mon asile poetique

me présenter d'abord, parler de ceux et de ce que j'aime et partager mes textes avec ceux qui le veulent bien... et bien d'autres choses encore au gré de la fantaisie de chacun !

jeudi, février 23, 2006

Ma vie et ses couleurs

J’ai pensé avoir fait de syllabes froissées
Un livre que la vie aux accents inégaux
Reproduit imparfait , médiocre et avorté,
Je reprends aujourd’hui la toile et le pinceau.

La rade où le navire immobile repose
Loin des mugissements de la mer démontée
Permet aux souvenirs de parfaire la pose,
Pour sur le chevalet revenir les conter.

Avec tout le recul que le temps m’a cédé
J’appliquerai le gris pour les mots assassins
De ces tueurs d’amour, égorgeurs d’amitié,
Qui n’ont jamais quitté leur tenue spadassin.

Je fixerai aussi, sur la batiste blanche
Le jaune du sourire ironique et content
De ceux qui ont tenté du lundi au dimanche
De me faire toucher le fond à bout portant.

Je garderai le rouge à l’ombre de mes doigts
Pour ne pas travestir cette nuance sang
Des quelques écorchures que je n’oublierai pas
Je les peindrai en noir, carnation des absents.

J’esquisserai en vert quelques brins d’olivier
Pour tracer le chemin purifié d’amertume
Je croquerai les jours et j’irai colorier
De bleu cet air nouveau qu’avec bonheur je hume.


15 Comments:

At 23/2/06 19:26, Blogger Francois et fier de l'Être said...

Rien n'est blanc, rien n'est noir : tout est dans la nuance.

 
At 23/2/06 22:34, Blogger Beo said...

Quel poème! Qu'en plus il nous dessine une toile! Bravo!

Dis voir Marie L. Tu connais Obsolettres? Y a le lien à droite sur mon blog et c'est une gentille communauté d'écrivain. On a des défis, des ateliers et tout. Il me semble que je t'y verrais bien

 
At 24/2/06 00:09, Blogger Lancelot said...

A propos d'Obsolettres, tu verras, c'est hyper sympa pour des personnes dont la poésie sort naturellement des doigts. En plus une des animatrices, Chairmaine mérite bien son nom.

Moi j'y vais pas faute de temps d'inspiration et de talent.

 
At 24/2/06 00:35, Blogger Beo said...

Tu fais fausse route Lancelot: tu y serais bien aussi; y a pas de contraintes donc... ;-D

 
At 24/2/06 08:25, Blogger sborja1 said...

J'envie la facilité que vous avez à écrire, à faire passer des émotions.Moi, je les ressens, mais n'arrive pas à les exprimer avec autant de clarté et de talent.Dans ma vie, j'y vois aussi des couleurs, parfois claires, parfois sombres...

 
At 24/2/06 08:35, Anonymous jeloba said...

super les alexandrins de Marie et le site Obsolettres !
On peut aussi recommander le site d'une poète alsacienne :
http://www.lesmotsdeninja.com
vous ne serez pas déçus !

 
At 24/2/06 10:42, Anonymous keeness said...

juste pour vous donner le bonjour en ce vendredi et aussi pour vous dire que j'aime beaucoup votre compteur avec les cigognes, ça sent l'ALSACE !!!!!! bisous bonne journée

 
At 24/2/06 14:56, Blogger julie70 said...

Je t'admire de manipuler les mots aussi bien, bravo!

 
At 24/2/06 17:13, Anonymous marie-odile said...

si seulement je pouvais écrire aussi bien que toi!! je trouve magnifique d'avoir ce don!!
Je te fais de gros bisous! bon week end! ( tiens j'étais à Colmar hier après midi!)

 
At 24/2/06 18:22, Anonymous aben said...

Je ne sais s'il s'agit de "facilités" mais que c'est beau.
Le rythme, les mots, l'apparence et le fond...
Bravo

 
At 24/2/06 20:58, Blogger brigetoun said...

et le pardon ? la vie coule ne le savons nous pas ?

 
At 26/2/06 08:27, Anonymous Anonyme said...

magnifique et émouvant
quel talent, de poème en poème je suis de plus en plus sous le charme

 
At 26/2/06 09:55, Blogger Julie said...

Merci pour ces vers irisés irradiants. :o)

 
At 27/2/06 00:04, Blogger Lancelot said...

@Béo
Comme je te l'avais déjà dit, pour faire partie du "club" il faudrait passer un examen (pas méchant mais quand même) en plus il faudrait rédiger un certain nombre de "home works" (en français devoirs) par année. C'est pour cela que c'est contraignant pour moi. :-(

 
At 2/3/06 22:05, Blogger Siréneau said...

C'est joli chez vous, c'est plein de couleurs et de sentiments, la pluie de pétales de roses de la fête dieu a du rester dans votre tête...

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

You are now marked on my visitor map!


Visitor Map
Create your own visitor map!