mon asile poetique

me présenter d'abord, parler de ceux et de ce que j'aime et partager mes textes avec ceux qui le veulent bien... et bien d'autres choses encore au gré de la fantaisie de chacun !

mercredi, mars 08, 2006

6 vérités farfelues

Maître Renard m'a invitée à jouer. La règle :

6 vérités farfelues sur ma personne. Farfelues je ne sais pas, authentiques oui. Allez j'écris et puis je file ...Je serai de retour demain ! mes p'tits loups m'attendent.

1- dans un conte : "le Petit Poucet " ... je suis sa soeur et il me faut semer des cailloux blancs pour retrouver mon chemin

2- dans une comptine : "la maman Tortue" ... jamais on ne me verra courir après un rat, jamais ! ni même après une souris ou une araignée !

3- dans un texte :

La Grenouille
Lorsque la pluie en courtes aiguillettes rebondit aux prés saturés, une naine amphibie, une Ophélie manchote, grosse à peine comme le poing, jaillit parfois sous les pas du poète et se jette au prochain étang.
Laissons fuir la nerveuse. Elle a de jolies jambes. Tout son corps est ganté de peau imperméable. A peine viande ses muscles longs sont d'une élégance ni chair ni poisson. Mais pour quitter les doigts la vertu du fluide s'allie chez elle aux efforts du vivant. Goîtreuse, elle halète... Et ce coeur qui bat gros, ces paupières ridées, cette bouche hagarde m'apitoient à la lâcher.

Francis Ponge ( Pièces - 1962)

mon empathie parfois mal perçue par les autres... hé hé !

4 - dans un poème :

Dans le métro les gens sont tristes
derrière leurs lunettes
ceux qui ont des barbes mâchent le poil
ceux qui ont des journaux les dévorent
mais les vieilles femmes ont encore plus de peine
qui ne peuvent mâcher les barbes et
qui ne savent pas lire


André Frédérique :
Seconde classe (Aigremorts 1947)

mon auto-dérision extrême (pas si farfelu que ça , elle m'a aidée à survivre ! )

5 - dans un autre poème :

Le pire de tout, c'est ce tic-tac,
Vous savez, qu'on entend en bateau, dans le train,
Et qu'on entend partout, car il est le destin
Tic-tac de la mort vraie, non pas seulement du temps........

Malcolm Lowry (Trente-cinq mescals à Cuantla)

je n'ai pas peur du temps qui passe (pour l'instant !)

6 - dans un jeu : je ne triche pas (bien sûr c'est farfelu !)

d'ailleurs qui saurait tricher avec des cadavres exquis (un de mes jeux préférés) !
surréaliste ? que nenni ! ou si peu, à l'image de cette reproduction de "extrait de collage" de Max Ernst : la Femme 100 têtes



Il me reste à passer le relais à 6 autres blogueurs que je ne nommerai pas ... à eux de se reconnaître !

8 Comments:

At 8/3/06 09:10, Blogger Holly Golightly said...

Très originale façon de répondre à ce défi !

 
At 8/3/06 10:32, Blogger sborja1 said...

J'aurais aimé avoir la fibre poétique.

 
At 8/3/06 12:48, Blogger brigetoun said...

et je crois fort en l'autodérision. J'ai tout de même un peu arrêté de l'exprimer parce qu'il y a toujours un imbécile pour vous prendre au sérieux. Je la réserve à mes pensées

 
At 8/3/06 15:50, Blogger Julie said...

Quand on sort le couteau-suisse de l'autodérision, outil de survie comme vous dites, les sérieux-fâcheux ne voient que la lame, alors que c'est le tire-bouchon le plus important!

Merci Mariel, ça me fait l'effet d'un beau cadeau dans du papier de soie, ou de soi.

 
At 8/3/06 16:10, Blogger ardvisura said...

j'aime bcp ta facon de nous dire tes 6 verités.Bravo.

 
At 8/3/06 20:03, Blogger Francois et fier de l'Être said...

Dignes de toi.

 
At 8/3/06 20:17, Blogger m said...

je ne laisse pas de commentaires ,

je suis silencieuse en mots mais pas en pensées et j'aime vous lire au travers des lignes et des poèmes qui cousent la toile de vos jours ,

belle soirée mariel

 
At 9/3/06 01:10, Anonymous Adjaya et Tiger l'osmose said...

La Verité vrai, c'est Tiger L'Osmose! ;))

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

You are now marked on my visitor map!


Visitor Map
Create your own visitor map!