mon asile poetique

me présenter d'abord, parler de ceux et de ce que j'aime et partager mes textes avec ceux qui le veulent bien... et bien d'autres choses encore au gré de la fantaisie de chacun !

samedi, avril 08, 2006

diverses réflexions que la vie me suggère et une conclusion d’espérance , de conviction, de projets et de sérénité...



Quand ils auront appris à vaincre l’inutile
Face aux vents dominants, aux orages verbaux,
De n’être plus présent aux bilans trop faciles
J’apprécierai l’étoffe aux plis soyeux des mots.

Quand le plus-que-parfait secouera la grammaire
Pour endiguer enfin les preuves de faiblesse,
Aux festins de la langue je serai lavandière
Pour rincer à grande eau les manques de tendresse.

Quand l’absence est mépris et les voeux en jachère,
Que de pâles glaneuses en de vaines récoltes
Ne cueillent pas l’épi et montrent leur colère,
Je calmerai leur âme en niant ma révolte.

J'espère apercevoir le profil du soleil,
Me glisser comme une ombre en d’insouciants destins,
Croire à ces matins calmes où l’astre des merveilles
Féconde l’immortel pour de beaux lendemains.


C'est avec un sourire que je souhaite à tous les passants d'ici un très beau samedi,
je retourne au soleil...

11 Comments:

At 8/4/06 09:25, Anonymous Gérard said...

Comme tu as raison, le soleil c'est la vie, comme ton poème d'ailleurs.

 
At 8/4/06 09:55, Blogger brigetoun said...

belle porte, mais ne rincez pas les marques de tendresse !

 
At 8/4/06 15:29, Blogger Francois et fier de l'Être said...

Idem Brigetoun et cela ferait des auréoles.

 
At 8/4/06 17:28, Anonymous aben said...

L'essentiel n'est pas toujours ce que l'on croit. Il y a plus de bonheur à puiser dans la sérénité qu'à retirer de la puissance et de la richesse d'argent

 
At 8/4/06 21:15, Anonymous mamounette said...

Quelle facilité d'écriture... Je t'envie! Bon dimanche

 
At 8/4/06 22:44, Blogger marie.l said...

gérard : oui le soleil !

brig et françois : auriez-vous lu marques alors que j'écrivais manques ?

aben : la sérénité vient avec l'âge je pense, l'essentiel c'est qu'elle reste

mamounette : merci, mais ne m'envie pas, à chacun ses facilités et il m'en manque tant d'autres...

 
At 8/4/06 23:30, Blogger nicole said...

toujours d'aussi beaux écrits? comment faites vous? quand trouvez vous le temps d'écrire... c'est toujours intéressant à lire, riche...
Cordialement

 
At 8/4/06 23:31, Blogger nicole said...

je remarques que j'ai mis un point d'interrogation. C'est une erreur !! c'est l'effet de surprise de lire toujours des textes beaux, riches et très vivants!

 
At 9/4/06 00:42, Anonymous nanou said...

c'est vrai que ce poème est beau, il me semble l'avoir déjà lu chez toi ?? En tout cas merci pour cette ode au soleil , merci au soleil d'être revenu, même si demain il est dit qu'il pleuvra... j'ai aimé ces rayons aujourdhui
biz

 
At 9/4/06 14:36, Blogger Gelzy said...

"le profil du soleil" me regarde de face
je risquerai bien sûr de m'y brûler les yeux
si je n'avais songé sur le tain de la glace
de voiler son éclat dans un reflet de feu

 
At 9/4/06 18:42, Blogger Muse said...

Le soleil, je sais où je le trouve et la chaleur qu'il dispense me suffit amplement

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

You are now marked on my visitor map!


Visitor Map
Create your own visitor map!