mon asile poetique

me présenter d'abord, parler de ceux et de ce que j'aime et partager mes textes avec ceux qui le veulent bien... et bien d'autres choses encore au gré de la fantaisie de chacun !

lundi, juin 05, 2006

A lire et à manger

Qui ne connaît Tim Burton ? Je ne suis pas une cinéphile avertie, je fréquente peu les salles obscures, je ne vous ferai pas l’affront de faire une liste de ses réalisations, mais je dois avouer que j’ai beaucoup aimé, entre autres, “Edward aux mains d’argent”

Tim Burton a d’autres cordes à son arc , et ce livre, qui est son premier, sorti en 1997



fait partie de mes accroche-coeur qui ne traînent jamais très loin de mes mains. Il y mêle, fidèle à son univers, cruauté et tendresse, macabre et poésie.

Un exemple court :

L’Enfant Brie

L’Enfant Brie rêva (deux fois, pas plus) que sa tronche
Pleine et ronde n’était plus qu’une tranche.

Le droit de jouer avec eux, les autres enfants jamais ne le lui donnaient,
Mais au moins Brie s’accordait bien avec un bon Chardonnay



et le texte original pour qui, beaucoup mieux que moi sait le lire et le comprendre :

Brie Boy had a dream he only had twice,
that his full, round head was only a slice.

The other children never let Brie Boy play...
... but at least he went well with a nice Chardonnay

L’édition est bilingue, illustrée par l’auteur qui a été traduit par René Belletto.

10 Comments:

At 5/6/06 09:35, Anonymous Gérard said...

Mariel, j'allais dire beaucoup de Brie pour rien, en fait c'est faux, le Brie
et le Chardonnay, quel beau mariage.
Chez moi on est aussi Sainte-Maure(pur chèvre)30km de Tours, avec du Chinon ou du Bourgueil. bonne journée à toi malgré la grisaille annoncée.

 
At 5/6/06 09:51, Anonymous cristina said...

Merci pour l'info!
Bonne fin de week-end...toujours assez frais chez nous!!

 
At 5/6/06 09:54, Blogger julie70 said...

Merci pour ta visite, et pourquoi tu ne pourais faire partie du groupe? Tout le monde peux y venir, et a la site flickr aussi!

j'aime lire ton blog,
et ce que tu me dis aussi,

kertesz@club-internet.fr

 
At 5/6/06 10:59, Blogger brigetoun said...

le fait est que la traduction est assez éloignée (d'après mes vagues notions d'anglais). J'aime vraiment beaucoup Tim Burton et ne connaissais pas ce recueil Merci à toi et pour le choix, c'est charmant. Je continue à avoir une connexion à éclipse (travaux parait il)

 
At 5/6/06 13:05, Blogger Muse said...

découverte d'une palette de Burton...beaucoup de chose à apprendre...

 
At 5/6/06 13:56, Blogger Mélanie said...

Petit coucou à vous Mariel.

J'adore l'univers et les films de Tim Burton, sa créativité, son originalité, et comme vous le soulignez, cette petite touche de tendresse et de poésie (je suis sûre que vous aimeriez "Big Fish", si vous ne l'avez pas encore vu...)

Ce livre est aussi l'un de mes préférés. La version bilingue vaut effectivement le détour puisque l'on peut apprécier les histoires (en vers) de T. Burton, mais également le travail du traducteur qui, en conservant la trame de l'histoire, a dû lui aussi faire appel à sa fibre poétique pour s'en tenir à l'idée de rimes...

Merci pour cette note!
Très bonne journée à vous.

 
At 5/6/06 15:48, Blogger Holly Golightly said...

Génial billet !!!!
J'adore.
Ce livre est tout à fait mon genre.
Je trouve, quant à moi, la traduction des deux phrases bien rendue.

 
At 5/6/06 17:06, Blogger Perrasite Premier said...

JE LE VEUX !!!!!!!!!!!

 
At 5/6/06 21:32, Anonymous magali said...

J'ai beaucoup aimé "edward aux mains d'argent" et vous m'avez donné envie de parcourir ce livre !

 
At 5/6/06 23:16, Anonymous Yvon said...

Suis content d'avoir découvert ton blog.
Si tu aimes les photos fais moi une petite visite.
Bonne nuit.
Yvon.

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

You are now marked on my visitor map!


Visitor Map
Create your own visitor map!