mon asile poetique

me présenter d'abord, parler de ceux et de ce que j'aime et partager mes textes avec ceux qui le veulent bien... et bien d'autres choses encore au gré de la fantaisie de chacun !

mercredi, avril 05, 2006

Avant d'aller rejoindre mes p'tits loups pour la journée, quelques lignes que je vous laisse en partage et à la réflexion. Elles me concernent mais pourraient appartenir à bien d'autres encore.

La journée me sera douce, malgré la pluie qui n'arrête pas.Je souhaite aux passants d'ici autant de douceur, et pas de pluie.



Que devient le courage lorsque l’étoile fuit,
Et que dans le levant le soleil boit la nuit,
Que la douleur est là et happe sans remords
L’ardeur accumulée pour défier la mort.

On attend l’embellie, parfois bien trop fugace,
Aux dires de ce corps qui veut garder la trace
D’un bien-être soudain, espoir de guérison,
Et retrouver alors de nouvelles passions.

Le temps se recompose à l’éclat d’un sourire,
Au son d’une parole, par le plaisir de lire,
Dans un air de musique, un moment de partage,
Et vous fait repartir vers d’autres paysages.

Oublier par des mots que l’on écrit en vert,
En rouge ou bleu azur, à l’endroit, à l’envers,
Espérer le printemps, brûler l’éclaboussure
Du mal qui vous habite, ignorer ses morsures.

Carder, filer, tisser l’écheveau des patiences,
Remettre son ouvrage aux dires de son coeur,
Se sentir entourée dans ce désert immense,
Et croire encore un peu à l’amitié douceur.

Pardonner à tous ceux qui vont ont fait pleurer
De rage ou de douleur dans leurs habits félons
Absoudre les méchants, amnistier, excuser,
Mais ne pas oublier leurs baisers-trahison.

J’ai goûté le bon pain et je l’ai partagé
Après l’avoir pétri de mes mains d’ouvrière
Mon souhait d’aujourd’hui, un souffle nourricier,
La rondeur d’un galet, une rose trémière.

19 Comments:

At 5/4/06 08:55, Blogger brigetoun said...

très beau ma chère mariel. Que la journée avec les petits loups vous soit douce

 
At 5/4/06 09:57, Blogger Holly Golightly said...

Je suis toute retournée.
Bises douces.

 
At 5/4/06 10:01, Anonymous Gérard said...

Bonjour Mariel, magnifique, un des meilleurs poèmes, je retourne le relire. bonne journée malgré les nuages chargés.

 
At 5/4/06 10:20, Blogger la guenille said...

C'est trés jolie Mariel et ça fait du bien ..
Bises

 
At 5/4/06 10:53, Anonymous a said...

Quelle technique... Un respect des règles qui, chez moi, "vitrifierait" probablement les sentiments et qui, chez toi, par la maîtrise dont tu fais preuve, les expansent au contraire...

 
At 5/4/06 10:56, Anonymous aben said...

le comm de "a a dit" au dessus est de moi...
J'ai cliqué trop vite
Je t'embrasse

 
At 5/4/06 12:13, Blogger tanette said...

Très beau poème que j'apprécie beaucoup. Ca fait du bien...
Bises

 
At 5/4/06 12:26, Blogger Francois et fier de l'Être said...

Que te donner qui n'égale tes mots et ton don. Mes trèmières sont encore trop jeunes, mais je te ferai partagé la première.
Bises.

 
At 5/4/06 12:27, Anonymous gazelle said...

Oui, ces vers sont bouleversants.

Permets-moi de les faire miens, c'est tellement ce que je viens de vivre...

Douce journée.

 
At 5/4/06 12:46, Anonymous double je said...

merci pour ce beau poème mariel, belle journée douce à toi ,
Bises...
(tu vois un peu plus au sud il neige, ce soir si tu peux viens jouer à ma devinette)

 
At 5/4/06 16:19, Blogger Alexis said...

Bonne journée avec les p'tits loups, Mariel.
Bises

 
At 5/4/06 20:55, Blogger Jean-Pol Lefebvre said...

Carder...Je crois n'avoir plus lu ce mot là depuis des siècles. Dans mon métier, on dit "cadrer"... Ce qui ; bien sûr, n'a pas la même signification, ni même rien de commun. Même si cela en a les mêmes exigences : se conformer à l'exigence de la norme. Comme les mots nous échappent...Vous ne trouvez pas...

 
At 5/4/06 21:56, Blogger Muse said...

la pureté est à tes mots ce qu'ils sont à ton âme, quand tu nous déclines tes maux.

 
At 5/4/06 22:37, Blogger Julie said...

"Le soleil boit la nuit" ça fait des frissons tout partout: c'est sensationnel au sens propre.

 
At 5/4/06 23:55, Blogger m said...

toujours espérer le printemps , c'est de faire chaque jour un printemps...

 
At 5/4/06 23:56, Blogger marie.l said...

le temps de vous lire, il est tard, mais je viens vous remercier pour tous ces mots qui me font chaud au coeur, ah oui : aux dires de mon coeur !

 
At 6/4/06 08:52, Blogger Siréneau said...

"Se sentir entourée dans ce désert immense,
Et croire encore un peu à l’amitié douceur."

C'est tout à fait ce dont on a besoin, je vous embrasse Mariel :)

 
At 6/4/06 08:54, Blogger Siréneau said...

"Se sentir entourée dans ce désert immense,
Et croire encore un peu à l’amitié douceur."

C'est tout à fait ce dont on a besoin, je vous embrasse Mariel :)

 
At 6/4/06 11:01, Anonymous Gérard said...

Bonjour Mariel, bonne journée poétique et ensoleillée.

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

You are now marked on my visitor map!


Visitor Map
Create your own visitor map!