mon asile poetique

me présenter d'abord, parler de ceux et de ce que j'aime et partager mes textes avec ceux qui le veulent bien... et bien d'autres choses encore au gré de la fantaisie de chacun !

lundi, septembre 04, 2006

Ecrire mes sourires ou bien les dessiner
En puisant les couleurs sur la palette bleue,
Perchée sur un stratus à vouloir décrocher
L’azur évanescent qui pigmente les cieux.

Je granite la toile de camaïeu douceur,
De vernis nuancés avides de pixels,
Parfois un peu moroses aux dires de mon coeur
Qu'un oiseau turbulent aurait rendu rebelle.

Je risque allègrement des teintes insensées,
Volant pigments et fards à mon imaginaire
Quand le relief se meurt en éclat vérité
Je remise ma toile mais ne saurais me taire.

Ecrire mes sourires ou bien les dessiner
Est la seule façon d'exorciser mes nuits,
De donner libre cours à ce rêve figé
Que griffe et que balafre un mal indéfini.




Bon début de semaine à chacune et chacun des passants d'ici...

17 Comments:

At 4/9/06 07:23, Blogger Muse said...

Ce sont là les nuages du bonheur dont tu nous parles et qui me parles.Et une toile peut-elle être un jour terminée? Passe une bonne journée Marie...

 
At 4/9/06 07:28, Blogger brigetoun said...

très sympa la photo - une présentation de tissus ?

 
At 4/9/06 07:58, Blogger marie.l said...

- merci ma muse, très belle journée à toi aussi...
- Brig : en fait il s'agit d'une poupée en chiffons que j'ai chez moi et que j'ai photographiée avec effet spécial avec la caméra de mon Mac qui me permet beaucoup de fantaisie...

 
At 4/9/06 08:09, Blogger tanette said...

Bonjour Mariel, j'aime beaucoup cette poupée de chiffons. Bonne journée.

 
At 4/9/06 10:54, Anonymous elvire said...

Du bleu alors, de l'azur et des nuées blanches ... mais du bleu pas si bleu ... bonne journée Mariel :-)

 
At 4/9/06 12:37, Anonymous Gérard said...

Le poème et la photo font bon ménage, de la couleurs et des mots ou les mots en couleurs. j'aime beaucoup. Bonne journée Mariel la douceur revient.

 
At 4/9/06 12:50, Anonymous nina said...

c'est beau Mariel!
faut penser à chercher un Editeur, tes écrits le méritent !
je te souhaite une belle semaine.

 
At 4/9/06 13:24, Blogger marie.l said...

- tanette : moi aussi je l'aime cette poupée en chiffons, lorsque mes enfants sont partis pour faire leur vie, j'ai gardé de chacun d'eux un jouet, cette poupée appartenait à ma seconde fille, elle a trouvé sa place à côté d'un petit train en bois et d'une chouette/peluche

- elvire : c'est vrai, pas aussi bleu que cela ne le paraît -:)

- gérard : oui les couleurs envers et contre tout !

- nina : merci tu es trop gentille, je n'ai aucune prétention de ce côté là, je ne suis qu'une barbouilleuse qui écrit ce qu'elle ressent, vois ou entend

 
At 4/9/06 14:27, Anonymous Bruno said...

Volant pigments et fards à mon imaginaire je t’envoi des proses d’encre dechiné de ta poésie sur toile dessinée

 
At 4/9/06 15:35, Blogger Aux fruits de la Passion said...

C'est très beau et très fort ce que je viens de lire.
Je te touche donc je suis...

 
At 4/9/06 15:59, Blogger Francois et fier de l'Être said...

Nous te remercions pour toutes ces couleurs que tu présentes à notre imagination dans ce défilé de haute couture, car tu couds les mots comme personne.
Bises.

 
At 4/9/06 17:24, Anonymous Myblogforyou said...

Tu sais si bien dessiner avec les mots ;-)
C'est un vrai plaisir de revenir ici,
Bonne soirée, ...et douce nuit étoilée pour toi :-)

 
At 4/9/06 17:30, Blogger Holly Golightly said...

J'aime beaucoup cette poupée. Elle te va bien, je trouve.

 
At 4/9/06 17:41, Blogger marie.l said...

- merci Bruno pour tes textes qui me ravissent
- miomodus : je touche donc je suis, c'est bien dit et c'est si vrai... merci
-myblogforyou : à chacun sa spécialité, j'envie la tienne, si tu savais !
- ah Holly, merci cela me touche très fort, bisous !

 
At 4/9/06 17:42, Blogger marie.l said...

- françois : je suis confuse de tant de commpliments que je ne mérite pas... écrire avec le coeur sans falbalas, la haute couture n'est pas dans mes cordes, merci néanmoins !

 
At 4/9/06 18:55, Anonymous double je said...

Des mots soleil, des mots d'or...
belle balde que celle de tes mots

bises

 
At 6/9/06 15:06, Anonymous Miss Poivert said...

J'ai gardé ma poupée chiffon, qui me servait de doudou, petite. Quand on me l'a offerte, à trois ans, elle était plus grande que moi. Elle avait, au départ, les cheveux roux, mais ma mère les a remplacés par de la laine rose, je pense, vers mes dix ans... Une robe à fleurs, et je lui avais mis aux pieds mes premières chaussures. Elle les porte toujours. Des chaussures de bébé en cuir blanc.
Et tu ne peux savoir à quel point je me sens proche de la sensation que tu décris dans ce si beau poème.
PS. Tu n'es pas une barbouilleuse, non mais !

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

You are now marked on my visitor map!


Visitor Map
Create your own visitor map!