mon asile poetique

me présenter d'abord, parler de ceux et de ce que j'aime et partager mes textes avec ceux qui le veulent bien... et bien d'autres choses encore au gré de la fantaisie de chacun !

vendredi, juin 02, 2006

Tendres souvenirs

ma maladresse m’a fait effacer il n’y a pas très longtemps quelques billets que j’avais mis en ligne au début de mon blog... dont celui-là

C'était à la sortie de l’été et la guerre était terminée depuis quelques mois . J’avais deux grands frères qui malheureusement nous ont déjà quittés, trop jeunes... Ils avaient des copains... et l'un d'eux avait une moto.C'était un luxe à cette époque et je n'étais pas peu fière, paraît-il, de poser à ses côtés. Je ne m’en souviens plus, par contre je me rappelle quel était le petit nom que tous ces grands garçons me donnaient : Maïdala - traduisez : petite fille...



L’automne allait arriver dans quelques jours et je venais d’avoir 3 ans.

26 Comments:

At 2/6/06 08:49, Blogger brigetoun said...

quelle chance tu as eu - mon rêve un grand frère - j'avais bien un jeune oncle mais je le voyais très rarement - enfin chance excuses moi, non puisque tu as eu la peine de les perdre

 
At 2/6/06 09:49, Anonymous Olivier said...

Superbe photo et sûrement un grand souvenir !!
Je te souhaite un très bon week-end !!
OLIVIER

 
At 2/6/06 10:30, Anonymous Gérard said...

j'aime bien aussi ressortir de vielles photos et aussitot un fim commence.
triste ou gai. bon WE Mariel.

 
At 2/6/06 10:45, Anonymous aben said...

Je viens tout juste de rentrer. Je te fais juste un copié collé vite fait, comme un timbre qu’on colle sur la joue de quelqu’un qu’on aime et qu’on retrouve.
J’ai mis une première note de mes vacances, ce matin. Demain, je commence la lecture. J’ai du retard à rattraper, mais ce sera fait. Juste que mes liens les plus récents, qui sont en bas de ma liste, devront avoir encore un peu de patience. Mais comme dit la pub : c’est tellement meilleur quand on attend… !
Bises

 
At 2/6/06 10:52, Blogger sborja1 said...

Quelle jolie petite fille.
Oui, c'est bien triste de perdre ses frères (lors d'une autre guerre?)

 
At 2/6/06 11:15, Anonymous double je said...

bonjour Maïdala,
j'adorais quand ma grand-mère m'appelait ainsi...elle rajoutait mein liebes...bisous...

 
At 2/6/06 11:17, Blogger marie.l said...

merci à vous...
Simonne, mes frères ont fait tous les deux la guerre d'Algérie, mais ils sont décédés, le deuxième en 83 à l'âge de 49 ans, deux mois avant que maman le suive, l'aîné en 96, il allait avoir 66 ans, année où j'ai eu à en découdre pour la première fois avec le crabe, l'infâme bestiole qui les a emportés tous les 3. Il me reste heureusement un petit frère de 7 ans mon cadet...

 
At 2/6/06 11:56, Anonymous m. said...

Quelle belle photo...
J'aime beaucoup l'expression que vous avez, eblouie par le soleil, impressionnee par le jeune motard...
que la vie semble vide, soudain, lorsque l'on sort de vieilles photos...

 
At 2/6/06 12:27, Anonymous uu said...

Une photo pleine de tendresse et certainement de nostalgie.

T'es mignonne là, en p'tite princesse.
[Je rentre dans ma phase attendrissement avec le shopping pour Choupinette ;o)]

 
At 2/6/06 13:12, Blogger elvire said...

Mariel, vous veniez d'avoir trois ans, comme ma mère alors, ma mère aussi avait eu trois ans a la fin de la guerre, et en voyant votre photo, ja la revois elle :les vâtements que l'on mettait alors aux petites filles ...

 
At 2/6/06 13:29, Anonymous François said...

Elle est vraiment chou la petite maïdala et il semble que le grand faire ne lui refusait rien.
Joli souvenir, petit pincement au coeur à l'évocation de ceux qui sont déjà partis, c'est la vie !

 
At 2/6/06 14:54, Anonymous nina said...

quelle jolie petite fille!
je vais aussi ouvrir ma boite à souvenirs !

très heureux week end Mariel .

