mon asile poetique

me présenter d'abord, parler de ceux et de ce que j'aime et partager mes textes avec ceux qui le veulent bien... et bien d'autres choses encore au gré de la fantaisie de chacun !

mercredi, juin 14, 2006

Comme toujours...

Depuis longtemps, depuis toujours,
Depuis jadis et pour jamais,
La vie me prend, la vie me donne,
C’était naguère et maintenant...

Parfums, torrents, belles amours,
Marivaudage aux mille attraits,
Me reste l’ air que je fredonne,
En mélopée tel un roman...

Comme autrefois et chaque jour
Je cherche en vain dans ton portrait
Ce qui est vrai ou la maldonne
D’un jeu truffé de contretemps.

Je suis en quête et fais détours,
A contresens je me soustrais,
Et puis encor’ je m’abandonne
Comme toujours à tes serments.

17 Comments:

At 14/6/06 09:19, Blogger brigetoun said...

et moi je suis totalement incapable de faire ces vers balancés, leur musique. Peut-être ausii d'avoir ta sagesse

 
At 14/6/06 10:13, Anonymous Gérard said...

Mariel, ton aisanse d'écriture me laisse m'émerveille. encore de bien jolis vers.

 
At 14/6/06 10:16, Anonymous Gérard said...

Mariel, ton aisanse d'écriture m'émerveille. encore de bien jolis vers. ( alors que je ne suis pas capable d'écrire deux lignes sans erreur...la preuve !)

 
At 14/6/06 10:19, Anonymous CLO said...

Nous avons planché sur la poésie à l'atelier écriture hier ! je ferai un billet.
Si la légende te plaît, vas voir sur le site du Comte Harebour !elle y est plus étoffée avec quelques variantes.
http://spaces.msn.com/COMTEHAREBOUR
bravo encore pour tes poèmes !
je sais c est pas facile de poster MSN fait encore des siennes..en vue d améliorations on espère. Bisous

 
At 14/6/06 10:45, Anonymous aben said...

Comme dit Brigetoun : "Ca balance..."
Au point qu'on peut se demander si tu t'abandonnes ou si tu te donnes.

 
At 14/6/06 12:44, Blogger elvire said...

oui, c'est bien ça, ce qu'il y a de bien dans tes textes (et surtout celui ci) c'est qu'ils chantent : il faut les dire à voix haute et alors, ils dansent ...
un vrai petit bonheur ;-))

 
At 14/6/06 18:28, Anonymous uu said...

en écho à ce qu'écrit Brigetoun [promis, je l'ai pensé avant même de lire un seul commentaire !!!] : je trouvais que ça ... swinguait bien, ces quelques vers.

Ou bien un petit pas de deux, c'est selon...

 
At 14/6/06 18:47, Blogger Muse said...

un bien beau poème enlevé comme d'hab

 
At 14/6/06 19:47, Blogger Holly Golightly said...

Je n'ai jamais su écrire de vers, divine Mariel.

 
At 14/6/06 21:07, Anonymous mamounette said...

Quelle aisance d'écriture ! A chaque fois tu m'émerveilles...

 
At 14/6/06 21:57, Anonymous lumi said...

"être ou ne pas être, telle est la question..."
question essentielle dont la réponse ne peut être que dans la poésie...la tienne !

 
At 14/6/06 22:05, Anonymous magali said...

Ca à l'air si facile à écrire quand on le lit comme ça ! c'est tellement agréable à l'oreille ! heureusement qu'il y a des gens comme toi pour écrire de si jolies choses...

 
At 14/6/06 23:01, Anonymous Myblogforyou said...

Une magnifique vague d'écriture que tu nous offres là :-)

 
At 14/6/06 23:30, Blogger marie.l said...

vous êtes tous très indulgents... si je vous avoue que je chante en écrivant vous me croiriez ? eh bien non ce n'est pas ça, mais il est vrai que dans un texte j'aime autant la mélodie que les paroles ...
merci à vous !

 
At 15/6/06 14:14, Blogger DE PROPOSITO said...

A poesia é como a musica, tem 'quase' uma linguagem universal.
Fica bem.
Manuel

 
At 15/6/06 17:10, Blogger yo-cox said...

Apprendre tous les jours, saisir l'insaisisable,
Passer les montagnes russes pour du plus stable,
Quel bonheur tu nous offre par ton écriture,
Quel souffle de vie nous trouvons dans ces lectures...
Yo-cox
http://photo-passion.blogspot.com/

 
At 15/6/06 18:34, Blogger Aux fruits de la Passion said...

Ce texte dégage une fabuleuse musicalité.
Félicitations !

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

You are now marked on my visitor map!


Visitor Map
Create your own visitor map!