mon asile poetique

me présenter d'abord, parler de ceux et de ce que j'aime et partager mes textes avec ceux qui le veulent bien... et bien d'autres choses encore au gré de la fantaisie de chacun !

mardi, mai 09, 2006

Juliette

Elle est à demi étendue sur un lit de repos, les reins soutenus par deux coussins superposés, le buste légèrement penché en avant, le corps allongé en une robe blanche qui laisse découverts les pieds nus et tombe en plis gracieux jusqu’à un tabouret carré posé sur le sol pour lequel ne semble pas faite cette jeune beauté qui a quelque chose de fragile en sa grâce délicate [....] une charmante figure, d’un
ovale délicieux, à la bouche fine, au petit nez presque mutin, aux yeux carressants , au front pur sur lequel frisent quelques menues mèches d’une chevelure bouclée.


Cette description correspond aux premiers mots de ce livre là



Un livre de Henri de Régnier, écrit en 1935, qui fait partie de la collection “les grandes pécheresses” éditée en 1936, que j’ai trouvé chez un bouquiniste. J’ai acquis en même temps 4 autres recueils de cette collection et 5, toujours du même éditeur et de la même époque “les grandes repenties”

Je ne connaissais de Juliette Récamier que peu de choses à part les portraits peints, par le Baron Gérard, qui la représente assise, en 1805(musée Carnavalet à Paris) ou celui de la couverture du livre, plus connu, qui se trouve au Louvre et peint par David. J’ai découvert qu’une autre toile de 1826 de François-Louis Dejuinne, citée dans le livre, avait été acquise par le Louvre en 2004

Je savais également que Magritte, dans un surréalisme que l’on peut apprécier ou pas avait repris à sa manière, le tableau de David.

Le buste de la jeune Juliette avait été sculpté par par le Lyonnais Joseph Chinard en 1801

J’ignorais par exemple que la jeune fille avait épousé à l’âge de 15 ans un riche banquier, Monsieur Récamier qui aurait été l’amant de sa mère et vraisemblablement son père... un mariage qui n’était paraît-il que de raison et jamais consommé.

Je savais par contre la grande passion qui a duré entre elle et Chateaubriand, son amitié avec Madame de Staël et ses démêlés avec Napoléon.

Une grande pécheresse...d’après le classement dans cette collection... je ne sais pas, une femme qui, il est vrai a eu une vie riche et intense

Le choléra sévissait à Paris en 1849. Elle en est décédée le 11 mai de cette année à dix heures du matin, elle avait 72 ans.

Achille Devéria , célèbre illustrateur de l’époque la dessina sur son lit de mort. Paul David, l’un de ses amis écrivit : “ses traits avaient repris tout leur ancienne pureté. Elle était vraiment belle”

Juliette Récamier fut enterrée au Cimetière Nord. Sans passer inaperçue, sa mort fut peu remarquée. .. quelques notices nécrologiques. L’une d’elles signée John Lemoinne rendait justice à la femme

toujours discrète et plus respectable encore que séduisante qui ne chercha jamais la célébrité que pour les autres et ne la rencontra pour elle-même que sans le vouloir et le savoir


ou encore, Marcelline Desbordes-Valmore qui regretta en elle une amie et une bienfaitrice

Adieu, Mme Récamier et sa grâce et ses douces mains, bien courageuses aussi pour attirer et soutenir les plus souffrants. La perte de M. de Chateaubriand l’a déracinée de la terre. Ses beaux yeux sont devenus aveugles, et cette nature jugée légère parce qu’elle souriait même en pleurant, a voulu mourir...

20 Comments:

At 9/5/06 11:59, Blogger brigetoun said...

toute de grace mais il me semble me resouvenir de jugements un rien sévères (pas le temps de rechercher, Dumas il me semble) qui y voyaient une coquète frigide et un rien arriviste. Comme Marie d'Agoult. Jalousie d'hommes éconduits ?

 
At 9/5/06 14:02, Blogger marie.l said...

Il s'agit de Benjamin Constant, éconduit et malade de jalousie,qui fait d’elle un portrait peu flatteur. Même Sainte Beuve, connu pour sa méchante langue — Victor Hugo l’appelait Ste Bave — parle d’elle en termes bienveillants.

 
At 9/5/06 18:30, Blogger brigetoun said...

Sainte Beuve était sans contexte mauvaise langue mais Victor n'est pas le meilleur juge en ce qui concerne le chevalier servant de sa femme

 
At 9/5/06 18:52, Blogger Holly Golightly said...

Je sais tout d'elle par Jean d'Ormesson.

