mon asile poetique

me présenter d'abord, parler de ceux et de ce que j'aime et partager mes textes avec ceux qui le veulent bien... et bien d'autres choses encore au gré de la fantaisie de chacun !

lundi, mars 27, 2006

aïe aïe !

Une petite histoire pour commencer la semaine avec le sourire, un sourire jaune si cela avait dû m'arriver. Mais ce n'est qu'une histoire, une de celles que tout le monde reçoit de temps en temps dans sa BAL et dont on ne connaît pas l'auteur.


J'étais assise dans la salle d'attente pour mon premier rendez-vous avec un nouveau dentiste, quand j'ai remarqué que son diplôme était accroché sur le mur. Son nom y était inscrit, et je me suis soudain remémoré un grand brun portant ce nom. Il était dans ma classe de lycée quelques 40 ans auparavant, et je me demandais si cela pouvait être le même garçon pour qui j'avais craqué à l'époque??

Quand je suis entrée dans la salle de soins, j'ai immédiatement écarté cette pensée de mon esprit. Cet homme décati et le visage marqué de profondes rides était bien trop vieux pour avoir été mon amour secret... quoique ???

Après qu'il eut examiné ma dent, je lui ai demandé s'il était allé au lycée de Morgan Park.

-Oui, m'a-t-il répondu
-Quand avez-vous été diplômé? ai-je demandé.
-1959. Pourquoi cette question? répondit-il.
-Eh bien vous étiez dans ma classe ! me suis-je exclamée.


Et alors cet immonde vieux crétin m'a demandé : "Vous étiez prof de quoi?"


Que la journée soit douce à celles et ceux qui viendront partager ces quelques lignes avec moi !

19 Comments:

At 27/3/06 09:45, Anonymous Gérard said...

Il avait une dent contre toi ? bonne journée. Gérard

 
At 27/3/06 10:31, Blogger Julie said...

J'avais beau savoir que le récit était fictif, eh ben ça a marché: oh le goujat! ;o)

 
At 27/3/06 10:31, Anonymous double je said...

quel pauvre c..
comme quoi on ne se voit jamais comme les autres nous regardent...
bonne journée sous le signe du sourire ...bises

 
At 27/3/06 11:56, Anonymous gazelle said...

C'est franchement nul..., mais ça m'a bien fait rire !
Arrête d'aller chez ce plouc !

 
At 27/3/06 12:11, Blogger tanette said...

Très drôle, à condition que ça arrive aux autres.....
Bien amicalement

 
At 27/3/06 12:31, Anonymous nina said...

merci pour ce petit moment!!!
bonne semaine ensoleillée!

 
At 27/3/06 12:49, Blogger brigetoun said...

adorable chute. Il n'y a aucun doute que c'était un imbécile à vue distordue. Que vaut il comme dentiste ?

 
At 27/3/06 13:13, Blogger Francois et fier de l'Être said...

Comme quoi, sept fois dans sa bouche, ce n'est pas assez.
Cela me rappelle l'accident de Claudine : Renversée par une voiture, gisant sur la chaussée, le poignet fracturée. Le brancardier me dit : la vie de votre mére n'est pas en danger. La sienne l'a été, il n'avait pas vu le retour, elle est droitière.

 
At 27/3/06 17:24, Anonymous nanou said...

oui, c'est comme lorsque je suis allée voir mon "petit" frère à l'hôpital (il a 43 ans et moi 46 ) et que des patients m'ont demandé si j'étais sa mère ... y'a des jours où l'on resterait bien au lit !!

 
At 27/3/06 18:59, Blogger Muse said...

un mufle!!!je ne miserais pas sur lui ..à la roulette il vaut pas un pélo!!!

 
At 27/3/06 21:08, Blogger BENJ said...

Qu'as tu répondu???

 
At 27/3/06 21:16, Blogger marie.l said...

en fait on dit bien "mentir comme un arracheur de dent" non ?
C'est comme ça que je l'ai pris et j'ai souris, mais évidemment je n'y retournerai plus car il a la main qui tremble !

 
At 27/3/06 22:42, Anonymous adjaya said...

mort-de-rire :))

 
At 27/3/06 23:12, Blogger Lancelot said...

C'est de bonne guerre, puisque toi même tu le vois comme un "homme décati le visage marqué de profondes rides bien trop vieux pour avoir été ton amour secret".

 
At 28/3/06 00:53, Anonymous Anonyme said...

Il m'est arrivé un peu la même chose, un de mes amies qui me connait depuis des lustres, qui ne doit pas ignorer que je n'ai pas d'enfant, m'a demandé un soir dans un café théâtre mal éclairé, lorsque je lui ai présenté ma nièce qui a 7 ans de moins que moi (ça arrive dans les meilleures familles)
C'est ta fille ? Je lui ai répondu, bien sûr et tu en es le père !
Depuis il a perdu la boule, il est homosexuel,loin de lui l'idée de fauter avec une dame. Il l'avait cherché non ?

 
At 28/3/06 01:02, Anonymous ether said...

MDRRRRRRRR

 
At 28/3/06 05:19, Blogger Accent Grave said...

Il faut en rire... si on ne vaut pas une p'tite risette, on ne vaut pas grand chose!

Accent Grave

 
At 29/3/06 12:08, Blogger Jean said...

La goujaterie n'a pas de limite !

 
At 29/3/06 13:57, Anonymous magali said...

hihihi cette petite histoire m'a fait beaucoup rire ! :-) enfin vaut mieux en rire qu'en pleurer non ?
un jour que nous allions essayer une voiture avec mes parents, le concessionnaire à cru, que j'étais la petite amie de mon père...ma mère a été vexée comme un pou et lui à demandé sur un ton menaçant : "et moi vous croyez que je suis qui dans l'histoire ??????"...le monsieur ne savait plus ou se mettre !!

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

You are now marked on my visitor map!


Visitor Map
Create your own visitor map!