mon asile poetique

me présenter d'abord, parler de ceux et de ce que j'aime et partager mes textes avec ceux qui le veulent bien... et bien d'autres choses encore au gré de la fantaisie de chacun !

jeudi, avril 27, 2006

Ça n’arrive pas qu’aux autres

et parfois il vaut mieux


Quand s’effeuille le jour comme une rose blette,
Et que le quotidien se morfond gravement,
Que l’amour dévêtu ressemble à un squelette
Il vaut mieux dire adieu aux parfums somnolents.

Lorsque la nuit se fige à pétrifier les rêves
Puisque l’indifférence a tué l’aventure
Que la tendresse même a perdu de sa sève
Il vaut mieux endosser un pourpoint de rupture.

Alors que rien ne reste à des corps indolents
Juste un peu de mémoire affublée d’amertume
Oubliant les promesses qui rejoignent l’antan
Il vaut mieux retourner sur un autre bitume.

Reste encor le soleil pour croquer le passif
L’astre du jour scintille accroché à l’azur
Plantant ses banderilles au gré d’un vent furtif,
Il brillera toujours dans une autre embrasure.

12 Comments:

At 27/4/06 09:21, Blogger Holly Golightly said...

Une vérité qu'il est bon de rappeler...
Mais l'illusion permet de vivre dans le "comme si" et c'est probablement nécessaire.

 
At 27/4/06 10:15, Anonymous Thierry said...

Très jolie mélodie formée par ces mots délicatements choisis ! un amical bonjour de Thierry, de passage en ce lieu poétique, ouvert aux amis partageant l'amour des mots ...
bisous

 
At 27/4/06 10:24, Anonymous Gérard said...

Mariel, vous jonglez toujours aussi bien avec les mots justes et vos textes sont apaisants.

 
At 27/4/06 10:43, Anonymous uu said...

Un peu d'amertume dans tout ça... mais le soleil est toujours là. Et c'est bien l'essentiel [ou presque]

 
At 27/4/06 11:22, Anonymous Elisanne said...

et pourtant je veux y croire, tout en sachant que :le commencement porte déjà la fin en soi, comme le cycle des saisons, éternel recommencement...
bises et bonne journée

 
At 27/4/06 12:52, Blogger Muse said...

faire comme si, faire semblant, parer sa vie d'oublis, rejeter l'inacceptable..

 
At 27/4/06 16:59, Anonymous lumi said...

...le soleil reviendra demain

 
At 27/4/06 22:31, Anonymous nanou said...

toujours aussi mélodique, la magie des mots que tu sais coudre ensemble non pas comme un patchwork mais une onde poétique..et tu as tant d'autres atouts qui font de toi quelqu'un d'irremplaçable
(j'aime te voir rire, tes yeux pétillent !!!)

j'aime ausi bcp lire les commentaires de tes fidèles lecteurs
bonne nuit ... pour que le soleil revienn en nos embrasures

 
At 27/4/06 22:42, Anonymous mamounette said...

De beaux sentiments exposés même si derrière se cache la tristesse. De beaux souvenirs sont des cadeaux qui accompagnent les moments de solitude.. et de silence. Les photos aussi remplissent ce rôle et quelque part ça fait du bien. Amitiés

 
At 27/4/06 23:39, Blogger la guenille said...

t'es forte..
Pour toucher et choisir avec soins ces mots.. J'aurais bien voulu l'écrire..
Et si je me remettais à écrire des poèmes ??

 
At 29/4/06 22:43, Blogger Siréneau said...

Parfois il vaut mieux endosser un pourpoint de rupture? Oui, c'est la sortie élégante, transformer l'amour triste en belle histoire, avant la rancoeur. Je le trouve juste et beau ce poème ;-)

 
At 3/5/06 20:26, Blogger brigetoun said...

une jolie musique de mots

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

You are now marked on my visitor map!


Visitor Map
Create your own visitor map!