils aux dents et pêcher devient dur,
Juste quelques sardines aux écailles trop lisses
Se noient dans mon canot et font triste figure.

Si seuls les p’tits poissons viennent dans mes filets
C’est par pure bonté ou commisération,
Les enflés qui me voient me snobent à souhait,
Ces globuleux ventrus manquent de compassion.

Ma mégère se plaint partout même à mon chien
Qu’elle avait espéré dans ses jeunes années
L'homme pour qui la fin (faim ?) justifie les moyens,
Et je n'suis toujours pas celui qu'elle attendait”





L'île du Cap-aux-Meules dans l'Archipel des Iles-de-la-Madeleine au Québec, photo Jean-Bruno Ouelette

un mardi plus clément et des reflets lumineux pré-automnaux que je dédie à tous les passants.

13 Comments:

At 19/9/06 01:01, Anonymous ether said...

à tous les passants
poils aux dents

hi hi je suis moqueuse ce soir.

Douce nuit et bonne pêche. :)

 
At 19/9/06 08:00, Blogger Muse said...

Encore une histoire courte qui tourne bien. Le ton plaisant et drôle te va si bien. Notre chère Ether a trouvé la conclusion...Bonne journée et surtout halte à la pluie

 
At 19/9/06 08:29, Blogger brigetoun said...

un peu frisquet le matin - mais rire réchauffe

 
At 19/9/06 09:23, Anonymous Gérard said...

Vous aussi Mariel vous voguez ce matin
on est malgré tout loin de la galère.

 
At 19/9/06 10:14, Anonymous Haddon said...

Voguons aux vents, cap sur l'océan !

 
At 19/9/06 10:36, Blogger Aux fruits de la Passion said...

Je vogue donc avec Gérard et Haddon en chantant "Assis sur un banc devant l'océan..."
Le vent tourbillonne bien...

 
At 19/9/06 17:25, Anonymous cristina said...

Pour l'instant je vogue sur l'océan de mes souvenirs!!!
Belle photo et toujours des textes à la hauteur!

 
At 19/9/06 18:37, Anonymous alain said...

les embruns parfument l'écran , tu les connais donc Elisanne et Jean paul ,ils sont très agréables et ouverts , à plus marie et merci de ton passage

 
At 19/9/06 20:48, Blogger tanette said...

Merci Mariel et bonne soirée à toi aussi.

 
At 19/9/06 21:06, Blogger Beo said...

C'est tristounet cette chanson :(

 
At 19/9/06 21:19, Blogger marie.l said...

oui Béo, moi aussi je la trouve triste, et pourtant elle peut arriver à n'importe qui et peut se passer n'importe où, pas besoin d'océan, de vagues, de poissons, c'est une histoire d'amertume d'un côté comme de l'autre, et on ne saura jamais pourquoi ils en sont arrivés là, eux-mêmes peut-être ne sauront pas l'expliquer, mais je l'ai entendue et qui sait vécue, va savoir... !

 
At 19/9/06 22:33, Anonymous Poivert, de retour ! said...

J'aime bien la tristesse, moi, alors, tu penses bien que cette histoire courte me plaît.
Bonne soirée, Mariel !

 
At 20/9/06 02:38, Anonymous Lancelot said...

Jolie histoire courte sous forme d'un long poème.

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

You are now marked on my visitor map!


Visitor Map
Create your own visitor map!