mon asile poetique

me présenter d'abord, parler de ceux et de ce que j'aime et partager mes textes avec ceux qui le veulent bien... et bien d'autres choses encore au gré de la fantaisie de chacun !

mercredi, août 30, 2006

Dans un simple rai de lumière,
Je glane, entre quatre solives,
Evasive,
La matière
Qui se prend à son propre appât,
Non pas comme un fétiche indu,
Inconnu,
Un gala !
Un vrai festin d’étreintes bleues,
Volutes au creux de l’ombre grasse,
Trop voraces.
Placides
Rêves qui rêvent sans souci,
Sans orgueil et sans lasssitude,
Plénitude
De la vie...


Que les passants d'ici aient une belle journée, je la passe pour ma part avec mes p'tits loups.

9 Comments:

At 30/8/06 06:51, Anonymous nanou said...

20mn après la mise en ligne je suis la plus matinale et la 1ere à faire un commentaire, en fait un coucou, j'ai réussi à ouvrir une photo armi celles de côté (celle du 25 août à bâle) tu es superbe !!ravie de t'avoir , m^me brièvement revue, pas encore au boulot, déjà dans la course !!!!! bizoux aux petits loups, bonne journée à toi aussi , le soleil revient demain (et moi je bosse argggghhhh!!!)

 
At 30/8/06 07:17, Blogger brigetoun said...

salut aux prtits loups -bonne journée

 
At 30/8/06 09:13, Blogger Muse said...

bonne journée à toi jongleuse des mots

 
At 30/8/06 10:15, Blogger micheline84 said...

au plaisir de te lire, lire,
tirelire, tirelo
ma tantirelirelire, ma tantirelirelo!!!
ah mon beau château.etc...(tu connais? c'est pour les petits loups!!)

 
At 30/8/06 10:33, Anonymous Gérard said...

Tu as de la chance, il faut que j'attende une semaine pour revoir les miens , de petits loups, profite bien de ces moments...mais je n'en doute pas.

 
At 30/8/06 10:55, Anonymous Bruno said...

En forme noire d'un hymne du désespoir ou je voie la lumière de mon aura en symbiose de mon o en eau-delà, de feu de terre d'oxygène pour exploser mon âme de mes mots qui s'affolent sur la feuille de papier sablé de vers dorés.
je ma ballade en sublimation dans vos prose de poésies.

 
At 30/8/06 10:58, Anonymous elvire said...

Bonne journée à toi, alors ...
joli poème, comme toujours, qui laisse un peu de rêve derrière lui...

 
At 31/8/06 01:33, Anonymous Sylvain said...

et le texte me transporte, je me sens léger comme ta plume! la journée est déjà terminée! bonne nuit!

 
At 31/8/06 02:43, Blogger Gaëna said...

Ouf! Moi aussi, la course... Les matins trop courts, la reprise du boulot... Pas le temps de te faire un bonjour comme il se doit!

Bisous-câlin, chère Mariel...

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

You are now marked on my visitor map!


Visitor Map
Create your own visitor map!