 
At 9/5/06 19:07, Anonymous Gérard said...

je connaissais madame de récamier, mais je n'ai pas lu son histoire mouvementée. Quelle femme !!

 
At 9/5/06 19:19, Blogger marie.l said...

Certainement Brig, et on se rend bien compte qu'à l'époque cette société n'était pas plus tendre sinon pire que ce milieu aujourd'hui...

Holly, quel est donc votre avis alors ? Juliette pécheresse ou femme trop enviée ?

Gérard je ne l'ai découverte vraiment qu'après avoir lu ce livre.

 
At 9/5/06 20:00, Blogger brigetoun said...

pourquoi pas pècheresse et frigide ?

 
At 9/5/06 20:01, Blogger brigetoun said...

désolée je ne l'aime pas peut être à cause de Chateaubriand, alors je suis de mauvais foi (dito pour Litz et Marie d'Agoult)

 
At 9/5/06 20:34, Anonymous mamounette said...

Beaucoup d'infos et de jolis mots merci c'est très interessant. Une femme admirablement belle !

 
At 9/5/06 20:52, Blogger marie.l said...

... frigide certainement, cela ressort bien du livre que j'ai lu, pour la pécheresse je ne suis pas de taille à philosopher... je sais bien ce qu'est un péché, mais que la pierre soit jetée à qui... etc...

Pour la suite Brig, pas besoin d'être désolée, c'est bien votre droit de ne pas aimer, je ne suis pas plus que vous une fan de Chateaubriand (ni de Madame Récamier d'ailleurs que je viens de découvrir) -:))

 
At 9/5/06 20:53, Blogger marie.l said...

oui mamounette, sur cela au moins il n'y a pas de doute !

 
At 9/5/06 20:55, Anonymous nina said...

et moi je découvre ...

merci Mariel

je vous souhaite une douce nuit!

 
At 9/5/06 21:22, Blogger Muse said...

une sacrée Nana...Elle a attiré tout le gratin chez elle...

 
At 9/5/06 22:26, Blogger Julie said...

En tout cas elle a réussi à faire parler, peindre, sculpter d'elle! Sculptée par Canova, quel honneur! Il faut aimer le lisse à l'antique (ou le lys, si vous voulez...).

 
At 9/5/06 22:32, Blogger marie.l said...

oui M'sieur Renard je n'ai pas cité Canova c'est vrai... un oubli d'importance, seul Chinard m'était resté en mémoire. -:)

 
At 10/5/06 03:11, Anonymous * r * o u g e... * b*... said...

Je tente de vous imaginer au lever en ce mercredi 10... et en ce Colmar qu'à présent je n'imagine pas ne pas visiter, un jour... bien avant de "passer l'arme à droite" ;-)

J'ai eu quelques soucis... 'techniques', dirons-nous, hier et ce jour, à résoudre... au pied de mon ordi et... en mon cerveau tumultueux ;-)

Á présent, tout va mieux... Et vous y êtes pour beaucoup Marie... Mariel...
Encore merci.

Je vous ai rendu hommage, cette nuit du 9, à ma manière, sur mon blog, (lieu public s'il en fût... où se dévoile parfois, en un éclair, 'l'intime Réel du Bloggeur')et vous invite à le découvrir quand vous le désirerez et si 'cela vous dit'.

Merci pour votre "Juliette"...

Votre art d'enchanter puise ses racines très profond... en vous, et très loin... dans le temps.
Vous m'avez ainsi conduit à découvrir des Sites passionnants...
J'aimerais vous en faire connaître un... plus particulèrement (ainsi qu'à votre grande famille alsacienne):
http://www.geographis.ch/~podouphis/index.htm
Vous vous régalerez sans doute, comme moi, à lire, entre autre, ses "souvenirs et impressions de Berlin".

Tendresse à toutes et tous.

R . B

 
At 10/5/06 08:26, Blogger julie70 said...

Au début, je croyais que tu parlais de Juliette Greco, chantant "deshabiller moi" dans une pose analogue, il y a fort longues années

 
At 10/5/06 09:25, Blogger Holly Golightly said...

"Holly, quel est donc votre avis alors ? Juliette pécheresse ou femme trop enviée ?"

Egérie, femme très enviée, sublime femme.
"Mon dernier rêve sera pour vous" : Jen d'O. en parle fort bien.

 
At 10/5/06 09:25, Blogger Holly Golightly said...

Jean d'O.
Une lettre a échappé à mes doigts.

 
At 10/5/06 10:28, Anonymous Miss Poivert said...

Ben moi, je ne la connaissais pas autrement que de nom, donc merci !

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

You are now marked on my visitor map!


Visitor Map
Create your own visitor map!