 
At 2/6/06 17:09, Blogger brigetoun said...

je suis plus vieille, un tout prtit pru - oui les manteaux, j'en avais un avec des petites broderies ton sur ton avant l'ampleur - mais les jours de fête je ne pouvais avoir un si joli bonnet parce que j'avais une coque faite avec deux brosses douces. Je suis gaga

 
At 2/6/06 17:28, Anonymous Miss Poivert said...

Tu as l'air moins "conquérant" que sur la photo de ton blog hi hi hi !
Toute mignonne...
PS. Si tu veux gagner le concours de celle/celui qui me fournit le plus de photos pour mon album... Je peux te le dire dès maintenant, tu as gagné, t'es vraiment hors catégorie !

 
At 2/6/06 18:12, Blogger Francois et fier de l'Être said...

Tendres et douloureux souvenirs

 
At 2/6/06 20:54, Anonymous cristina said...

Souvenirs bien tristes pour toi.
Heureusement il te reste un petit frêre.
Je n'ouvrirai pas mon album de souvenirs...il risque de me "casser" complètement.
Un exellent wekk-end,tout en douceur et...soleil!!!

 
At 2/6/06 21:10, Blogger Muse said...

des grands frères pour t'apporter et t'apprendre tant de choses...
Pour la photo ne dirait-on pasqu'elle va emporter le motard?

 
At 2/6/06 21:31, Anonymous mamounette said...

Très touchant. Cette photo est dans ta mémoire...

 
At 3/6/06 09:04, Blogger nicole said...

Maïdala, quel joli mot, de quelle origine est ce? C'est très beau

 
At 3/6/06 09:33, Blogger marie.l said...

Nicole heureuse de vous revoir dans mon antre... Maïdala, dialecte alsacien, haut-rhinois je précise, car souvent le bas-rhinois diffère légèrement, mot doux pour petite fille tendre ...

et merci à tous les passants d'ici qu'ils aient laissé une trace ou non !

 
At 3/6/06 16:47, Blogger Siréneau said...

J'adore cette photo! Je suis fou de motos ! En avez-vous piloté une Mariel ou bien étiez-vous sagement blottie contre un gentil motard? Mon plus ancien souvenir, j'ai votre âge, debout ma tête dépasse à peine du tablier d'une Vespa :)

 
At 3/6/06 16:58, Blogger marie.l said...

hé Siréneau, vous l'aviez déjà vu cette photo il me semble bien ! je n'ai jamais piloté qu'une Vespa , la dernière fois (en 1991), en Espagne et là, chute malheureuse et fracture du col de l'humérus... Par contre il y a bien plus longtemps il m'est arrivé de me blottir dans le dos d'un motard et de tanguer avec lui dans les virages et de humer le vent et souvent les moustiques...

 
At 3/6/06 19:19, Blogger Siréneau said...

Aïe pas de chance, ou bien seriez-vous trop intrépide Mariel ? Oui, je l'avais déjà vue, elle me plaît beaucoup, c'est vrai que la petite fille est moins poseuse que sur la photo du profil :)) et ce jeune garçon, il est radieux, pourtant tout est détruit à l'arrière plan, mais l'arrière plan on s'en fiche, ce qui compte c'est vous vos poésies et votre superbe blog, je vous embrasse, ça y est j'ai envie d'une moto, je la cherche, je la trouve et j'arrive à bientôt Mariel ;-)

 
At 3/6/06 19:40, Blogger Holly Golightly said...

C'est trop chou !!!!!!!!
J'adore ce genre de photo !!!!

 
At 5/6/06 12:05, Blogger yo-cox said...

Bonjour! Quel drôle de truc lorsqu'on lit l'alsacien !Aussitôt apparaissent d'autres lieux, d'autres images , des souvenirs anciens et/recents! "Maedele" est un mot tellement plein de signifiant, d'identité, de tendresse! Moi la bas-rhinoise qui l'entend un "bessele" différement!
Er han scheni belder wie ebs verzehele! Vielmols merci! Yo-cox http://photo-passion.blogspot.com/

 
At 5/6/06 21:46, Anonymous magali said...

mignonne comme tout cette photo ! et ce petit manteau est adorable ! :-). Les gens qu'on aime partent toujours trop tôt....

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

You are now marked on my visitor map!


Visitor Map
Create your own visitor map!